Homéopathie : ce qui marche... ou pas !

Faut-il croire en l’homéopathie? Plus d'un Français sur deux l’utilise et elle est remboursée à 30%. Elle ne soigne pas tout, mais elle serait efficace contre certains maux. Bouffées de chaleur, baisse de libido, ostéoporose, rhume, grippe, focus sur ce qu’elle soigne... ou pas!
Istock

En cas de troubles digestifs

Elle serait efficace: contre les lourdeurs digestives, les ballonnements, les difficultés à digérer. En cas de gastro-entérite, l’homéopathie réduit leur durée.

Elle serait moins efficace: contre la constipation qui répond à l’homéopathie lorsqu’elle est récente, mais nécessite une consultation si elle devient chronique.

Que prendre?

  • Nux Vomica: 5 granules après chaque repas, autant de temps que vous aurez des lourdeurs digestives.
  • Robinia 5CH: 5 granules après chaque repas pour les brûlures d’estomac et les lourdeurs digestives.
  • Colocynthis 5CH: 5 granules après chaque repas pour les douleurs spasmodiques du côlon.

En cas de rhume, grippe, sinusite, angine

Elle serait efficace: contre les maladies infectieuses virales courantes et permet de soulager plus vite leurs symptômes. En traitement de fond (1 dose d’Oscillococcinum par semaine) d’octobre à mars, elle limite leur fréquence.

Elle serait moins efficace: que les antibiotiques (si surinfection bactérienne).

Que prendre?

  • Allium Cepa composé: 5 granules 4 fois/jour en cas de rhume.
  • Homeogène 9: 2 comprimés 3 fois/jour pour améliorer les symptômes d’une angine virale débutante. Consultez pour savoir si elle est d’origine virale.
  • Oscillococcinum®: 1 dose à répéter toutes les 6 heures pendant 2 jours en cas de grippe.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : - Etude J.P. Ferley sur l’oscillococcinum – 1989
- Etude "Regulation of neurosteroid allopregnanolone biosynthesis in the rat spinal cord by glycine and the alkaloidal analogs strychnine and gelsemine" parue dans Neuroscience de février 2008
- Ce qui marche, ce qui ne marche pas en homéopathie, Dr Alain Horvilleur.
La rédaction vous recommande sur Amazon :