Sommaire

Le gingembre est une plante provenant de la famille des Zingiberaceae et originaire d’Inde. Il en existe deux sortes : le gingembre blanc et le gris. Frais, râpé, en tisane… il peut se consommer de manières très variées.

Au-delà de réveiller les papilles, cette épice orientale se révèle très bénéfique pour la santé. En effet, elle abrite de nombreux nutriments intéressants pour l’organisme. Elle est très riche en eau puisqu’elle en contient à 90%. C’est également une grande source de :

  • Potassium : il a un rôle important dans le système nerveux et la fonction musculaire ;
  • magnésium : il contribue notamment à réduire la fatigue ;
  • glucides : ces nutriments fournissent de l’énergie au corps ;
  • fibres : elles favorisent entre autres le transit intestinal et le sentiment de satiété ;
  • vitamine B9 : aussi appelée acide folique, elle joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN) ainsi que dans la croissance cellulaire ;
  • mais également des lipides, du fer et des protéines.

Le gingembre contient aussi de nombreuses autres vitamines, bien qu’en plus faibles quantité, telles que les vitamines C (qui participent au bon fonctionnement de l’organisme), E (puissant antioxydant) ou B1, B2, B3, B5 et B6.

Le gingembre, un anti-inflammatoire naturel !

Rhumatismes, maux de tête… Le gingembre est un précieux allié pour soulager les inflammations et les douleurs ! Pourquoi ? "Parce qu’il empêche la production des prostaglandines, hormones précurseurs des mécanismes inflammatoires", explique le Dr Odile Morant, médecin phytothérapeute.

Comment l’utiliser ?

En cas de rhumatismes :

  • Diluer 1ml d'huile essentielle de gingembre dans 30ml d'huile végétale.
  • Appliquer 6 gouttes du mélange, en massage matin et soir sur les régions douloureuses, jusqu’à amélioration des symptômes.

En cas de maux de tête :

  • Faire infuser 500mg à 1g de gingembre séché dans 150 à 250ml d’eau pendant 5 à 10 minutes.
  • Boire 2 à 4 tasses par jour, jusqu'à l'amélioration des symptômes.

Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. L’huile essentielle de gingembre est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante.

Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Contre la nausée, essayez le gingembre !

Parce qu’il contient des gingérols (composés actifs qui agissent sur la muqueuse de l’estomac), le gingembre peut aider à prévenir et à stopper les nausées et les vomissements ! Ces effets ont été démontrés chez les personnes malades en voyage et les femmes enceintes, dans les suites d’interventions chirurgicales et en cas de chimiothérapie.

Comment l’utiliser ? En cas de mal des transports : prendre 250mg à 1g de gingembre séché ou 2 à 5g de gingembre frais une heure avant le départ.

Chez la femme enceinte : faire infuser 250mg de gingembre séché, quatre fois par jour. Ou consommer 10g de gingembre frais par jour. Par mesure de précaution, la prise ne doit pas être répétée sur plusieurs mois.

Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Le gingembre donne de l’énergie !

Riche en vitamines C, D et B, en sels minéraux (potassium…) et en oligo-éléments (calcium, magnésium, cuivre, zinc) le gingembre est un puissant tonifiant naturel !

Comment l’utiliser ? Le Dr Odile Morant, phytothérapeute, conseille de l’intégrer à votre alimentation. Séché ou frais, le gingembre a la particularité de conserver la plupart de ses propriétés !

Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Constipation, essayez le gingembre !

Parce qu’elle dispose de propriétés légèrement laxatives, l’huile essentielle de gingembre peut aider à lutter contre la constipation !

Comment l’utiliser, selon Danièle Festy, pharmacienne ? Poser deux gouttes pures d’huile essentielle de gingembre sur le ventre et masser en dessinant de grands cercles ( toujours dans le sens des aiguilles d'une montre), ou avaler une goutte d’HE diluée dans une cuillère à soupe d’huile d’olive avant les repas.

Attention : l’huile essentielle de gingembre est contre-indiquée aux femmes enceintes et allaitantes.

