Infection oculaire : qu'appelle-t-on l'œil rose ?

Parmi les problèmes de santé des yeux, les infections de la conjonctive, ou conjonctivites, sont fréquentes. Ces infections se traduisent par une rougeur de la sclérotique de l'œil qui, au lieu d'être blanche, devient rose.
Istock

Quels sont les signes de la conjonctivite ou de l'œil rose ?

La conjonctivite correspond à une inflammation de la conjonctive. Cette inflammation provoque un afflux de sang, qui entraîne une rougeur de la muqueuse et de la partie blanche de l'œil. Elle peut être d'origine infectieuse, bactérienne ou virale. Dans ce cas, un écoulement purulent, jaunâtre ou verdâtre, est souvent associé à la rougeur de l'œil. La cause de l'œil rose peut aussi, fréquemment, être une allergie. Des picotements sont ressentis au niveau de l'œil, les paupières démangent intensément, et un écoulement clair accompagne ces symptômes.

Comment traiter une infection oculaire ?

Si l'origine de l'œil rose est une infection bactérienne, il faut alors consulter rapidement un médecin ou un ophtalmologiste qui va prescrire un collyre antibiotique. Lorsque l'infection est virale, elle guérit spontanément, mais en cas d'herpès ophtalmique, on peut proposer un traitement par aciclovir. Lorsque la conjonctivite est d'origine allergique, des collyres antihistaminiques ou à base de corticoïdes permettent un soulagement rapide. Ils peuvent être associés à un traitement par comprimés antihistaminiques, car ces manifestations sont régulièrement associées à d'autres phénomènes allergiques, de type rhinite ou asthme.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :