Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir

Les glucides sont des molécules organiques, constituées de carbone, d’oxygène et d’hydrogène. Ils constituent la principale source d’énergie de notre corps - et particulièrement de notre cerveau.

On retrouve les  glucides simples (glucose, fructose, lactose et sucrose), assimilés rapidement par l’organisme. On parle de “sucres rapides”. On les trouve dans le pain de mie, les gâteaux industriels, les bonbons et les chocolats,  mais aussi dans les fruits, les légumes et les laitage. En paralèle, nous avons aussi les glucides complexes. Ces derniers sont absorbés plus lentement pas l'organisme. On les retrouve dans les aliments contenants de l'amidon, les céréales et les légumes secs.

Les glucides doivent représenter entre 50 et 55 % de l’apport énergétique total assuré par l’alimentation quotidienne. Une carence peut entraîner des effets délétères sur l’organisme. Pourtant, pour certaines personnes, les glucides ont mauvaise réputation. Or, les aliments sains riches en glucides participent à la stimulation cérébrale, apportent de l'énergie et des fibres. Le tout est de bien les choisir. A travers le livre Les bons glucides (éd. Thierry Souccar), le Dr Alan Barclay, médecin nutritionniste australien nous aide à identifier les glucides essentiels à l'organisme. C'est à dire, ceux qui n'élèvent pas la glycémie et qui fournissent le bon carburant pour éviter les fringales tout en gardant la ligne.

Quelle est la différence entre les bons et les mauvais glucides ?

Les glucides présents dans l'alimentation ont un grand impact sur la glycémie. Ils englobent les sucres, les oligosaccharides, les amidons et les fibres alimentaires. L'index glycémique va vous aider à faire le meilleur choix alimentaire : il va donner une idée de la vitesse à laquelle l'organisme digère certains glucides, ainsi que la rapidité avec laquelle votre glycémie va s'élever.

"Comme avec la tension, il existe une fourchette saine et une fourchette à risque, explique le Dr Barclay. Une glycémie élevée résultant d'une trop forte consommation d'aliment à index glycémique élevé va nuire à la santé, car le pancréas doit alors redoubler d'efforts pour produire davantage d'insuline afin de transférer le glucose dans les cellules pour alimenter le corps et le cerveau". Parmi les aliments à fort index glycémique, on retrouve les pains, les gâteaux sucrés, les viennoiseries, les pizzas ou encore les sodas.

Au contraire, la consommation de bon glucides, à index glycémique faible, libère lentement le glucose dans le sang. Ils vont contribuer à l'élimination des fringales à l'allongement de la satiété. Ils vont aussi aider à réduire la graisse corporelle et limiter les risques de maladies chroniques. Medisite les passe en revue en images. La liste n'est pas exhaustive.

Les aubergines

1/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Les carottes

2/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Les pommes de terre et les patates douces

3/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Les pois chiches

4/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Les lentilles

5/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Le quinoa

6/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Le riz complet

7/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Les bananes

8/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

L'ananas

9/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Les fraises

10/10
Nutrition : 10 bons glucides qui ne font pas grossir  

Sources

Les bons glucides, Dr Alan Barclay, Kate Mcghie, Philippa Sandall, édition Thierry Souccar

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.