La vitamine D n’aurait pas que des bienfaits

Si la vitamine D est connue pour améliorer la mémoire, son effet peut être contradictoire selon des chercheurs. En excès, elle pourrait, ralentir le temps de réaction semble-t-il.
La vitamine D n’aurait pas que des bienfaitsIstock

La vitamine D intervient dans le processus d’ossification en favorisant la minéralisation du squelette. Elle assure la fixation du phosphore et du calcium. Ses actions permettent la croissance des os et la consolidation du squelette ainsi que des dents, rendant l’organisme moins sujet aux fractures et à l’ostéoporose. Il se murmure aussi que la vitamine D agit sur la mémoire en la stimulant. Obtenue par l’exposition au soleil et l’apport de certains aliments, la vitamine D est réputée pour améliorer la mémoire, l’apprentissage et la prise de décision. Attention cependant, selon une étude publiée par l’Université d’Oxford, elle impliquerait un temps de réaction plus long en cas d’excès…

Des méfaits observés sur les femmes en surpoids en cas de surdosage…

« Nous avons mené un essai contrôlé randomisé de supplémentation en vitamine D auprès des femmes ménopausées », partagent les auteurs de l’étude. Leurs résultats révèlent que la vitamine D n’a pas que des vertus. En effet, les femmes en surpoids ou obèses prenant plus de la dose quotidienne recommandée présentent bien une amélioration de la mémoire et de l’apprentissage, mais également des temps de réaction plus lents. « Les participantes ingérant 2000 unités de vitamine D (en un 1 an) ont eu de meilleurs résultats aux tests, si l’on compare aux femmes ayant ingéré 4000 unités. On observe un temps de réaction bien plus long auprès de ces dernières. », précisent les auteurs de l’étude. Un déclin qui s’avère même propice au risque de chute selon les scientifiques. En effet, des tests cognitifs ont été administrés après le traitement et suggèrent ainsi que la vitamine D à dose plus élevée peut avoir des effets négatifs sur le cerveau.

…mais des risques en cas de carences

Des carences en vitamine D impliquent aussi des risques avérés pour la santé. On constate en effet, qu’un manque peut provoquer une accélération du vieillissement ainsi qu’une hausse de décès pouvant être évités. Certains signes sont révélateurs d’une carence : douleurs chroniques dans les os, les muscles et articulations, chutes fréquentes ou encore états dépressifs. Les personnes les plus exposées aux risques liés aux carences en vitamine D sont celles qui souffrent de la maladie de Crohn, d’une intolérance au gluten, les femmes enceintes et surtout, les personnes âgées. Au moindre doute, il est préconisé de consulter son médecin.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : La vérité sur la vitamine D

Source(s):

 Three Doses of Vitamin D and Cognitive Outcomes in Older Women: A Double-Blind Randomized Controlled Trial, The Journal of Gerontology, 14 février 2019

La rédaction vous recommande sur Amazon :