Hygiène intime pendant les règles : comment faire ?

Publicité
La flore vaginale est particulièrement vulnérable en période de règles. Aussi l’hygiène intime doit-elle être d’autant plus irréprochable pour éviter les infections et odeurs incommodantes.
Publicité

5249919-inline-500x333.jpg© Istock

L’utilisation de serviettes hygiéniques ou de tampons

Il est essentiel de changer de protection au maximum toutes les quatre heures. Le cas échéant, une infection ou des irritations peuvent survenir. Veillez à bien vous laver les mains avant et après le changement de protection.

Publicité
Les protège-slips pendant les règles

Moins absorbants que les serviettes hygiéniques, les protège-slips peuvent être utilisés au début ou à la fin des règles, lorsque les saignements sont moins importants. Ils devront, eux aussi, être changés au maximum toutes les quatre heures, après lavage des mains.

Hygiène intime et lutte contre les mauvaises odeurs

Une douche, une ou deux fois par jour, permet d'avoir une bonne hygiène corporelle. Il est préférable d’utiliser un savon ou un gel nettoyant intime de pH neutre, pour préserver la flore vulvaire comme vaginale. Il est aussi recommandé de proscrire la douche vaginale car elle affecte l’équilibre de la flore, composée de bactéries protectrices. La douche terminée, il convient de bien se sécher, l’humidité étant un incubateur de bactéries. Puis on privilégiera les sous-vêtements en coton ou en soie, lesquels évitent la transpiration. On optera ensuite pour des vêtements qui ne sont pas trop serrés. Enfin, dans la journée, on pourra recourir aux lingettes intimes pour se rafraîchir et lutter contre les mauvaises odeurs.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité