Sommaire

Ree Drummond, alias “The Pioneer Woman”, est une célèbre blogueuse américaine. En janvier 2021, elle se lance un défi : perdre du poids pour le mariage de sa fille en mai de la même année. Sur son blog, elle explique comment elle a finalement perdu 10 kilos en un an. Si la cinquantenaire a souhaité s’exprimer sur son blog sur sa perte de poids, elle précise qu’il ne s’agit pas d’une recette magique, mais espère que son expérience pourra inspirer d’autres personnes.

Perte de poids : ce que Ree Drummond n’a pas fait

Dans son article de blog, Ree Drummond précise qu’elle ne savait pas vraiment comment elle allait perdre du poids au départ du challenge. Mais elle précise qu’elle n’a pas :

L’américaine de 53 ans donne ensuite la liste des 10 habitudes qu’elle a mis en place pour perdre du poids et être en meilleure santé.

Conseil n° 1 : réduire les calories

Ree Drummond a souhaité baisser le nombre de calories qu’elle mangeait. Elle a donc pesé tous ses aliments grâce à des calculatrices spécifiques trouvées sur Internet.

J'ai essayé d'atteindre un déficit calorique presque tous les jours, ce qui signifie que j'ai dépensé plus de calories (par l'exercice et les activités quotidiennes de base) que mon corps n'en avait besoin pour maintenir mon poids d'alors” explique-t-elle sur son blog.

Conseil n°2 : utiliser une balance alimentaire

“Afin d'être le plus précis possible avec les calories que je mangeais, j'ai utilisé une balance alimentaire numérique pour peser ma nourriture” explique Ree Drummond. L’américaine s’est ainsi rendu compte qu’elle mangeait beaucoup plus que nécessaire. Elle a donc pu réduire ses portions sans être frustrée, car elle n’a supprimé aucun aliment.

J'ai quand même mangé de la bonne nourriture. J'en ai juste mangé moins, et j'ai apprécié davantage les calories et je me suis assuré de manger des choses qui offraient plus de valeur nutritionnelle.”

Conseil n°3 : faire de l'exercice physique

Pendant de nombreuses années, Ree Drummond ne prenait pas le temps de faire de l'activité physique à part pour promener ses chiens. Elle s’est rendu compte qu’elle ne bougeait pas assez et a décidé de changer ses habitudes au quotidien : “J'ai appris qu'il fallait tout simplement prendre du temps chaque jour pour faire de l'exercice, car, tout comme avoir un bébé, il n'y a jamais de bon moment” écrit-elle sur son blog.

Elle a donc marché plusieurs kilomètres chaque jour, fait du rameur et des exercices de Pilates à la maison, tous les jours.

Conseil n°4 : Développer sa masse musculaire

Après avoir franchi un palier important de perte de poids, Ree Drummond s’est rendu compte qu’au bout de 6 semaines, elle ne perdait plus : “j’ai fait des recherches et j'ai finalement déterminé que je devais développer plus de masse musculaire, car les muscles brûlent plus de calories que les graisses” explique-t-elle. “Si vous voulez vraiment développer plus de muscles pour brûler des calories, vous devez les développer dans vos jambes et vos fesses, car ces muscles sont beaucoup plus gros que les muscles de vos bras.”

La cinquantenaire a donc réalisé des exercices comme les squats et les soulevées d'haltères pour développer ses muscles.

Conseil n°5 : consommer plus de protéines

Comme elle suivait ses calories, Ree Drummond a décidé de suivre également ses portions de protéines au quotidien : “ Il s'avère que lors d'une journée typique, j'avais atterri à environ 15% à 20% de mes calories provenant de protéines... alors j'ai pivoté et dirigé mon alimentation de sorte que j'étais d'environ 30% à 40% de protéines. Ça a marché ! “ peut-on lire sur son blog.

Le fait de manger plus de protéines a permis à l'américaine d’être mieux rassasiée et d’avoir plus d’énergie. En effet, selon une étude publiée dans la revue Nutrients, un régime riche en protéines permet plus de diversité de la flore intestinale. Un régime hyperprotéiné permet également un enrichissement en bactéries Akkermansia et en bifidobactéries, et une diminution de Prevotella. Or, cette bactérie est associée à l’obésité, au diabète et à la progression de la maladie du foie gras. L'étude a ainsi conclu que les régimes riches en protéines ont un effet sur la composition du microbiote intestinal qui pourrait expliquer la perte de poids qui en découle.

Conseil n°6 : manger moins de sucre

Plutôt que de se frustrer, la cinquantaine a décidé de réduire ses portions d’aliments sucrés. Par exemple, elle ne mangeait qu’un demi beignet : “la plupart du temps, j'ai fait des choix qui n'impliquaient pas beaucoup de sucre. Au fil du temps, cela a vraiment entraîné une réduction considérable des calories gaspillées”, explique-t-elle sur son blog.

Quels sucres diminuer ou supprimer ?

