Glucides : 16 symptomes de carence

Vous souhaitez perdre du poids et, pour cela, vous avez décidé d’éliminer les glucides de votre alimentation ? Mauvaise idée ! Ces molécules organiques, constituées de carbone, d’oxygène et d’hydrogène sont la principale source d’énergie de notre corps - et particulièrement de notre cerveau. Une carence peut donc entraîner des effets délétères sur l’organisme.

Découvrez les signes que vous manquez de glucides, en images, à la fin de cet article…

Carence en glucide : 3 causes possibles

Nos modes d’alimentation moderne, dans les pays occidentaux, sont généralement très riches en glucides - et notamment, en sucre raffiné. Les carences sont donc plutôt rares. Elles peuvent néanmoins survenir en cas de régime restrictif : autrement dit, de privation volontaire, souvent dans un objectif de perte de poids. Mais aussi en raison d’une pathologie pancréatique ou hépatique, ou suite à la prise de médicaments hypoglycémiants.

D’après les recommandations nutritionnelles officielles, élaborées par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments, les glucides devraient représenter 55 % des calories ingérées chaque jour par un adulte. Plus précisément, deux tiers d’entre elles devraient être issus de l’amidon et un tiers du saccharose. Par ailleurs, 15 % des calories journalières doivent provenir des protéines et 30 % des lipides.

Simples et complexes : les deux grandes familles de glucides

Les hydrates de carbone peuvent être classés en deux grandes catégories :

  • les glucides simples (glucose, fructose, lactose et sucrose), assimilés rapidement par l’organisme. Ce sont les fameux “sucres rapides”.
  • les glucides complexes, absorbés plus lentement par l’organisme. On les retrouve dans les aliments contenants de l’amidon, également appelés féculents.

“Les fibres alimentaires font aussi partie des glucides complexes, par contre, contrairement à l’ensemble des autres glucides, elles n’ont pas d’impact sur la glycémie, car elles ne sont ni digérées, ni absorbées par le corps”, précise l’association Diabète Québec.

Carence en glucide : des complications à long terme

La carence en glucides va d’abord se traduire par des symptômes désagréables, que nous vous listons ci-dessous. Notamment, des signes d’hypoglycémie, c’est-à-dire une baisse de la concentration en sucre du sang. Si celle-ci n’est que passagère, l’organisme va compenser en puisant dans sa réserve de glycogène. Mais, si elle persiste, des complications peuvent survenir, telles que l’atrophie musculaire.

À long terme, le manque de glucides peut entraîner une atteinte cérébrale, une insuffisance rénale ou encore une perte de densité minérale osseuse. Mais aussi nuire au bon fonctionnement du système immunitaire, qui ne sera plus capable de combattre les infections. Heureusement, avant d’en arriver-là, les premiers symptômes de cette carence peuvent vous alerter…

Fatigue

1/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Les glucides sont la principale source d’énergie du corps. Un véritable carburant. En manquer entraîne donc inévitablement de la fatigue. 

Malaises (avec ou sans perte de connaissance)

2/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Au-delà de la sensation de fatigue, la carence en hydrates de carbone peut aussi entraîner des malaises, des vertiges, voire une perte de connaissance. 

Faim

3/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Les féculents sont des aliments rassasiants, car ils sont assimilés lentement et délivrent donc de l’énergie à l’organisme sur la durée. Il n’est donc pas étonnant que l’on soit tiraillé par la faim lorsqu’on s’en prive. 

Maux de tête

4/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Les glucides participent au bon fonctionnement cérébral. C’est pourquoi, en cas d’hypoglycémie avancée, les céphalées sont fréquentes. Celles-ci peuvent s’accentuer si la chute du taux de sucre sanguin n’est pas contrée rapidement.

Irritabilité

5/16
Glucides : 16 symptômes de carence

L’irritabilité, l’impatience et la mauvaise humeur sont des symptômes fréquents de l’hypoglycémie. Et pour cause, les glucides favorisent la production de sérotonine, un neurotransmetteur associé à la bonne humeur. 

Sueurs

6/16
Glucides : 16 symptômes de carence

La transpiration excessive et les bouffées de chaleur font partie des symptômes de l’hypoglycémie. 

Tremblements

7/16
Glucides : 16 symptômes de carence

La baisse de la glycémie peut également entraîner des tremblements. 

Palpitations

8/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Une personne qui souffre d’hypoglycémie peut enregistrer des palpitations cardiaques. En effet, lorsque le corps manque de sucre, il sécrète de l’adrénaline, pour ordonner au foie de remettre du glucose en circulation dans le sang. Or, cette hormone a pour conséquence de stimuler le cœur. 

Constipation

9/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Ne pas consommer suffisamment de glucides complexes peut provoquer un apport en fibres insuffisant, et donc une constipation.

Ballonnements

10/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Le manque de glucides riches en fibres peut aussi être à l’origine de ballonnements, liés au ralentissement du transit intestinal. 

Difficultés de concentration

11/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Les glucides sont le seul carburant dont dispose le cerveau pour fonctionner. Un apport insuffisant entraîne donc un état de confusion, des difficultés à se concentrer et à mémoriser. 

Troubles neurologiques

12/16
Glucides : 16 symptômes de carence

À terme, la carence en glucide peut occasionner des troubles neurologiques plus sévères. 

Frissons

13/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Vous frissonnez et avez froid, même dans une pièce chauffée ? Cela peut être dû à un régime trop pauvre en glucides. Et pour causes, sans ces dernières, votre organisme ne trouve pas l’énergie nécessaire pour se réchauffer. 

Mauvaise haleine

14/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Un manque continu de glucides oblige le corps à produire des corps cétoniques à partir des lipides et des protéines. Ces derniers prennent le relais du glucose pour apporter de l’énergie au cerveau. Ce phénomène de cétogenèse entraîne une mauvaise haleine. Notez qu’en excès, les corps cétoniques sont toxiques pour l’organisme : on parle d’acidocétose, qui peut provoquer un coma. 

Perte de masse musculaire

15/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Si vous pratiquez une activité physique en manquant de glucides, votre organisme va puiser de l’énergie dans vos muscles, ce qui peut entraîner une perte de masse musculaire.

Calculs rénaux

16/16
Glucides : 16 symptômes de carence

Une alimentation déséquilibrée peut être à l’origine de calculs rénaux. Notamment lorsqu’il y a un excès de protéines, lipides, sel et sucres rapides, et une insuffisance en fruits, légumes, et céréales complètes (autrement dit, en glucides complexes). 

Sources

https://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/alimentation/aliments-et-nutriments/les-glucides/ 

https://www.vidal.fr/sante/nutrition/equilibre-alimentaire-adulte/recommandations-nutritionnelles-adulte.html 

https://www.selection.ca/sante/hypoglycemie-12-indices-que-vous-souffrez-dun-deficit-glycemique/ 

http://conseils-sante.pharmashopi.com/blog/consequences-carence-en-glucide/

https://www.darwin-nutrition.fr/nutriments/glucides/#Signes_de_carences 

https://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-nutriments/glucides/carence-surconsommation

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.