10 problèmes intimes dont il faut parler à votre médecin

Quand les symptômes touchent le vagin, le pénis ou même les seins, il n’est pas toujours évident de les signaler à un médecin. Mais les problèmes intimes ne sont pourtant pas à prendre à la légère. Medisite fait le point sur les signes pour lesquels il faut consulter, avec les explications de la docteure Odile Bagot, gynécologue.

Publicité
Publicité

Une démangeaison vaginale : mycose, lichen ou herpès ?

© Adobe StockLa cause la plus fréquente de démangeaison intime chez la femme est la vulvo-vaginite, c’est-à-dire une inflammation de la vulve ou du vagin. "Le plus souvent, c’est une mycose autrement dit une infection provoquée par des champignons qui est responsable de la vulvo-vaginite", constate la docteure Odile Bagot, gynécologue.

Pourquoi en parler à son médecin ? "Il faut réagir vite, déjà parce que les démangeaisons deviennent rapidement insupportables ! Parfois la démangeaison passe puis revient et peut évoluer vers une infection chronique. Il faut agir avant que ce soit le cas, au moyen d’un traitement antifongique", conseille la spécialiste. Si les démangeaisons récidivent, "le médecin réalisera un prélèvement pour identifier le germe responsable de l’infection et le traiter spécifiquement".

Publicité

Et si ce n’est pas une mycose ? "Les démangeaisons vulvo-vaginales peuvent aussi être le symptôme d’un lichen scléro-atrophique, une maladie dermatologique non infectieuse qui peut toucher les femmes à tout âge. Il doit absolument être pris en charge au moyen d’un traitement de longue durée à base de cortisone car un lichen non traité comporte des risques d’atrophie vulvaire irréversible. Et les rares cancers de la vulve partent toujours d’un lichen" révèle la docteure Bagot.

Si la démangeaison est localisée et s’accompagne de cloques : il peut s’agir du virus de l’herpès, qu’un médecin pourra diagnostiquer par un examen clinique. Si ce virus se déclare chez une femme jeune ayant des projets de grossesse, il devra faire l’objet d’une surveillance particulière car l’herpès néonatal transmis au bébé lors de l’accouchement peut avoir de graves conséquences sur sa santé.

D’autres causes de démangeaisons existent : le psoriasis dit "inversé" qui se développe dans pli de la vulve, une allergie ou un eczéma pouvant venir de l’usage de protège-slip, d’un savon irritant ou d’un déodorant. Quelle que soit la cause, "laisser une démangeaison traîner sans en parler à son médecin comporte le risque de développer des lésions de grattage" avertit la gynécologue.

Brûlure urinaire : cystite, IST ou mycose ?

Chez la femme : il est important de différencier deux types de brûlure urinaire.

  • - "Une douleur provoquée par les urines qui brûlent la vulve quand elles passent dessus lors de la miction peut être le signe d’une mycose vulvaire" révèle Odile Bagot. Il faudra consulter un médecin pour traiter l’infection avant qu’elle ne gagne du terrain.
  • - "Une brûlure urinaire située au niveau de l’urètre et qui remonte vers l’intérieur à la fin de la miction, associée à une pollakiurie (envie plus fréquente d'uriner et fréquence anormalement élevée des mictions, sans augmentation du volume quotidien d’urine, ndlr ) est caractéristique d’une cystite" détaille la gynécologue. Consultez un médecin pour recevoir un traitement car l’infection peut remonter les voies urinaires jusqu’aux reins.

Chez l’homme : "Les cystites sont beaucoup plus rares que chez la femme mais peuvent tout de même exister. Elles se manifestent également par des brûlures mictionnelles" décrit la spécialiste. "Si la brûlure survient à la fois à l’éjaculation et à la miction, une infection sexuellement transmissible (IST) telle que la gonorrhée ou la chlamydia peuvent être en cause" ajoute-t-elle. Il est dans ce cas urgent de consulter soit son généraliste soit un dermatologue-vénérologue et d’en parler à son ou sa partenaire pour qu’il ou elle consulte également un médecin.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité