Sommaire

On parle de graisse abdominale lorsqu’on parle de la graisse localisée au niveau de l'abdomen. Elle est visible chez certains, mais se dissimule chez d'autres lorsqu'elle se loge à l'intérieur de l'abdomen, autour des intestins ou du foie.

Souvent, on veut s’en débarrasser parce qu’elle est peu flatteuse. Or, en plus d’être redoutée pour le côté esthétique, elle s’avère aussi particulièrement nocive pour la santé. Contrairement aux poignées d'amour qui se contentent d'être inesthétiques, la graisse abdominale favorise les maladies cardiovasculaires (hypertension, infarctus...) et le diabète.

En France, on parle d'obésité abdominale par un tour de taille supérieur ou égale à 80 cm pour les femmes et à 94 cm pour les hommes. À ce stade, on considère qu'une personne est en danger.

Interviewé par nos confrères anglais, le Dr Michael Mosley, médecin britannique et auteur de nombreux ouvrages, tant sur le sommeil, l’immunité que sur la nutrition, vient de partager plusieurs solutions pour se débarrasser de la graisse abdominale.

Contre la graisse abdominale, limitez le sucre

"Vous pouvez perdre la graisse du ventre et rapidement", assure le Dr Mosley. Et il faut savoir que la graisse abdominale ne concerne pas uniquement les personnes en surpoids. Vous pouvez très bien être mince et avoir du ventre.

Une des premières choses à faire sera de limiter le sucre.

"Vous devez comprendre les bases du fonctionnement de l'insuline. Votre corps fabrique de l'insuline après un repas afin de maintenir la glycémie stable. Sur vos parois cellulaires, l'insuline ouvre des ports de glucose pour laisser passer le sucre - pour brûler les muscles et pour le stockage dans les graisses. Dans votre graisse, l'insuline freine également la libération d'acides gras, décrit le spécialiste. Tout va bien tant que votre insuline fonctionne. Or, à mesure que vous prenez de l’âge, les récepteurs de l’insuline sur la paroi cellulaire deviennent moins sensibles. En conséquence, après un repas, votre sang se rempli de glucose et d’acides gras. Ce breuvage toxique entraîne en partie la graisse du ventre".

C’est notamment pour cette raison que la graisse abdominale est plus fréquente chez les personnes plus âgées. Les femmes ménopausées sont aussi touchées, car la ménopause peut entraîner un ralentissement du métabolisme.

Ainsi, particulièrement après 50 ans, le Dr Mosley recommande de faire attention au sucre.

"Pour avoir vous attaquer à la graisse de votre ventre, il est essentiel de limiter les pics de sucre. Un nombre surprenant de collations et de boissons ‘diététiques’ sont riches en sucre et sont commercialisées comme aliments diététiques parce qu'elles sont faibles en gras", explique le Dr Mosley.

En outre, le médecin recommande de limiter les fruits sucrés comme la mangue, l’ananas, les smoothies et les jus de fruits.

Enfin, en limitant les aliments riches en glucides comme le pain blanc et les pâtes, vous devriez réussir à réduire votre appétit et à perdre du poids.

"Deux choses vont vous surprendre : la quantité de sucre que vous consommez sans le savoir et la vitesse à laquelle votre graisse abdominale commencera à s'apprivoiser", ajoute l’expert.

Pour rappel, les glucides sont des molécules organiques, constituées de carbone, d’oxygène et d’hydrogène. Ils constituent la principale source d’énergie de notre corps - et particulièrement de notre cerveau. Mais il y a plsuieurs types de glucides. On retrouve tout d'abord les glucides simples (glucose, fructose, lactose et sucrose) qui sont assimilés rapidement par l’organisme. On les qualifie également de “sucres rapides”. Ce sont des sucres qui font grossir et que l'on retrouve dans le pain de mie, les gâteaux industriels, les bonbons et les chocolats, mais aussi dans les fruits, les légumes et les laitage. En parallèle, nous avons aussi les glucides complexes. Ces derniers sont absorbés plus lentement pas l'organisme. On les retrouve dans les aliments contenants de l'amidon, les céréales et les légumes secs.

Graisse du ventre : le pouvoir du jeûne intermittent

Pratiquer un jeûne intermittent serait aussi un moyen efficace pour avoir un ventre plat. Plusieurs études scientifiques sont déjà allées dans ce sens et visiblement, c’est aussi l’avis du Dr Michael Mosley.

"Non seulement vous perdez simplement du poids en mangeant moins de calories, mais votre corps réagit au stress du jeûne en améliorant la fonction hormonale pour faciliter la perte de poids et brûler les graisses pour produire de l'énergie", décrit le spécialiste.

Le jeûne intermittent permet une combustion des graisses

Appelé “fasting” dans les pays anglo-saxons, le jeûne intermittent consiste à ne rien manger pendant une période choisie. Il existe plusieurs types de jeûne intermittent. Le plus répandu est le 16-8 : seize heures sans s’alimenter et une fenêtre de huit heures pour le faire. Mais il y a des variantes comme le 18-6.

"Le jeûne à court terme peut entraîner plusieurs changements dans le corps qui facilitent la combustion des graisses. Cela comprend une réduction de l’insuline, une augmentation de l’hormone de croissance et petite augmentation du métabolisme", décrit le Dr Mosley.

Jeûne intermittent : vous pouvez perdre 4 à 7 % de votre tour de taille

Le Dr Mosley cite une étude publiée en 2014 qui avait démontré que jeûner pouvait entraîner une perte de poids de 3 à 8 % en 24 semaines. Et il se trouve que les résultats pourraient être visibles au niveau du ventre. La même étude qu’il cite avait montré que les volontaires avaient perdu 4 à 7 % de leur tour de taille, ce qui impliquait une perte importante de graisse abdominale.

Contre la graisse du ventre, pratiquez une activité physique

La dernière méthode préconisée par le Dr Michael Mosley si vous voulez maigrir au niveau du ventre consiste à pratiquer de l’exercice physique.

"La recherche a montré l'impact extraordinaire que les rafales ultra-courtes d'entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT) peuvent avoir un impact", a-t-il déclaré. Le HIIT est un interval training, c'est-à-dire un entraînement en intervalles de haute intensité composé de phases d'accélération et de décélération. Cette méthode repose sur une phase de travail rapide, des phases d'effort à très haute intensité, suivies de phases de travail plus lentes de récupération active.

La graisse du ventre est plus facile à déloger qu’on le croit !

"Non seulement c'est efficace, mais étude après étude a montré qu'il est beaucoup plus facile de s'y tenir. Ainsi, les régimes alimentaires et les régimes d'entraînement conventionnels ne vous aident pas à perdre de la graisse abdominale. Et avouons-le : entourés de malbouffe, dosés de collations et travaillant dans des emplois sédentaires, nous vivons dans un environnement propice à la prise de poids. Et pourtant, de plus en plus de gens découvrent qu'avec les bons changements de style de vie, ils peuvent brûler la graisse. Et le plus étonnant ? Ce n'est pas aussi difficile que vous le pensez", assure le Dr Mosley.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

https://www.express.co.uk/life-style/diets/1567411/dr-michael-mosley-weight-loss-easy-lifestyle-changes-how-to-lose-belly-fat-fast 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.