Glaucome aigu : une maladie oculaire héréditaire ?

Le glaucome aigu est une pathologie oculaire qui peut être grave, car elle peut altérer la santé des yeux et entraîner la cécité rapidement en l'absence de traitement. Il est important de savoir le dépister et d'en connaître les facteurs de risque.

Publicité

6391622-inline-500x333.jpg© Istock

Quelles sont les causes du glaucome aigu ?

Le glaucome aigu peut revêtir un caractère familial, et si des épisodes de glaucome aigu se sont déjà produits au sein d'une même famille, il convient d'en dépister les autres membres. Ce type de glaucome, lié à une augmentation de la pression intra-oculaire par fermeture brutale de l'angle irido-cornéen, est plus fréquent chez les femmes, hypermétropes, à partir de 35 ans. La fermeture de l'angle irido-cornéen peut se produire à l'occasion d'un stress. Il est à différencier du glaucome congénital qui, lui, apparaît dans la petite enfance et nécessite un traitement chirurgical.

Publicité
Publicité

Que faire face à un glaucome aigu ?

Face à une douleur aiguë de l'œil, une rougeur intense et une baisse de l'acuité visuelle unilatérale, il faut envisager le diagnostic de glaucome aigu par fermeture de l'angle irido-cornéen. Le glaucome aiguest une urgence ophtalmologique car, en l'absence de traitement, la cécité définitive peut arriver rapidement, suite aux lésions provoquées par l'hypertension intra-oculaire sur le nerf optique. La prise en charge nécessite des gouttes et un traitement médicamenteux pour faire diminuer rapidement la tension oculaire. Un suivi rapproché est indispensable en raison du risque de récidive sur l'autre œil.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X