Définition : qu'est-ce qu'une conjonctivite bactérienne ?

La conjonctivite bactérienne est provoquée par une infection due à une bactérie, généralement un staphylocoque ou un streptocoque. Elle est caractérisée par des écoulements purulents associés à un œil rouge. Elle est le plus souvent unilatérale. Les paupières peuvent être gonflées et collées au réveil à cause des sécrétions.

Elle est différente de la conjonctivite virale. Cette dernière est plus fréquente et très contagieuse. Elle atteint souvent les deux yeux. La maladie ne nécessite pas de traitement particulier : elle guérit spontanément.

La conjonctivite bactérienne est également différente de la conjonctivite allergique, qui n’est pas d’origine infectieuse, mais due à la présence d’un allergène. Il n’y a alors pas d’écoulement purulent et le traitement nécessite des médicaments anti-allergiques locaux ou généraux.

Qu'est-ce qu'une conjonctivite à chlamydia ou à gonocoque ?

La chlamydiae est une bactérie transmise sexuellement. La conjonctivite à chlamydiae s’associe à une urétrite chez l’homme et une infection génitale chez la femme. Les partenaires sexuels doivent être dépistés et traités si besoin. Elle peut se transmettre au nouveau-né lors de l’accouchement si la mère est infectée.

La conjonctivite à gonocoque provoque des symptômes violents et peut se compliquer d’abcès. Il s’agit également d’une maladie sexuellement transmissible.

Chiffres : les conjonctivite bactériennes sont-elles fréquentes ?

La conjonctivite aigüe constitue le premier motif de consultation ophtalmologique en médecine générale. Les formes les plus fréquentes sont les conjonctivites virales et allergiques. La conjonctivite bactérienne arrive en troisième position.

Symptômes : comment reconnaître une conjonctivite bactérienne ?

La conjonctivite bactérienne atteint habituellement un seul œil, mais peut s’étendre aux deux yeux au bout de quelques jours. Les principaux symptômes sont :

  • un écoulement purulent, jaunâtre ou verdâtre ;
  • l’œil est très rouge et les conjonctives gonflées ;
  • l'œdème palpébral est modéré ;
  • une fièvre peut parfois être présente.

Quels sont les signes d'une conjonctivite bactérienne chez le bébé ?

Ma réponse de médecin généraliste :

"La conjonctivite du nouveau-né, due à une infection à gonocoque ou chlamydiae, apparaît 2 à 10 jours après l'accouchement. Les symptômes sont bilatéraux, avec une conjonctivite intense, associée à un œdème palpébral, un chémosis (gonflement des conjonctives) et un écoulement mucopurulent."

Causes : quelle est l'origine des conjonctivites bactériennes ?

Les bactéries les plus fréquemment à l’origine de conjonctivite sont le Staphylococcus aureus, le Streptococcus pneumoniae ou encore Haemophilus sp.

On peut également rencontrer des infections à Chlamydia trachomatis  ou à Neisseria gonorrhoeae, qui sont liées à des infections sexuellement transmissibles.

Ces deux bactéries peuvent contaminer le nouveau-né lors de l’accouchement lorsque la mère est porteuse de ces germes.

Photo : œil atteint d'une conjonctivite bactérienne 

Causes : quelle est l'origine des conjonctivites bactériennes ?

Crédit : auteur Raimundo Pastor - travail personnel © CC BY-SA 4.0 Licence : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Conjuntivitis_(RPS_03-06-2015).png

Conjonctivite bactérienne : quels sont les facteurs de risques ?

Les facteurs de risque de conjonctivite bactérienne est le contact avec une personne porteuse d’une bactérie. La contagion est en effet possible.

Les sujets ayant des partenaires sexuels multiples sont également à risque de conjonctivite à chlamydiae ou gonocoque, de même que les nouveaux-nés de mères atteintes porteuse de ces bactéries.

Quelles sont les personnes à risque de conjonctivites bactériennes ?

Les personnes à risque de conjonctivite bactérienne sont celles porteuses de lentilles, en cas de mauvaise hygiène des mains lors des manipulations ainsi que les nouveaux-nés de mère porteuse de chlamydiae ou gonocoque. Les sujets immunodéprimés sont également plus à risque.

Durée : combien de temps dure une conjonctivite bactérienne ?

La conjonctivite bactérienne peut durer quelques jours et guérit après un traitement antibiotique bien conduit. Dans les cas sévères, les médicaments doivent être pris jusqu’à une semaine ou dix jours dans les cas sévères.

Contagion : comment se transmet une conjonctivite virale ?

