Gel d'aloe vera : peut-on l'utiliser en gynécologie ?

Le gel d'aloe vera possède de nombreuses vertus. Riche en vitamines, en acides aminés et en minéraux, il est utilisé depuis des millénaires pour soigner différentes pathologies. Consommé en interne, il permet de rééquilibrer la flore intestinale grâce à son pouvoir antifongique. En usage externe, il apaise les brûlures et accélère la cicatrisation, c'est pourquoi il est un excellent allié en gynécologie. En effet, l'application de gel d'aloe vera sur les muqueuses intimes permet de calmer les démangeaisons vaginales et vulvaires.

Gel d'aloe vera : comment l'utiliser en gynécologie ?

Le gel d'aloe vera peut être utilisé de différentes façons en gynécologie. Il est possible de boire une petite quantité de gel d'aloe vera (de 2 à 3 cuillères à café) chaque jour en dehors des repas afin de rééquilibrer la flore vaginale au même titre que la flore intestinale. Il est également possible d'appliquer le gel d'aloe vera directement sur les muqueuses intimes : après s'être minutieusement lavé les mains, verser quelques gouttes d'aloe vera sur les doigts et étaler sur la vulve ainsi qu'à l'entrée du vagin. Cela permet d'apaiser les démangeaisons vaginales et vulvaires et peut également parfaitement convenir comme lubrifiant lors des rapports sexuels et comme gel de toilette intime.

> Stupéfiant : des chercheurs américains ont découvert qu’une substance provenant du fond des océans est le carburant n°1 pour alimenter votre cerveau jusqu'à 90 ans et même au-delà.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.