Qu’est-ce que l’homéopathie ?

L’homéopathie c’est quoi ? Le mot provient des mots grecs "homoios", qui signifie semblable, et "pathos", qui veut dire maladie. Ce concept créé en 1796 par un médecin allemand, Samuel Hahnemann, repose sur le principe de similitude, c’est-à-dire la croyance qu'une substance qui provoque un symptôme chez un sujet sain peut être utilisée pour traiter le même symptôme de la maladie. Il s’agit d’une science jeune qui s’inscrit dans une tradition qui consiste à envisager l’être humain de façon globale. Elle se prescrit le plus souvent sous la forme de petites granules à placer sous la langue, mais aussi de gels, de pommades, de gouttes. Allergies, ménopause, immunité, stress, sommeil, problème de transit… "Il n’existe que peu de champs d’applications de la médecine où l’homéopathie comme thérapie complémentaire n’a pas sa place", confie à Medisite le docteur François Mulet, médecin généraliste et homéopathe à Angers. Au même titre que la phytothérapie ou l’aromathérapie, l’homéopathie est une médecine complémentaire qui est souvent controversée mais très populaire. Qu’il s’agisse de douleurs passagères ou de pathologies chroniques, l’homéopathie peut soigner de nombreux maux.

Dans Le dictionnaire de l’homéopathie, le Dr Daniel SCIMECA, médecin homéopathe, cite une vaste étude épidémiologique réalisée en France entre 2011 et 2015 et qui démontre que l’homéopathie soigne les mêmes patients, les mêmes maladies et avec des résultats similaires dans les trois grands domaines qui altèrent le plus la vie des français : 

• Les troubles liés à l’anxiété, la dépression, l’insomnie

• Les douleurs articulaires, musculaires, les rhumatismes

• Les infections respiratoires chaque fois qu’un antibiotique n’est pas nécessaire, c’est-à-dire presque toujours

Qu’est-ce que l’homeopathie ?

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

Médecine alternative ou médecine douce, l’homéopathie séduit par son approche douce et naturelle. Comment fonctionne-t-elle, comment ses granules sont-ils fabriqués ? Quels...

Comment maigrir avec l’homeopathie ?

Comment maigrir avec l’homéopathie ?

L’homéopathie serait LA solution efficace pour maigrir d’où on veut, facilement... et pour longtemps ! Ventre plat, fringales, rétention d’eau, cellulite : voici les solutions...

Homéopathie : que contiennent les médicaments ?

L’homéopathie utilise des plantes mais n’est pas à confondre avec la phytothérapie, qui est la médecine par les plantes. En réalité, plus de la moitié des médicaments homéopathiques ne proviennent pas des plantes. Elles représentent 45% des souches (matières premières) utilisées. Viennent ensuite les substances minérales ou chimiques avec 37% des souches utilisées, les substances animales qui représentent 16% des matières premières, et enfin les mycètes ou champignons qui représentent 2% des souches homéopathiques.

Granules, doses, gouttes… Comment les prendre ?

Le plus souvent, les médicaments homéopathiques sont prescrits sous forme de granules à faire fondre sous la langue. Les granules sont des petites billes de lactose et de saccharose qui seront imprégnées de la dilution liquide. Elles se prennent dans des petits tubes qui permettent de mesurer leur nombre par prise avec précision. une prise plus aisée. Selon Le dictionnaire de l’homéopathie édité par Alpen et Medisite, les personnes intolérantes au lactose n’ont rien à craindre de ces granules et peuvent tout de même s’en voir prescrire. Pour un traitement habituel, il est rare de consommer plus de 10 granules le même jour (au grand maximum), ce qui représente une quantité assez faible. Les doses sont des tubes plus petits qui contiennent eux aussi des micro-granules de lactose et saccharose aussi. Les homéopathes conseillent à juste titre de prendre les granules et les doses sous la langue pour qu’elles se diluent dans la salive à un moment où notre bouche est neutre et propre. En effet,c’est par la muqueuse que le message homéopathique passe. Certains médicaments se prennent en gouttes. La dilution liquide est tout simplement mise en flacons mais ce type de médicaments homéopathiques est réservée à l’adulte et contre indiquée chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante. Cette forme est peu commode à utiliser et à transporter mais souvent utile dans les basses dilutions. Les gouttes se boivent mélangées à un peu d’eau, en gardant ce liquide quelques secondes dans la bouche avant d’avaler.