Grippe : les tubes d’homéopathie à avoir dans votre pharmacie

Comme toutes les affections virales, la grippe est une des indications majeures de l'homéopathie. Le Dr Antoine Demonceaux, médecin homéopathe, nous livre ces deux solutions incontournables quand le virus nous est tombé dessus.

Publicité

Agir vite !

© Adobe StockVous vous sentez fébrile, vous avez mal à la tête, une fièvre élevée, des courbatures ? N’attendez pas si vous souhaitez prendre de l’homéopathie. "Il faut toujours agir le plus rapidement possible, plus on traite vite, plus l’organisme réagit vite, moins il y a des conséquences" explique le Dr Antoine Demonceaux, médecin homéopathe et Président de l'association Centre Ressource Reims. Et si c’est bien une grippe, il recommande deux médicaments homéopathiques :

Publicité
Publicité
  • Gelsemium Sempervirens* 9CH : en cas de courbatures, mal de tête.
  • Eupatorium Perfoliatum** 9CH : en cas de courbatures, mal de tête avec en plus des douleurs au niveau des yeux.

Les doses : 5 granules toutes les heures pendant 48 heures, seules ou ensemble selon les symptômes, jusqu’à guérison.

Après : l’homéopathie peut aider à récupérer

Se remettre d’une grippe prend du temps. Pour aider l’organisme, le médecin homéopathe conseille la prise de :

  • Sulfur Iodatum*** 9CH
  • Acidum Phosphoricum**** Composé en association avec China 5CH*****, 5 granules 3 fois par jour pendant 8 jours.

Rappel : les médicaments homéopathiques cités ici peuvent être pris par l’enfant et l’adulte, sans risques d’effets indésirables. Il est conseillé de prendre les granules en dehors des repas pour qu'elles soient bien assimilées par l'organisme. Attention aussi si vous prenez des huiles essentielles par voie orale simultanément à de l'homéopathie :"Elles peuvent provoquer des spasmes des petites veines qui sont sous la langue et empêcher l'assimilation de l'homéopathie" explique le Dr Jocelyne Louyot, médecin homéopathe.

Les 7 gestes pour faire barrage à la grippe

Si elle revient chaque année, la grippe n’en est pas moins anodine. Surtout chez les personnes à risque de complications graves. Elle peut entraîner une pneumonie ou aggraver une maladie chronique déjà existante comme un diabète, une insuffisance cardiaque ou respiratoire. Pour augmenter sa protection, il y a 7 gestes à connaître :

  • se laver régulièrement les mains
  • se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou éternue
  • se moucher dans un mouchoir à usage unique
  • éviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche
  • limiter les sorties quand on a le virus
  • limiter les contacts directs et indirects (le virus de la grippe peut survivre 8 à 12 heures sur les surfaces et les objets)
  • porter un masque (disponible en pharmacie) surtout quand on est en contact avec les personnes fragiles (personnes âgées, nourrissons, personnes souffrant de maladies respiratoires, cardiaques ou immunitaires…)

Sans oublier la vaccination !

La vaccination contre le virus de la grippe est recommandée tous les ans aux personnes de plus de 65 ans, aux femmes enceintes et aux personnes fragiles (maladies respiratoires, cardiovasculaires…). Elle permet de réduire le risque d’être contaminé par la grippe et le risque de faire des formes graves de la grippe. Les souches de virus de la grippe en circulation ne sont pas les mêmes d’une année à l’autre et la durée de protection du vaccin peut s’estomper après quelques mois.

Pour la saison 2018-2019, trois vaccins sont disponibles : FluarixTetra® et Vaxigrip Tetra® recommandés dès l’âge de 6 mois, et Influvac Tetra® autorisé uniquement à partir de 18 ans.

*Substance de base : Jasmin de Virginie.
**Substance de base : Eupatoire, aussi appelée "Herbe à la fièvre".
***Substance de base : sulfure d’iode.
****Substance de base : Acide phosphorique concentré.
*****Substance de base : Ecorce de quinquina.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X