Même si elle l’est moins que la conjonctivite virale, la conjonctivite bactérienne est contagieuse. Il est nécessaire de prendre des mesures strictes d’hygiène comme le lavage des mains après les soins des yeux et les nettoyages abondants des écoulements par du sérum physiologique.

Conjonctivite virale : qui, quand consulter ?

La conjonctivite bactérienne nécessite une consultation avec un médecin généraliste pour établir le diagnostic. Il prescrira un traitement antibiotique, local ou général. Le diagnostic sera fait lors de l’examen clinique. Au moindre doute de complication, le médecin traitant adressera le patient à un ophtalmologiste pour élargir le bilan.

Quelles sont les complications d'une conjonctivite virale ?

Lorsqu’elle est correctement traitée, la conjonctivite bactérienne se complique rarement. Toutefois, les principales complications que l’on peut observer sont toutes des urgences ophtalmologiques. Il s’agit de :

  • l’abcès de cornée ;
  • kératites (inflammations de la cornée) ;
  • endophtalmie (inflammation des tissus internes de l'œil) ;
  • uvéite infectieuse (inflammation d'une partie ou de la totalité de l'uvée) ;
  • cellulite orbitaire (infection de la paupière et de la peau avoisinante).

Conjonctivite virale : quels examens et analyses faut-il faire ?

Le diagnostic de la conjonctivite bactérienne se fait sur l’examen clinique : c’est-à-dire sur l’observation des symptômes.

En cas de troubles de la vue persistants, un avis ophtalmologique est nécessaire pour effectuer d’autres examens à la recherche de complications.

Si la conjonctivite est due à une Chlamydiae ou à un Gonocoque, la recherche d’une atteinte des voies génitales est nécessaire ainsi que le dépistage des partenaires sexuels.

Comment faire la différence entre conjonctivite virale ou bactérienne ?

En cas de doute sur une conjonctivite virale ou bactérienne, un prélèvement des sécrétions peut être effectué avec mise en culture et analyse bactériologique. 

Traitements : comment soigner conjonctivite bactérienne ?

Le traitement des conjonctivites bactériennes repose sur les antibiotiques. L’application locale est suffisante la plupart du temps, sauf dans le cas de la Chlamydiae ou du Gonocoque. Ces conjonctivites bactériennes nécessitent un traitement oral en raison de l’atteinte probable des voies génitales.

Localement, les médecins utilisent généralement la moxifloxacine en gouttes à 0,5% pendant 7 à 10 jours, ou encore du triméthoprime/polymyxine B.

La conjonctivite gonococcique (maladie sexuellement transmissible – MST) de l'adulte nécessite une bithérapie par une seule dose de ceftriaxone, plus une dose d’azithromycine. On peut également utiliser une pommade ophtalmique de bacitracine ou de gentamicine instillée dans l'œil atteint. Les partenaires sexuels doivent également être traités.

MST et conjonctivite : quel rapport ?

Mon conseil de médecin généraliste :

"Une infection sexuellement transmissible peut en cacher une autre et un bilan complet à la recherche des principales maladies sexuellement transmissibles doit être fortement conseillé."

Comment soigner la conjonctivite du bébé ?

La conjonctivite du nouveau-né est systématiquement prévenue par l'utilisation de gouttes de nitrate d'argent, ou de pommade à l'érythromycine à la naissance. Si l’infection se développe malgré cela, un traitement par voie générale devra avoir lieu. Dans ce cas, Les parents de l’enfant devront également être traités.

Prévention : comment éviter les conjonctivites bactériennes ?

Quelques règles doivent être respectées pour éviter la contamination :

  • se laver les mains fréquemment ou utiliser d’un gel hydroalcoolique ;
  • se laver les mains avant et après contact avec les yeux (pour mettre ou enlever des lentilles notamment) ;
  • ne pas frotter ses paupières ;
  • ne pas partager ses affaires de toilette, son linge de maison ou son maquillage ;
  • utiliser des collyres hydratant si les yeux sont secs; 
  • ne pas aller à la piscine ;
  • éviter le port de lentilles et mettre les lunettes jusqu’à la guérison.

Sites d'informations et associations sur la conjonctivite

Centre de l'œil 

Société Française d'Ophtalmologie 

Sources

http://www.chu-rouen.fr/page/conjonctivite-bacterienne

https://www.ameli.fr/loire-atlantique/assure/sante/themes/conjonctivite/reconnaitre-conjonctivite

http://www.vision-laser.fr/20-maladies-frequentes/conjonctivites/