Appelé “fasting” dans les pays anglo-saxons, le jeûne intermittent consiste à ne rien manger pendant une plage horaire définie. Cette pratique étudiée depuis 1943 s’avère efficace pour maigrir, mais aussi pour régénérer le système digestif, améliorer le sommeil et prévenir certaines maladies.

Il existe plusieurs types de jeûne intermittent : le plus répandu est le 16/8. Elle a été rendue populaire par Martin Berkhan. Elle consiste à se nourrir dans une fenêtre de 8 heures et à jeûner pendant une période de 16 heures par jour. Vous avez alors plusieurs possibilités : vous pouvez choisir de renoncer au petit déjeuner, au déjeuner ou au dîner. Le tout est de pouvoir jeûner 16 heures d’affilées.

Des études récentes viennent de déterminer la plage horaire à laquelle privilégier vos repas pour maximiser la perte de poids : 90 adultes obèses âgés de 25 à 75 ans ont participé à l’étude.

Le jeûne intermittent est une aubaine pour perdre du poids et réduire la tension

Les volontaires ont été invités à mener un jeûne intermittent 6 jours sur 7 pendant 14 semaines. Ces derniers avaient une fenêtre de 12 h par jour pour manger.

On rappelle qu'un jeûne intermittent n'implique pas de supprimer des aliments. Il s'agit seulement de respecter les plages horaires de jeûne. À condition toutefois de veiller à avoir une alimentation équilibrée et de limiter les aliments transformés.

Les principaux critères de jugement de l’étude étaient la perte de poids et la perte de graisse, tandis que les critères de jugement secondaires comprenaient la pression artérielle, la fréquence cardiaque, les taux de glucose, les taux d'insuline et les taux de lipides plasmatiques.

Les résultats ont prouvé que le jeûne intermittent était efficace pour perdre du poids, mais aussi pour réguler la tension : ainsi, les participants à l'étude ont perdu 2,3 kg par rapport au groupe témoin et ont également vu leur pression artérielle diastolique diminuer.

"Cette méthode améliore l'humeur en diminuant la fatigue et les idées dépressives... tout en augmentant le tonus (…)", ont ajouté les chercheurs.

Pour maigrir, jeûnez après 15h jusqu'au lendemain

L’étude souligne aussi l'importance des horaires de repas sur le métabolisme.

"Parce que les rythmes circadiens clés du métabolisme - tels que la sensibilité à l'insuline et l'effet thermique des aliments - culminent le matin, le jeûne intermittent, qui consiste à arrêter de manger l'après-midi et à jeûner le reste de la journée, peut conférer des avantages supplémentaires par rapport à d'autres formes de jeûne", ont révélé les auteurs de l'étude.

Si l'on veut suivre leurs recommandations, il s'agirait de manger entre 7 h du matin et 15h et de jeûner le reste du temps.

Avant de vous lancer, gardez en tête qu'il est important d’être suivi par votre médecin ou par un nutritionniste pour mener le jeûne intermittent dans les meilleures conditions possibles. S’il est réputé pour être simple à mener, il n’en reste pas moins un bouleversement pour l’organisme. En jeûnant 16 heures par jour, vous renoncez souvent à un repas. Il faudra alors vous assurer que vous ne manquez de rien et que les deux autres repas vous apportent tous les nutriments dont vous avez besoin. C'est la clé si vous ne voulez générer la frustration, et reprendre du poids après craquage.

Sources

https://www.eurekalert.org/news-releases/961261

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.