Sommaire

Qu’est-ce que le potassium ?

Qu’est-ce que le potassium ?© IstockLe potassium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il permet notamment la transmission des messages nerveux et la contraction des muscles. "C'est un électrolyte qui se lie au sodium pour permettre à l'organisme, par l'intermédiaire du flux sanguin, de réguler les activités biochimiques des cellules nerveuses et musculaires, mais aussi l'équilibre acido-basique de tout le corps, à l'intérieur de ces mêmes cellules", précise Patrice Sanchez Quero, médecin généraliste à Toulouse.

Les causes d’une carence

Les carences en potassium peuvent venir d’une mauvaise alimentation. En effet, son assimilation peut être perturbée lorsqu’on absorbe trop de sodium. "Tout apport exagéré en sodium, comme le sel de cuisine, va faire diminuer le potassium par compensation et déclencher toute une série de symptômes." Il faut faire également attention "aux médicaments pris en surdosage et/ou au long cours, comme les diurétiques et les laxatifs", continue Patrice Sanchez Quero.

Des troubles du transit intestinal

Des troubles du transit intestinal© IstockLorsque des troubles du transit intestinal s’installent, avec notamment des gaz, des ballonnements, des douleurs abdominales et surtout une paresse intestinale pouvant amener à la constipation, il se peut que votre taux de potassium soit trop bas. Et qu’une carence débute. Attention également aux vomissements et diarrhées répétés lors de gastro-entérites, qui peuvent entraîner une déperdition de potassium… et donc une carence.

Fatigue soudaine et crampes musculaires

La carence en potassium peut très vite être ressentie par l'organisme. Lors de crises aiguës, elle peut se traduire par l'apparition d'une fatigue inhabituelle, d’une faiblesse générale (avec ou sans vertiges), mais aussi par des crampes musculaires, "même chez l'adolescent ou l'adulte jeune". En effet, le potassium est principalement présent au sein des cellules musculaires. Ce sont donc logiquement les muscles qui ressentent les premiers signes d’une carence. Plus gênants que graves, ces symptômes ne doivent pas être pris à la légère pour éviter que d’autres plus graves s’installent.

Des problèmes cardiaques

Des problèmes cardiaques© IstockUn taux très bas de potassium peut également se révéler à travers des symptômes chroniques et plus graves. Alors appelé hypokaliémie, cette carence peut entraîner "une paralysie musculaire mais aussi des problèmes de cœur, notamment des anomalies du rythme cardiaque". Effectivement, le cœur étant un muscle, le manque de potassium dans les cellules musculaires va également l’impacter. C’est pourquoi les personnes souffrant d’affections cardiaques doivent faire attention à leurs apports en potassium.

Quelle alimentation privilégier ?

Mieux vaut alors, dès l’apparition des premiers symptômes d’une carence, se tourner vers une alimentation riche en potassium : chocolat noir, fruits secs, bananes, champignons, légumes (blettes et épinards), châtaignes, palourdes et légumineuses. "Plus on mange riche en en potassium et pauvre en sodium, et plus disparaissent bon nombre de maladies de civilisation", glisse Patrice Sanchez Quero, qui nuance : "Tout est affaire de dose et fonction de chaque individu : un manque ou un excès de potassium sont aussi dangereux et demandent une attention particulière."

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : Fer : comment savoir si l’on est carencé ?

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.