Rappel de sardines pour risque d’intoxication alimentaire

Publié le 16 Mai 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Des filets de sardines commercialisés chez Intermarché font l'objet d'un rappel après la mise en évidence de la présence d'histamine, une molécule responsable d'intoxications alimentaires parfois graves.
Publicité

Prudence si vous venez d'acheter des filets de sardines. Dans un communiqué datant du 15 mai 2019, les magasins Intermarché ont annoncé que la société Capitaine Houat procédait au rappel et au retrait de la vente de ses filets de sardines, après qu'un contrôle interne a mis en évidence "dans quelques produits la présence d'histamine". Cette molécule peut être responsable d'intoxications alimentaires parfois sérieuses.

Le poisson, le terrain de jeu de l'histamine

Il s'agit plus précisément des filets de sardines vendus au rayon poissonnerie traditionnelle du 3 au 4 mai 2019. Les magasins demandent aux personnes ayant acheté ces produits "de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente" pour être remboursées.

Publicité

Mais qu'est-ce que l'histamine précisément ? Naturellement présente dans notre organisme, c'est un neuromédiateur jouant un rôle important dans les phénomènes inflammatoires et allergiques. Par des mécanismes de réaction chimique, elle peut également se former dans les aliments. Et surtout dans les poissons, "dont la chair est riche en histidine", explique l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses).

Publicité

Des risques particulièrement élevés chez les personnes à terrain allergique

Les toxi-infections alimentaires à histamine peuvent survenir dans les 30 minutes jusqu'à quelques heures après l'ingestion du plat responsable. Elles consistent en une allergie aiguë, d'où les symptômes qu'elles entraînent : rougeurs et gonflement du visage, maux de tête, sensation de chaleur et de malaise, troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhée).

"Les personnes à terrain allergique sont particulièrement concernées par ce risque car elles peuvent en outre présenter des troubles respiratoires aigus", précise le communiqué. Celles-ci doivent "absolument s'abstenir de consommer les denrées mentionnées par le présent message et, en cas d'apparition de tels symptômes, consulter le service des urgences". L'administration d'un anti-histaminique permet généralement de les soulager rapidement.

Intermarché se tient à disposition des consommateurs pour toute question au 06 86 38 83 53, du lundi au samedi de 9h à 18h.

Intoxication à l'histamine : comment l'éviter ?

Quelques mesures de précaution simples sont à prendre en compte afin de prévenir les intoxications à l'histamine. "La formation d’histamine chez le poisson dépendant de la température à laquelle il est conservé à partir du moment de la capture jusqu’à la consommation, il est très important de respecter la chaîne du froid", explique d'abord le site du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. Il est également important de savoir que la cuisson ou tout autre traitement thermique, comme le fumage ou la mise en conserve, ne détruit pas l’histamine", d'où l'importance d'une bonne conservation.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X