Sommaire

Pour bien nettoyer l'organisme, Marion Kaplan, bionutritionniste et auteure de J'arrête la malbouffe (éd. Eyrolles), recommande de pratiquer une vraie détox au moins une fois par an, dans l'idéal au printemps.

Celle-ci peut prendre la forme d'un petit jeûne à base d'aliments liquides et non sucrés (citron pressé, bouillons de légumes, jus d'herbe) sur 3 à 5 jours, suivi de quelques jours de transition où l'on mange au moins 60 % de légumes et on réintroduit progressivement des oléagineux, un peu de protéines (volailles et poissons)...

Cure détox : misez sur les légumes de saison

Notez qu'un aliment détox est forcément de saison, a un index glycémique bas (avec très peu voire pas de sucre car celui-ci favorise la fermentation) et est très riche en fibres et en antioxydants.

La spécialiste précise que "seul, il ne peut pas être détox". "Il ne l'est que s'il est intégré dans un contexte de bonne hygiène alimentaire. Ce qui est détox, c'est un mode de vie." Inutile donc de se gaver de radis noir ou de jus de citron si l'on mange gras et sucré par ailleurs...

Mais quels sont ces fameux aliments détox à adopter, pour nettoyer votre organisme et porter assistance à vos organes émonctoires ? On vous les liste dans les pages suivantes.

Le citron

"Il est riche en vitamine C antioxydante et il active le drainage du foie pour mieux éliminer les toxines" note Marion Kaplan, bionutritionniste. Il est aussi alcalinisant (malgré son goût acide) et aide à contrebalancer l'excès d'acidité des autres aliments. C'est la base de toute alimentation détox, à adopter au quotidien.

En pratique : on consomme le jus du citron en assaisonnement ou encore mieux, sous forme de citron pressé tiède (et surtout pas sucré), le matin à jeun.

Le radis noir

Le radis noir"C'est un bon draineur de la vésicule biliaire : en stimulant la contraction du duodénum, il favorise la sécrétion de bile et aide à bien vider l'estomac", explique la bionutritionniste. Il évite ainsi la fermentation, favorise une bonne digestion et prévient les soucis du type constipation, ballonnements...

En pratique : Intéressant dans nos assiettes, le radis noir peut aussi être utilisé sous forme de jus ou d'extraits liquides dans les programmes de détox (mais attention au goût...).

Et aussi : D'autres aliments de type racine, qui "piquent" et déclenchent le même mécanisme : raifort, gingembre, etc. Et l'artichaut, riche en fibres, qui a la même action de draineur hépatique.

La roquette

La roquetteComme de nombreux légumes et herbes, c'est la chlorophylle qui donne la couleur verte de la roquette. "Cette chlorophylle est antioxydante et bourrée d'enzymes, qui sont les éléments nutritifs de nos cellules. C'est une véritable réserve de vitalité et d'énergie", rappelle Marion Kaplan. On a donc tout intérêt à faire le plein pour rester en forme.

En pratique : Pour la préserver, mieux vaut la consommer crue ou cuite de manière douce, à la vapeur.

Et aussi : toutes les herbes et légumes bien verts, bourrés de chlorophylle (cresson, orties, pissenlit, épinards...). On peut les consommer en salades, mais aussi pour certaines d'entre elles sous forme de jus ou de tisanes.

L'oignon

L'oignon"Très soufré, il contient de la quercétine, un antioxydant puissant. Il a un effet détox car il aide à diminuer l'effet cancérigène de certaines molécules dans les viandes cuites", précise la spécialiste.

En pratique : on pense à mettre de l'oignon au menu en tant que légume, cuit à la vapeur, et pas seulement comme assaisonnement.

Et aussi : l'ail, également très riche en soufre et antioxydant.

Le brocoli

Le brocoli"Le brocoli contient notamment des glucosinolates, des éléments soufrés qui lorsqu'ils sont transformés dans l'organisme, permettent la libération des enzymes qui contribuent à débarrasser le corps des déchets toxiques, notamment les substances cancérigènes", explique Marion Kaplan. Avec les autres crucifères, c'est l'aliment numéro un anti-cancer grâce à cette richesse en antioxydants. Le brocoli est également riche en fibres, un autre atout détox pour bien nettoyer les intestins.

En pratique : Mieux vaut le consommer cru en salade ou cuit à la vapeur.

Et aussi : toute la famille des choux (chou, chou-fleur, chou de Bruxelles, chou frisé...)

Le thé vert

Le thé vertIl est connu pour sa richesse en antioxydants de la famille des polyphénols : les catéchines, qui comptent parmi les plus puissants. "Or, les antioxydants sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme car ils aident à entretenir ses rouages en empêchant l'oxydation, autrement dit la rouille, liée au stress, à la pollution, à la malbouffe...", résume la nutritionniste.

En pratique : Il faut en boire au moins 3 tasses par jour et laisser infuser 5 à 10 minutes minimum.

Et aussi : le thé noir, également riche en polyphénols, ou le maté.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Merci à Marion Kaplan, bionutrionniste et auteur du livre J'arrête la malbouffe, Eyrolles, 2014

Vidéo : Top 3 des boissons qui font mincir

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.