Le gingembre est-il vraiment aphrodisiaque ?

Un mythe s’effondre. "Le gingembre aphrodisiaque, c’est une légende ! Ca n’a jamais été prouvé", indique le Dr Odile Morant, médecin phytothérapeute. Cependant, il peut quand même être bon pour la sexualité puisqu’"il est stimulant, tonifiant et pourrait aider l’érection", précise notre interlocutrice. On lui accorde par ailleurs une action positive sur la fertilité des semences masculines.

Comment l’utiliser ? On peut en consommer régulièrement, en traitement de fond.

Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Du gingembre contre la maladie d’Alzheimer ?

Parce qu’il contient des shogaols (composés antioxydants), le gingembre pourrait prévenir le développement de la maladie d’Alzheimer. Ce bienfait a notamment été démontré via une étude publiée en 2001 et menée chez l’animal. "Ces hypothèses sont très prometteuses, indique le Dr Odile Morant, médecin phytothérapeute, mais les études ne sont qu’embryonnaires, tout reste à faire".

Comment l’utiliser ? Les shogaols sont présents dans le gingembre séché ou réduit en poudre. Sous forme de capsule de poudre, la posologie est généralement de 250mg à 1g, trois fois par jour, jusqu’à l'amélioration des symptômes.

Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Le gingembre est bon pour le coeur !

"Le gingembre a des propriétés anticoagulantes et constitue un antiagrégant plaquettaire, ce qui permet d’entretenir une bonne circulation sanguine", explique le Dr Odile Morant, médecin phytothérapeute. Ces bienfaits ont été soulignés par des chercheurs américains en 2000. Par ailleurs, selon une étude réalisée sur des animaux en 2006, l’ajout de gingembre à l’alimentation diminuerait le taux de cholestérol.

Comment l’utiliser : on le met au menu régulièrement ! "Associé à l’ail et à l’oignon, c’est encore mieux pour entretenir la santé cardiaque", conseille la spécialiste. On peut aussi le consommer sucré, dans les pâtisseries et les confiseries.

A noter : si le goût vous déplaît, la poudre de gingembre est disponible sous forme de capsules, en pharmacie. La posologie est généralement de 250mg à 1g, trois fois par jour, jusqu’à l'amélioration des symptômes. En cas de doute, demandez conseil à un pharmacien.

Attention : si vous suivez déjà un traitement pour votre santé cardiaque, ne prenez pas de gingembre sans avis médical. La plante peut potentialiser ses effets. Ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais.

Le gingembre facilite la digestion !

Le gingembre peut rendre la digestion plus rapide et légère ! Comme l’explique le Dr Odile Morant, médecin phytothérapeute : "Plusieurs de ses principes actifs agissent sur l’estomac et l’intestin, en régulant l'activité des muqueuses" De plus, selon une étude indienne menée sur des animaux, le gingembre stimulerait la sécrétion des sucs digestifs et de différents enzymes facilitant la digestion.

Comment l’utiliser ? "On peut le consommer frais (attention, il peut être fort pour certains palais !), en poudre, en tisane, confit… dans les plats sucrés ou salés", indique le Dr Morant. Si vous ne supportez pas le goût, sachez qu’il existe des capsules de gingembre en poudre (vendues en pharmacie). Vous pouvez également faire une infusion de rhizome séché (0,5 à 1g pour 150 à 250ml d’eau), à boire après le repas, jusqu’à l'amélioration des symptômes.

Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. Le gingembre est déconseillé en cas de calculs biliaires. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Le gingembre pour soigner le diabète

Selon une étude réalisée en 2006 sur des rats, le gingembre pourrait aider à soigner le diabète. Les chercheurs ont en effet démontré qu’en intégrant un extrait de gingembre au régime alimentaire de rats diabétiques, cela pouvait diminuer leur taux sanguin de glucose et de triglycérides. Des études plus poussées sont cependant nécessaires pour déterminer la nature de cet effet et les effets du gingembre sur le diabète humain.

Comment l'utiliser ? Pensez à ajouter régulièrement le gingembre à vos préparations culinaires.

Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Le gingembre anticancer ?

Grâce à son principal ingrédient actif (le gingérol), le gingembre pourrait aider à lutter contre le cancer. En effet, ce composé est un antioxydant puissant qui protège les cellules des radicaux libres impliqués dans le développement de cancers. Cet effet a notamment été démontré dans une étude américaine menée sur 20 souris à qui des cellules cancéreuses ont été injectées. Au bout de 49 jours, les souris du groupe témoin ont été euthanasiées à cause de la taille de leur tumeur, 12 de l'autre groupe (ayant reçu du gingérol) étaient toujours vivantes et leurs tumeurs étaient plus petites.

Comment l’utiliser ? Sous forme de capsule de poudre, la posologie est généralement de 250mg à 1g, trois fois par jour, jusqu’à l'amélioration des symptômes.

Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Gingembre : où le trouver et sous quelle forme ?

Frais, en poudre, confit, séché… Le gingembre ou Zingiber officinale est une plante originaire d'Asie dont on utilise le rhizome en cuisine et en phytothérapie.

Où le trouver ?

  • Frais : dans les supermarchés ou chez les marchands de fruits et légumes. Pour une meilleure conservation, vous pouvez le mettre dans du vinaigre ou au réfrigérateur, enrobé de cellophane.
  • En poudre : on peut le trouver dans les épiceries ou dans les pharmacies et parapharmacies.
  • Confît ou cristallisé : on peut en trouver dans les magasins d’alimentation asiatiques.
  • Séché : c’est la forme la moins disponible en France. Mieux vaut le faire soi-même : le couper en rondelles et le laisser sécher tout seul à température ambiante.

Attention : Ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Gingembre : attention certaines personnes doivent limiter leur consommation

Toutefois, malgré ses nombreux bienfaits, il est recommandé de ne pas en abuser. La dose journalière préconisée est de 2 à 4 g par jour pour le gingembre séché, et 10 à 15g lorsqu’il est frais.

En effet, consommée en surdosage, cette épice peut avoir certains effets secondaires. Parmi ces réactions, il peut provoquer : des brûlures, des maux d'estomac, des gaz, des ballonnements, des nausées, des diarrhées et des menstruations plus abondantes pour les femmes.

La consommation de gingembre est contre-indiquée pour certains individus. Il s’agit des personnes :

  • Avec des problèmes de coagulation : cette plante est susceptible d’aggraver leur état et entraîner des saignements.
  • Souffrant de calculs biliaires : le gingembre stimule la sécrétion de la bile, ce qui n’est pas bénéfique pour ces personnes.
  • Enceintes ou allaitantes : les avis sont encore divergents sur le sujet. L’ESCOP (Coopération scientifique européenne en phytothérapie) déconseille d’en consommer pendant la grossesse, surtout pendant le dernier semestre, car cela peut provoquer des saignements.
  • Qui vont subir une intervention chirurgicale : la consommation de cette plante avant une opération augmenterait les risques de saignement. Il est alors déconseillé par les experts d’en prendre les semaines précédant l’intervention.
  • Diabétiques : cela peut interférer avec leurs médicaments.
  • Qui suivent certains traitements : en plus des diabétiques, le gingembre peut nuire à l’efficacité de nombreux médicaments comme les anti-acides ou les antihistaminiques.
  • Avec un faible poids : cette épice active la thermogenèse. Ce phénomène pousse le corps à puiser dans ses réserves de graisses pour rétablir sa température normale, ce qui peut aussi réduire l’appétit.
  • Qui consomment certaines herbes ou plantes : la combinaison du gingembre avec certaines herbes (clou de girofle, ail, ginseng, curcuma…) pourrait augmenter le risque de saignement.

L’usage de cette plante est également déconseillé chez les enfants de moins de six ans par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://sain-et-naturel.ouest-france.fr/effets-indesirables-du-gingembre.html

https://ciqual.anses.fr/#/aliments/11074/gingembre-racine-crue

Vidéo : Pourquoi l'arthrose fait gonfler

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.