Hygiène intime : faut-il laver son vagin après un rapport sexuel ?

Hygiène intime : faut-il laver son vagin après un rapport sexuel ?©iStock

Si une bonne hygiène intime est indispensable pour éviter les infections pelviennes et favoriser une sexualité épanouie, elle ne doit pas être excessive. En effet, l’utilisation trop fréquente de produits d’hygiène intime peut être à double tranchant. Explications.

Publicité

Hygiène intime : quand faut-il se laver ?

Si la douche intra-vaginale était autrefois recommandée, elle est aujourd’hui totalement déconseillée. Pourquoi ? Parce que l’injection d’eau dans le vagin est susceptible de déséquilibrer considérablement la flore vaginale, ce qui, à terme, peut occasionner des mycoses, une sécheresse vaginale, voire des infections urinaires. Les gynécologues recommandent donc un nettoyage exclusif de la vulve, c’est-à-dire de la partie externe des organes génitaux féminins. Si une toilette intime quotidienne est indispensable, elle ne doit pas être répétée, ni excessive. Il est possible de faire un petit lavage supplémentaire avant ou après un rapport sexuel, même si cela n’est pas obligatoire.

Publicité

Hygiène intime : quels produits utiliser ?

Une eau additionnée d’une petite quantité de savon reste le produit de lavage le plus souvent employé par les femmes. Attention néanmoins aux différents produits d’hygiène intime vendus en pharmacie et parapharmacie. Nombre d’entre eux contiennent des substances désinfectantes qui peuvent causer des irritations importantes en modifiant le pH des muqueuses génitales. Il est, en outre, particulièrement important de bien se sécher après chaque nettoyage afin de limiter les risques de prolifération fongique et/ou bactérienne.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité