Rappel de lot de reblochons contaminés par E.Coli

Publié le 20 Décembre 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Un communiqué de la société fromagère d'Eteaux annonce le rappel de plusieurs lots de reblochons contaminés par la bactérie E.coli ayant déjà entraîné deux cas d'infection sévère chez de jeunes enfants .
Publicité

© Adobe StockEn pleine saison de raclette, tartiflette et autres spécialités de fromage fondu, une société de production de reblochons annonce un rappel de plusieurs lots. En cause ? "Suite à l'identification de deux cas d'infection sévère à Escherichia coli de type O26 chez de jeunes enfants ayant consommé du reblochon entier au lait cru produit sur le site d'Eteaux en Haute-Savoie par la Société Fromagère d'Eteaux", explique le communiqué.

En conséquent, les autorités sanitaires ont demandé le retrait des fromages afin d'éviter que d'autres cas ne se répandent.

Publicité

Voici comment identifier les deux lots concernés par le rappel :

Dénomination : REBLOCHON DE SAVOIE AOP Marque commerciale : POCHAT et FilsLot : 185394214 DLUO : 24/12/2018Présentation : fromage entier de 450g emballéMarque sanitaire (estampille) : FR 74.116.050 CEEnseignes : l'ensemble des enseignes est concerné.

Publicité

Dénomination : REBLOCHON DE SAVOIE AOP Marque commerciale : BEULETLot : 185394230 DLUO : 10/12/2018Présentation : fromage entier de 450g emballéMarque sanitaire (estampille) : FR 74.116.050 CEEnseignes : l'ensemble des enseignes est concerné.

Un risque de syndrome hémolytique et urémique

Toute personnes possédant l'un de ces produits ne doit surtout pas en consommer et le rapporter à l'enseigne où il l'a acheté pour se faire rembourser. Santé Publique France et le Centre national de référence des Escherichia coli annonce renforcer la surveillance de syndrome hémolytique et urémique (SHU) pouvant survenir à la suite d'une consommation d'un aliment contaminé par la bactérie. Tout consommateur ayant mangé l'un des produits rappelés constatant des symptômes de type "diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements doivent consulter au plus vite leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli". Au-delà de 10 jours sans symptôme il n'y a plus de danger.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X