Comment affronter l’hiver grâce aux vitamines

Pour éviter de tomber malade cet hiver, n’hésitez pas à miser sur une alimentation vitaminée. Riches en vitamine C, les fruits et légumes colorés vont s’avérer précieux pour votre système immunitaire. Comme le précise notre ambassadeur Raphaël Gruman, nutritionniste, grâce à leurs propriétés antioxydantes, ils vont contribuer à freiner le vieillissement de vos cellules et stimuler les défenses immunitaires de votre corps mis à rude épreuve pendant la saison hivernale. 

Misez sur une alimentation vitaminée 

Pour booster votre système immunitaire et le protéger des aléas de l’hiver, on vous recommande notamment le radis noir, la courge ou encore les poivrons. Misez aussi sur les kiwis et fruits exotiques qui vont procureront tonus et vitalité. Essentielle pour le système immunitaire, la santé des vaisseaux sanguins et la cicatrisation, la vitamine C est en effet présente dans de nombreux fruits et légumes, mais un régime déséquilibré peut parfois entraîner une carence. Medisite vous révèle donc les différents fruits et légumes qui sont les plus riches en vitamine C. Nos experts vous aident aussi à déterminer quels signes doivent vous alerter pour détecter une carence en vitamines C, A, D, B12 ou E.

20 aliments riches en vitamine B

20 aliments riches en vitamine B

Les vitamines B comprennent la vitamine B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 et la vitamine B12. Nécessaires à l'organisme, elles sont induites par l'alimentation. Elles participent...

7 recettes delicieuses et riches en vitamine C

7 recettes délicieuses et riches en vitamine C

Réputée pour ses vertus antioxydantes, la vitamine C participe également au bon fonctionnement du cerveau et du système immunitaire. Un atout en période d’épidémie ! Nos idées...

La vitamine C : un booster immunitaire naturel

Notre système immunitaire est responsable de la protection de l’organisme contre les virus et les bactéries. La vitamine C, présente dans de nombreux aliments, joue un rôle primordial dans cette lutte puisque les globules blancs y puisent l’énergie dont ils ont besoin pour renforcer nos défenses immunitaires et vaincre virus et bactéries responsables de maladies. Cette vitamine étant bien connue pour son double rôle antiscorbutique et antioxydant, une supplémentation en vitamine C pourrait donc diminuer la durée et la sévérité des symptômes du rhume par exemple. 

Vitamine C : les besoins journaliers chez l’adulte

D’après l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), les besoins en vitamine C chez l’adulte sont de 110 mg par jour. Ils peuvent être plus élevés "dans certaines situations pathologiques", tels qu’une fracture, une infection ou la prise d’un traitement anticancéreux, mais aussi selon notre mode de vie, par exemple, si l’on pratique une activité physique intense, que l’on consomme du tabac en excès ou que l’on fume.

La vitamine D pour lutter contre les infections

Selon un communiqué de l’Académie nationale de médecine, publié le 22 mai 2020, la vitamine D peut être considérée comme un adjuvant à toute forme de thérapie anti-infectieuse et particulièrement la Covid-19. Il existe même une corrélation positive avérée entre carence en vitamine D et mortalité due à la Covid-19. Cette hormone stimule les défenses immunitaires (les lymphocytes T) pour qu'ils puissent agir sur les bactéries, virus et autres infections. Elle régule aussi la réponse inflammatoire (Cytokines pro-inflammatoires) responsable du syndrome de détresse respiratoire aigu, retrouvé dans les cas graves de Covid-19.

Le rôle de la vitamine D dans le maintien du système immunitaire a été démontré scientifiquement dans une étude danoise publiée en mars 2010 dans Nature Immunology. D’après le professeur Geisler, de l’université de Copenhague, les lymphocytes T ne commencent à combattre les virus et autres agents pathogènes que s’ils ont suffisamment de vitamine D à disposition. Sans elle, en effet, ils restent ”en sommeil”. Cela explique pourquoi les rhumes et autres infections sont plus courantes chez les personnes souffrant d’un manque en vitamine D. Avoir suffisamment de cette vitamine n’aide pas seulement à lutter contre les virus, mais aide à prévenir les maladies auto-immunes et les pathologies cardiovasculaires et aurait même une action anticancer.

Comment faire le plein de vitamine D ?

La vitamine D est principalement synthétisée par la peau, par exposition aux rayons du soleil. Problème, en hiver, l’ensoleillement est rarement suffisant pour faire le plein de vitamine D. Pour compenser ce manque de soleil, n’hésitez pas à miser sur des aliments riches en vitamine D, comme les poissons de mer gras et la spiruline. Vous en trouverez aussi un peu dans la viande, les abats, les champignons… Malgré tout, l’alimentation suffit rarement à couvrir la totalité des besoins en vitamine D. Une supplémentation peut donc être intéressante contre les infections hivernales. Medisite vous en dit plus sur la posologie à respecter dans ce dossier.