8 moyens pour ralentir la progression de la DMLA

La DMLA est une pathologie multifactorielle. Le premier facteur de risque est l’âge, la maladie apparaît généralement vers 50 ans. Il existe aussi une prévalence génétique. D’ailleurs, l’ophtalmologiste Salomon-Yves Cohen auteur du livre “DMLA Dégénérescence maculaire liée à l’âge - Guide à l’usage des patients et de leur entourage”, évoque l’importance de se faire dépister dès l’âge de 50 ans. Le tabagisme augmente le risque de survenue de la maladie d’un facteur 3 à 6 ainsi que l’obésité. 

Deux formes de DMLA

La maladie débute par une maculopathie liée à l’âge (MLA ou "sèche précoce"). Cette phase peut rester asymptomatique et ne pas dégénérer en DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). En revanche, cette dernière présente deux formes : 

 

  • La forme atrophique (ou "sèche avancée") 
  • La forme humide, dite néovasculaire ou exsudative

 

Dans les deux cas, le patient risque à terme une perte de la vision centrale progressive. 

Plusieurs projets de recherches

Seule la forme humide de la DMLA se traite à l’aide d’inhibiteurs du VEGF. Le traitement consiste à injecter dans l'œil, à l’aide d’une aiguille très fine, une formule d’anti-VEGF afin de stopper la progression de la maladie.   

Concernant les autres formes, de nombreuses recherches et études sont toujours en cours. C’est le cas notamment, de deux molécules testées dans la DMLA sèche en phase 3 : le pegcétacoplan (Apellis) et l’avacincaptad pegol (Zimura). 

Vivre avec la DMLA : ne pas se limiter dans les activités 

Selon le docteur Cohen “il ne faut pas se limiter et continuer de faire des activités qui nous plaisent comme la lecture”. En effet, “certains patients me disent qu’ils préfèrent économiser leurs yeux, c’est une grave erreur !” Il n’existe donc aucune contre-indication pour continuer les activités sportives, le jardinage et autres plaisirs du quotidien.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.