Ecouter l'article :

Après de nombreuses études sur le rôle de la vitamine D ou C pour lutter contre le coronavirus, c'est cette fois la vitamine B6 qui fait l'objet d'une étude prometteuse. Comme le rapporte Santé Log, qui relaie l'étude, elle pourrait en effet contribuer à prevenir les formes graves du coronavirus et ses complications, notamment la tempête de cytokines. Selon les travaux d'une équipe de chercheurs de l'université d'Hiroshima, publiés le 29 octobre 2020 dans la revue Fontiers in Nutrition, la vitamine B6 pourrait à la fois lutter contre les tempêtes de cytokines, correspondant à un emballement de la réaction immunitaire pouvant entraîner la mort, et contre les caillots sanguins souvent liés au décès par Covid-19.

"Qui aurait pensé qu'un petit composé basique comme la vitamine B 6, présente dans la banane ou le poisson, pouvait être une clé de la réponse immunitaire contre le Covid-19 ?", écrivent les chercheurs japonais dans leur communiqué, notamment relayé par EurekAlert. Si quelques études ont exploré les avantages des vitamines D et C et de certains minéraux comme le zinc et le magnésium pour renforcer la réponse immunitaire contre la Covid-19, la recherche sur la vitamine B6 fait encore défaut selon eux. Thanutchaporn Kumrungsee, nutritionniste, espère que son étude sera le premier pas pour démontrer le potentiel de la vitamine B6 à réduire le risque que les malades développent des formes graves de la Covid-19.

Lutte contre les tempêtes de cytokines et les caillots sanguins

Selon EurekaAle rt, les chercheurs japonais ont souligné les preuves croissantes montrant que la vitamine B6 exerce un effet protecteur contre les maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires et le diabète en supprimant l'inflammation, les inflammasomes, le stress oxydatif et le stress carbonyle. Ils révèlent ainsi que la vitamine B6 pourrait lutter contre les tempêtes de cytokines, conduisant à une inflammation des cellules endothéliales capillaires pulmonaires, à une infiltration de neutrophiles et à une augmentation du stress oxydatif, et contre les caillots sanguins qui peuvent bloquer les capillaires, endommageant les organes vitaux comme le cœur, les poumons, le foie et les reins. En effet, la vitamine B6 est un nutriment anti-thrombotique et anti-inflammatoire connu. Or, le professeur Kumrungsee rappelle que "la thrombose et la tempête de cytokines pourraient être étroitement liées à la gravité du Covid-19".

Une carence en cette vitamine B6 est également associée à une fonction immunitaire plus faible et à une plus grande sensibilité aux infections virales. "Les tempêtes de cytokines se produisent lorsque le système immunitaire entre dangereusement en surmultiplication et commence à attaquer même les cellules saines. Pendant ce temps, les caillots sanguins liés à la Covid-19 peuvent bloquer les capillaires, endommageant les organes vitaux comme le cœur, les poumons, le foie et les reins". Or, les niveaux de vitamine B6 "chutent toujours chez les personnes souffrant de maladies caractérisées par l'inflammation chronique comme l'obésité, le diabète et les maladies cardiaques", selon l'étude japonaise.

La nourriture, première défense contre l'infection

Le chercheur japonais rappelle plus largement le rôle de la nutrition dans la lutte contre le virus Covid-19". "La nourriture est notre premier médicament et la cuisine est notre première pharmacie", assure le professeur agrégé à la Graduate School of Integrated de l'Université d'Hiroshima. "Notre tentative dans cet article est de faire la lumière sur l'implication possible de la vitamine B6 dans la diminution de la gravité de la Covid-19", conclut l'auteur de l'étude.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.