Intolérance au fructose : les symptômes digestifs

Publié le 04 Mai 2018 à 13h01 par La Rédaction Médisite
L'intolérance au fructose provoque des troubles de la digestion inconfortables. Elle est liée à une malabsorption du fructose, à différencier de l'intolérance héréditaire au fructose, dont les conséquences sont plus sérieuses.

6584530-inline-500x334.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de l'intolérance au fructose ?

Lors de l'intolérance au fructose, ce sucre n'est pas absorbé par l'intestin et donc non digéré. Les bactéries présentes dans le côlon vont le dégrader et cela va provoquer des gaz abondants, des maux de ventre, des diarrhées et des ballonnements abdominaux. Le sujet peut avoir une sensation de réplétion permanente désagréable. Cela peut aller parfois jusqu'au malaise. Ces signes apparaissent exclusivement lors de l'ingestion de fructose. La digestion se fait normalement lorsque le sujet évite le fructose.

Que faire face à une intolérance au fructose ?

Le seul traitement de l'intolérance au fructose est d'éviter d'en ingérer, donc de bien connaitre les aliments en contenant. Il faut donc proscrire les édulcorants contenant du fructose ou du sorbitol, limiter la consommation de fruits frais, de fruits secs ou de jus. Les mélanges glucose-fructose sont autorisés, car la présence de glucose favorise l'absorption du fructose. Le sucre, le miel et les édulcorants contenant du glucose sont donc autorisés. L'intolérance héréditaire au fructose nécessite une attention beaucoup plus stricte, car son évolution peut être dramatique. L'exclusion du fructose doit être absolue et à vie pour éviter les complications.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X