Lavement intime : qu'est-ce que la douche vaginale ?

Pour votre hygiène corporelle, vous prenez des douches – préférables aux bains pour les économies d'eau ! Pour votre hygiène intime, vous avez entendu parler des lavements intimes, effectués par le biais de douches vaginales. De quoi s'agit-il ? Cette toilette intime est-elle recommandée ?

Publicité
Publicité

Douche vaginale : les dangers de la poire à lavement

Certaines femmes utilisent une poire à lavement pour procéder à des douches vaginales dans le cadre de leur hygiène intime. Elles injectent ainsi, grâce à une canule, de l'eau pure ou savonneuse, mais aussi, parfois, du vinaigre blanc… Leur objectif est de nettoyer, voire récurer, leur vagin, par peur des maladies sexuellement transmissibles, des mycoses ou pour éviter une grossesse. Or toutes ces idées reçues sont absolument fausses. La douche vaginale va au contraire accentuer les risques.

Hygiène intime : les lavements sont-ils utiles ?

Publicité

En matière d'hygiène intime, il convient d'agir avec précaution. En effet, en l'absence de pathologies (bactéries, mycoses, microbes), il est préférable de laisser le vagin se réguler tout seul ! La flore vaginale possède un équilibre fragile qui ne supporte pas les traitements de choc. Procéder à un lavement va avoir pour conséquence de "décaper" le vagin et de détruire les bactéries utiles à la bonne santé de votre vagin. Après un rapport sexuel, un lavement intime permettrait même aux spermatozoïdes de remonter plus vite dans le vagin. Il est donc préférable de… ne rien faire du tout ! Lorsque vous prenez votre douche, nettoyez les zones vestibulaires avec un savon à pH neutre, sans chercher à aller au-delà des grandes lèvres. Vous éviterez ainsi d'agresser votre flore vaginale.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité