Alimentation : ces 5 erreurs qui vous fatiguent, selon une naturopathe

Vous êtes constamment fatigué.e ? Pour la naturopathe Marylène Jamaux, cela peut être dû à votre alimentation. Dans son ouvrage Bien manger, les secrets d’une naturopathe, publié aux éditions Dangles, elle liste douze erreurs fréquentes pouvant occasionner des problèmes de digestion, et ainsi pomper votre énergie. Résultat : une “fatigue de fond” s’installe. Medisite vous dévoile cinq de ces mauvaises habitudes, en images.

Les signes d’une mauvaise digestion

Outre la fatigue, d’autres symptômes peuvent signaler une mauvaise digestion, selon la spécialiste. À savoir :

  • une sensation de faim précoce après un repas ;
  • une sensation de satiété dès le début du repas ;
  • une somnolence en fin de repas ;
  • une mauvaise haleine ;
  • des aigreurs ou brûlures d’estomac ;
  • des ballonnements et des éructations ;
  • un inconfort digestif accompagné de gaz ;
  • un transit trop rapide ou trop lent.

“À l’origine de ces problématiques, on trouve souvent des maladresses dans la conception de l’assiette, mais aussi beaucoup de stress quotidien”, précise la naturopathe. En effet, l’appareil digestif et le cerveau sont intimement liés et s’échangent sans cesse des informations. De l’anxiété peut donc entraîner des désordres digestifs tout comme, à l’inverse, un microbiote déséquilibré peut “rendre anxieux, irritable ou stressé”.

Agir sur le stress et sur l’alimentation

Une première chose à faire pour se débarrasser des symptômes évoqués précédemment est d’écouter son corps pour repérer un stress éventuel, et tenter de le réduire. Pour ce faire, plusieurs astuces peuvent vous aider : dormir plus, faire de l’exercice, méditer, voir des amis, pratiquer une activité artistique, essayer la sophrologie, passer du temps dans la nature, écouter de la musique et danser, déconnecter du travail et des écrans…

Une seconde action efficace consiste à identifier vos potentielles mauvaises habitudes alimentaires, et à les changer. Commencez par noter tout ce que vous mangez et buvez pendant une semaine : cela vous aidera à y voir plus clair. Indiquez également les heures auxquelles vous prenez vos repas et celles auxquelles vous vous levez et vous couchez chaque jour. Puis, faites le point. Vous pouvez, pour cela, vous faire aider par un professionnel de la nutrition (diététicien, médecin nutritionniste) ou par un naturopathe.

Découvrez, sans tarder, cinq erreurs fréquentes qui mettent à mal votre système digestif.

Ne pas mastiquer suffisamment

1/5
Nutrition : 5 erreurs fréquentes selon une naturopathe

“Manger, c’est aussi mettre en action tous nos sens et éprouver du plaisir”, écrit Marylène Jamaux dans son livre. Le regarder, le humer, ressentir ses saveurs et sa consistance sous nos dents… “Pour une digestion de qualité, sans lourdeur, aucune des étapes ne

doit être manquée”, insiste la naturopathe. En particulier la mastication. Par ce processus, “les aliments sont broyés [...] et imbibés d’enzymes salivaires”, qui commencent à les dégrader ; à condition de les mâcher assez longtemps. Des informations sur la composition de notre assiette sont aussi envoyées au cerveau, afin que les organes digestifs se préparent à recevoir ces aliments. Enfin, c’est aussi une étape indispensable pour déclencher la sensation de satiété. Ne pas mâcher suffisamment nous conduit donc souvent à une autre erreur courante, qui est de toujours finir son assiette, même lorsque l’on n’a plus faim. 

Un repas du soir trop tardif

2/5
Nutrition : 5 erreurs fréquentes selon une naturopathe

“C’est la nuit que la plupart de nos organes d’élimination (foie, reins, intestins) fonctionnent le plus. Un repas tardif, voire copieux, risque de monopoliser cette énergie normalement dédiée au nettoyage”, explique la naturopathe. Cela nuit à la qualité du sommeil et à l’endormissement, et favorise la prise de poids. La bonne habitude à adopter ? Dîner tôt (autour de 19h) et léger, mais suffisamment pour combler sa faim. Misez sur les légumes, les protéines végétales et les céréales complètes. 

Trop de sel dans les préparations

3/5
Nutrition : 5 erreurs fréquentes selon une naturopathe

“La consommation moyenne journalière [de sel] tourne entre 9 et 12 grammes par jour et par personne, au lieu des 2 à 5 grammes recommandés”, déplore Marylène Jamaux. Or, manger trop salé favorise la rétention d’eau et les maladies cardiovasculaires. Les astuces de la naturopathe ? Ne plus saler les eaux de cuisson, supprimer les bouillons cubes de son panier de course et diminuer la consommation d’aliments riches en sel (plats préparés, charcuterie, fromage, pain…). À la place, on mise sur les épices et aromates. 

Pas assez de bon gras dans l’assiette

4/5
Nutrition : 5 erreurs fréquentes selon une naturopathe

Au quotidien, nous avons tendance à consommer trop de graisses saturées et pas suffisamment de “bons gras”. La naturopathe nous invite à inverser cette tendance. Exit les plats préparés industriels, la friture, les biscuits, la charcuterie… Oui aux poissons gras (maquereau, sardine, truite…), aux huiles végétales crues (olive, lin, noix) et aux oléagineux ! 

Trop de boisson pendant le repas

5/5
Nutrition : 5 erreurs fréquentes selon une naturopathe

À ce sujet, Marylène Jamaux reconnaît qu’il est encore difficile de savoir, d’un point de vue scientifique, si boire pendant le repas perturbe réellement la digestion. “Cependant, force est de constater que le fait de ne pas boire pendant le repas soulage certaines personnes pour qui la digestion est devenue laborieuse”, souligne l’experte. C’est pourquoi il est primordial d’écouter votre corps. Rien ne vous empêche de faire le test : boire avant le repas ou quelques heures après, et vérifier si votre digestion s’améliore. Dans tous les cas, n’oubliez pas de boire de l’eau en quantité suffisante tout au long de la journée, pour hydrater votre organisme. 

Sources

"Bien manger, les secrets d’une naturopathe", Marylène Jamaux, éditions Dangles. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.