Tisane de persil : les dangers et contre-indications

Publié le 31 Décembre 2018 par La Rédaction Médisite
Le persil n’est pas seulement une plante aromatique très appréciée en cuisine. Il regorge de multiples vertus thérapeutiques, c’est pourquoi il est utilisé en médecine douce, notamment sous la forme de tisane de persil. Quels sont les bienfaits du persil ? Quels sont les dangers et contre-indications de la tisane de persil ?
Publicité
Tisane de persil : les dangers et contre-indicationsIstock

La tisane de persil et ses bienfaits en médecine douce

La tisane de persil est notamment riche en vitamine C antioxydante, en vitamine K coagulante, en fer et nutriments. Pour préparer la tisane, il faut mettre une cuillère à café de persil plat dans un bol d’eau chaude et laisser infuser une dizaine de minutes. Cette tisane de persil est recommandée pour soigner les troubles digestifs : le persil lutte contre les ballonnements et reflux gastro-œsophagiens. Elle est aussi un anti-fatigue en raison de sa richesse en vitamines. De plus, ses antioxydants luttent contre les radicaux libres et donc le vieillissement cellulaire, d’où une diminution des risques cardio-vasculaires avec la tisane de persil. Enfin, elle est diurétique et détox.

Publicité
Publicité

Les dangers et contre-indications de la tisane de persil

Que la tisane de persil soit une boisson issue d’une plante ne signifie pas qu’elle soit sans effets secondaires et donc adaptée à tous. Or, la haute teneur du persil en vitamine K, vitamine de la coagulation, n’est pas adaptée aux personnes sous traitement anticoagulant. Par ailleurs, les femmes enceintes et allaitantes doivent éviter la tisane de persil, car elle réduit la lactation et peut conduire à des fausses couches. Enfin, les personnes souffrant d’insuffisance rénale doivent demander conseil à leur médecin avant de consommer du persil en tisane.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X