Pourquoi il ne faut pas laver le poulet avant de le cuisiner

Publié le 06 Mai 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies recommandent aux consommateurs de ne pas laver le poulet cru, une telle pratique entraînant des risques d'intoxication alimentaire. On vous explique pourquoi.
Publicité

Pourquoi il ne faut pas laver le poulet avant de le cuisiner© Istock

Il peut être tentant de laver le poulet avant sa cuisson, afin d'éliminer les bactéries qui peuvent potentiellement s'y nicher. Mais un tel geste pourrait produire l'effet inverse à celui escompté. Dans un communiqué du 26 avril 2019, les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies recommandent en effet aux consommateurs de ne pas laver le poulet cru à cause des risques de contamination bactérienne pouvant entraîner des intoxications alimentaires.

Publicité

Des risques de contamination bactérienne à cause du jus du poulet

Les autorités sanitaires expliquent que "pendant le nettoyage du poulet, son jus peut se propager dans la cuisine et contaminer d'autres aliments, les ustensiles et les plans de travail". Or, le poulet cru ou pas assez cuit est un réservoir à bactéries ; salmonelles, Clostridium perfringens et autres Campylobacter peuvent s'y cacher. L'ingestion de ces bactéries peut alors entraîner des intoxications alimentaires particulièrement graves chez les jeunes enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les sujets immunodéprimés. Un million d'Américains en souffrent d'ailleurs chaque année.

Publicité

Des mesures d'hygiène simples permettent de prévenir ces risques

Afin de limiter ces risques, le communiqué liste d'autres règles d'hygiène simples à respecter, comme :

  • mettre le poulet dans un sac jetable avant de le mettre dans le chariot du supermarché ou le réfrigérateur,
  • se laver les mains à l'eau chaude savonneuse pendant 20 secondes avant de manipuler la viande,
  • utiliser une planche à découper différente pour le poulet cru,
  • ne jamais mettre d'aliments frais ou déjà cuisinés dans une assiette, sur une planche à découper ou une autre surface que le poulet cru a déjà touché,
  • laver les planches à découper, les ustensiles, les plats et les plans de travail avec de l'eau chaude savonneuse après avoir préparé le poulet et avant de préparer un autre aliment,
  • utiliser un thermomètre de cuisine pour s'assurer que le poulet est cuit à une température interne sécuritaire de 80°C,
  • mettre au réfrigérateur ou au congélateur les restes de poulet dans les deux heures suivant sa préparation (ou une heure si la température extérieure est supérieure à 32°C).

Intoxication alimentaire : quels symptômes ?

Les symptômes d'une intoxication alimentaire sont une fièvre supérieure à 38°C, une diarrhée persistant plus de trois jours, des vomissements, des selles sanglantes ainsi que des signes de déshydration (urines peu abondantes, bouche et gorge sèches, vertiges). En cas d'observation de ces symptômes, consultez rapidement votre médecin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X