Sommaire

Préparer les agapes en douceur…

Préparer les agapes en douceur… Il est tout à fait inutile de faire diète avant des agapes ! Mais pour limiter la prise de poids, mieux vaut tout de même s’alimenter de manière saine en amont. "Il est conseillé de manger plus léger une dizaine de jours avant le jour J ", explique ainsi Jacques Fricker, nutritionniste et auteur de Cuisiner vite et bon et de Desserts en fête (Odile Jacob). Conseils nutrition : limitez les sauces, les fromages, les pâtisseries... en diminuant vos apports selon vos habitudes. Vous êtes fana de fromage ? Tâchez de n’en manger que le midi ! Autre secret : pour éviter les fringales, forcez sur les fruits et légumes (ils sont peu caloriques, mais bourrés de fibres et vitamines).

Apéritifs : que choisir ?

Apéritifs : que choisir ? Gare à l’apéritif ! Selon ce qu’il comporte, il peut apporter à lui seul 50 % des calories du repas ! Conseils nutrition : "Evitez les biscuits salés ou sucrés. Non seulement ils sont ultracaloriques, mais ils stimulent l’appétit", explique le nutritionniste Jacques Fricker. Oubliez aussi les olives, les chips, les mini saucisses ou les fruits oléagineux (cacahouètes, pistaches et noix de cajou) et, surtout, faites une croix sur les petits-fours et les canapés – houmous, guacamole et tarama sont presque aussi gras que du beurre ! Privilégiez plutôt les tomates cerise, les œufs de cailles ou les mini brochettes de légumes avec des copeaux de parmesan et du jambon blanc (la charcuterie la plus pauvre en calories).

Quels sont les alcools les moins caloriques ?

Quels sont les alcools les moins caloriques ? Les boissons alcoolisées apportent en moyenne sept calories par gramme (soit presque autant que les lipides) et compliquent, en plus, l’absorption des graisses, ce qui favorise la prise de poids… Mieux vaut donc opter pour les moins caloriques. Conseils nutrition : pour ne pas grossir, privilégiez dès l’apéritif les boissons peu sucrées, donc moins caloriques, type vodka, whisky (éventuellement accompagnés d’un soda light) ou du champagne brut, plutôt que du rhume ou du Ricard... Quant au repas, choisissez du vin rouge ou blanc mais n’abusez pas des crus liquoreux.

Les entrées à privilégier

Les entrées à privilégier Bien sûr, il y a des entrées indémodables… Mais comme pour les alcools, certaines sont moins grasses et moins caloriques. Conseils nutritionnels : Envie d’un foie gras ? Un : optez pour un produit "entier" plutôt que pour un "bloc de foie gras avec morceaux" (qui n’en contient que 30 à 50 % !). Deux : accompagnez-le d’un pain aux céréales consistant (donc long à digérer et riche en fibres). Cela dit, l’idéal reste quand même les fruits de mer ! Une douzaine d’huîtres = 60 à 120 calories. Le saumon est également intéressant. Il ne contient que 180 calories pour 100 grammes et regorge d’oméga 3, des graisses bénéfiques qui ne font pas grossir !

Toujours des fibres !

Toujours des fibres ! Parce que l’organisme ne les absorbe pas, les fibres favorisent la digestion et l’accélèrent, tout en captant au passage une partie des graisses ! Conseils nutritionnels : en cas d’entrée riche, type foie gras, n’oubliez pas la salade d’endives ou de mâche en accompagnement. Idem pour le plat principal : toujours des légumes, même s’il y a aussi au menu un autre féculent (riz, pommes de terre…). Même conseil pour le dessert. Inutile de faire l’impasse sur le gâteau… si elle s’accompagne de fruits. "En prenant une fine tranche de dessert avec une clémentine, on a la même impression de quantité, mais on avale moins de calories et on les élimine plus facilement", explique le nutritionniste Jacques Fricker.

Fromage ou dessert ?

Fromage ou dessert ? On n’est pas obligé de manger du fromage pour les fêtes ! Vous y tenez ? Voici les variétés à privilégier. Conseils nutritionnels : le fromage est un produit gras et salé. En clair : il est riche en calories, favorise l’appétit... et s’accompagne de pain ! Après des agapes copieuses, il est donc tout à fait envisageable de s’en passer. Vous ne voulez vraiment pas y couper ? Optez pour les variétés les moins grasses. Quelques valeurs : chèvre frais = 32 cal/40 g ; chèvre pâte molle = 82 cal/40g ; crème de gruyère = 116 cal/40 g ; camembert à 50 % de matière grasse = 126 cal/40 g ; "Caprice des dieux" = 138 cal/40g ; cantal = 147 cal/40 g.

Restez zen, faites-vous plaisir !

Restez zen, faites-vous plaisir ! Evitez les sujets qui fâchent, tâchez de rester zen (voir notre article sur Neuf trucs pour rester zen), et ne vous privez surtout pas ! Pourquoi ? Parce que le stress augmente la tendance à stocker de l’organisme. Conseils nutritionnels : manger dans un environnement hostile, trop bruyant et/ou stressant conduit à se nourrir davantage, donc à prendre du poids. Nous réagissons souvent aux tensions par une activité orale accrue. Evitez les conversations à risque, les individus ennuyeux et ne vous privez pas de mets savoureux (attention : "savoureux" ne veut pas dire bourrés de calories) !

Le lendemain : diète ou pas diète ?

Le lendemain : diète ou pas diète ? Le lendemain d’agapes, on n’a souvent pas faim... surtout si la balance accuse un ou deux kilos supplémentaires ! Ne sautez pas de repas, votre organisme se rattraperait sur le suivant en stockant toutes les calories. Faites plutôt attention aux plats choisis pour aider votre organisme à retrouver son équilibre et à éliminer les excès en douceur. Conseils nutritionnels : privilégiez les aliments les moins caloriques et les moins gras. Du poisson, des légumes sans sauce, un yaourt nature et, si nécessaire, un fruit sont tout à fait suffisants. Attention, "les féculents (pain, pâtes, riz…) et le sel sont inutiles, de même que le chocolat !", précise le nutritionniste Jacques Fricker.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.