Alzheimer : les aliments riches en vitamine B9 vous protegent

On connaît l’importance de l’acide folique (ou vitamine B9) durant la grossesse, pour limiter le risque de malformations congénitales. Mais on est moins conscient de son rôle protecteur contre certaines maladies. Pourtant, des études ont montré sa capacité à protéger contre les pathologies cardiovasculaires, l’arthrite ou encore la maladie d’Alzheimer. Dans ce diaporama, nous vous listons les aliments qui en contiennent le plus.

Acide folique : une carence augmente les risques d’Alzheimer

D’après une étude publiée le 14 avril 2021 dans la revue Frontiers In Neuroscience a révélé que, par rapport aux personnes en bonne santé, les patients atteints de la maladie d’Alzheimer présentaient des niveaux inférieurs de folate. Cela indique qu’une carence en vitamine B9 peut augmenter le risque de développer cette maladie neurodégénérative. À l’inverse, un apport suffisant jouerait plutôt un rôle protecteur.

Et les bienfaits de cette vitamine ne s’arrêtent pas là. Une analyse d’études, publiée dans la revue Nutrients au mois de juin, a révélé qu’une supplémentation régulière en acide folique réduisait les niveaux d’inflammation, à l’origine de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et l’arthrite.

Les signes de carence en vitamine B9

Les carences en vitamine ne sont pas toujours évidentes à identifier. Concernant l’acide folique, la carence en vitamine B9 peut se traduire par des diarrhées, une perte d’appétit et une perte de poids importante. D’autres manifestations peuvent faire penser à une carence en acide folique. C’est notamment le cas des maux de tête et des palpitations cardiaques. Un manque de vitamine B9 peut aussi jouer sur l’humeur. Ainsi, il est possible que vous soyez plus i rritable et sujet aux changements d’humeur. Autre signe de carence, une inflammation de la langue appelée glossite.
Certaines personnes sont plus susceptibles d’être en carence de vitamine B9. C’est le cas des femmes enceintes, des personnes ayant une pathologie du foie ou de l’intestin et des patients souffrant de troubles de la fonction rénale. Ces personnes peuvent présenter une anémie liée au manque d’acide folique, mais aussi, une altération des muqueuses (col de l'utérus, intestin, estomac et vagin). Chez les enfants, un manque de vitamine B9 peut entraîner un retard de croissance.

Maladie d’Alzheimer : de nombreux facteurs de risque

Rappelons que le maladie d’Alzheimer touche environ 900 000 personnes en France (selon les chiffres de l’Inserm). Maladie évolutive, elle débute généralement par des troubles de la mémoire, puis des troubles des fonctions exécutives. Viennent ensuite des problèmes d’orientation dans le temps et dans l’espace. Parfois, les patients souffrent également de troubles du langage ou de la vision élaborée. Si le principal facteur de risque de maladie d’Alzheimer est l’âge, d’autres facteurs jouent un rôle important. C’est notamment le cas de l’environnement, les facteurs de risque cardiovasculaires (diabète, hypertension, hyperlipidémie), mais aussi la sédentarité.

AVC, infarctus : la vitamine B9 vous protège

D’autres travaux, publiés plus tôt cette année dans le Quarterly Journal of Medicine, ont suggéré qu’un apport suffisant en vitamine B9 aide l’organisme à décomposer l'homocystéine, un composé fabriqué lors de la digestion des protéines. Quand ce dernier est présent en trop grande quantité dans le corps, il peut endommager les vaisseaux sanguins, et ainsi accroître le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Au regard de ces résultats, les chercheurs de l'Université d'Aberdeen recommandent à toutes les personnes âgées de plus de 65 ans d'augmenter leur apport en acide folique à 600 μg par jour.

Folates : les apports recommandés chez l'adulte

À titre indicatif, les apports nutritionnels recommandés sont de 330 µg de folates par jour chez les hommes et les femmes de plus de 18 ans. Chez la femme en période périconceptionnelle, c’est-à-dire huit semaines avant et huit semaines après la conception, les apports conseillés sont de 440 μg journaliers, indique l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).

Découvrez sans tarder les meilleures sources naturelles de folates, afin d’en faire le plein au quotidien.

Sources

L'association entre le folate et la maladie d'Alzheimer : une revue systématique et une méta-analyse, Frontiers in neurosciences, 14 avril 2021. 

How to fill up on the anti-dementia vitamin: It's not just mums-to-be who need a good folic acid intake... experts say we ALL need a boost, Daily Mail, 3 août 2021. 

Vitamine B9 ou acide folique, Anses, 6 mars 2019.

Les folates, Mangerbouger.fr

Dossier Inserm "La maladie d’Alzheimer"

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.