Selon le livre de Véronique Chaouat J'arrête le sucre en 20 jours, publié aux éditions Alpen, le sucre consommé en petites quantités, soit 25 grammes par jour, ne nuira pas à notre santé. La plupart des sucres sont cachés sous les noms de glucides : fructose, miel ou autres aliments industriels. Les glucides simples contenus dans les fruits, les légumes, le pain, les pâtes, le riz ou les céréales nous suffisent à rester en bonne santé car notre corps n'a pas besoin de sucre. La journaliste, ancienne cheffe de rubrique santé à 60 millions de consommateurs, qu'il y a des sucres à éviter.

Selon elle, "parmi les glucides simples, certains sont naturellement présents dans notre alimentation : dans le lactose des produits laitiers, ou dans le fructose des fruits ou du miel". C'est en réalité le saccharose, issu de la canne à sucre ou de la betterave, qui est ajouté pour sucrer des aliments natures ou pour la préparation de produits sucrés qui pose problème pour notre santé si on en consomme trop. Un dernier a été ajouté par les industriels : l'isoglucose ou sirop de maïs ou encore du sirop de glucose. Ce sucre très peu coûteux pour les fabricants a une spécificité : celle d'être "métabolisé uniquement par le foie" et peuvent être directement transformées en graisses si on en consomme trop.

Conseil n°7 : réduire sa consommation d’alcool

Pendant 4 mois, Ree Drummond n’a pas bu d’alcool, puis, elle a introduit occasionnellement un verre d’alcool peu calorique : “au lieu de deux verres de vin rouge très calorique ou d'un cocktail glacé sucré, j'opte pour une Ranch Water, dont mon bon ami Eddie Jackson m'a parlé : un peu de tequila, un citron vert fraîchement pressé et de l'eau minérale pétillante” précise la cinquantenaire.

On ne le précise pas assez, mais l'alcool est un facteur de risque majeur dans la prise de poids. Pour une personne qui boit très régulièrement, l’apport en calorie dû à l’alcool est au moins deux fois supérieur à celui dû au sucre. Limiter sa consommation d'alcool est donc d'un intérêt majeur si on veut maigrir. "L’alcool est un facteur objectif de la prise de poids. Réduire sa consommation est la première mesure à prendre pour maigrir. En couplant l’arrêt de l’alcool à une activité physique quotidienne, il est possible de perdre un tour de taille en quelques semaines", confie au Figaro l'hépatologue au CHU de Bordeaux Victor de Lédinghen.

Selon une étude menée par l'Université de Sussex, sur près de 3 000 participants au Dry January publiée en janvier 2019, les effets positifs seraient majeurs sur la santé. 58% d'entre eux ont perdu du poids.

Conseil n°8 : télécharger une application de perte de poids

Si l'américaine n’a pas souhaité suivre un programme de perte de poids, elle a utilisé une application pour suivre son régime. Elle a trouvé ce moyen très motivant, car elle pouvait visualiser rapidement ses efforts. L’application en question ne donnait aucun conseil, mais permettait de visualiser la perte de poids depuis le début du régime et permettait à la cinquantenaire de savoir si elle se dirigeait dans la bonne voie en fonction de ses objectifs.

D’ailleurs, l'application ne s’est pas trompée sur le poids qu’elle a obtenu pour le mariage de sa fille.

Conseil n°9 : travailler debout

Travaillant avec un ordinateur et/ou sur les réseaux sociaux, Ree Drummond s’est rendu compte qu’elle était souvent assise dans la journée. Elle a décidé d’installer un bureau debout dans son salon : “Cela a fait une énorme différence, et ce que j'ai trouvé plus que tout, c'est que lorsque vous travaillez en position debout, vous êtes beaucoup plus mobile et enclin à vous éloigner et à faire des pauses, puisque vous n'avez pas l'obstacle d'avoir à vous lever d'une position assise” explique-t-elle sur son blog.

Toutefois, travailler en position debout ne fait en soit pas perdre beaucoup de calories. En effet, selon un article publié en 2018 dans l'European Journal of Preventive Cardiology et résumant 46 autres études sur le sujet, rester debout à son poste de travail plutôt que de rester assis sur une chaise fait perdre en moyenne 0,15 calorie de plus par minute. Cela ne représente que 54 calories pour une journée de travail de six heures. Toutefois, cela favorise le déplacement, qui est très bénéfique. "Je recommande à mes patients d'alterner la position assise et debout au cours de la journée. Se lever même pour aller jeter un papier à la corbeille est bénéfique", nuance en effet Lopez-Jimenez, cardiologue à la clinique Mayo et coauteur de l'étude. De plus, rester debout va favoriser la musculature de votre dos et de vos jambes.

Conseil n°10 : se sentir bien

Ree Drummond précise que, au-delà de la perte de poids qu’elle affiche désormais, elle se sent surtout mieux sans son corps grâce à une nouvelle façon de manger et aux activités physiques qu’elle a mis en place.

“J'aime toujours la nourriture [...] je serai toujours sujette à des hauts et des bas. Mais mes expériences au cours des derniers mois m'ont doté d'outils réels et réalisables que je pense pouvoir utiliser chaque fois que les choses dégénèrent dans les mois et les années à venir” précise-t-elle sur son blog.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

https://www.thepioneerwoman.com/ree-drummond-life/a36716462/how-ree-drummond-lost-weight-and-got-healthier/

https://www.mdpi.com/2072-6643/12/10/3221

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.