Ces aliments pourraient prevenir les risques de cancer hereditaire

Certains individus sont atteints du syndrome de Lynch, une maladie génétique qui les prédispose à développer un certain nombre de cancers. Dans ce cas, un suivi oncogénétique est primordial tout au long de la vie du patient afin de lui fournir une surveillance accrue. Une récente étude dirigée par des experts des universités de Newcastle et de Leeds montre que la consommation de certains aliments pourrait également leur être bénéfique. Les résultats ont été publiés dans la revue Cancer Prevention Research.

Amidon résistant : un allié contre le cancer

Dans un essai international qui a impliqué près de 1000 patients atteints du syndrome de Lynch, les scientifiques ont montré qu’une supplémentation quotidienne pendant deux ans d’amidon résistant, a réduit de plus de la moitié le risque de certains cancers. “Nous avons découvert que l'amidon résistant réduit une gamme de cancers de plus de 60 %”, a déclaré le professeur John Mathers, expert en nutrition humaine à Newcastle et co-auteur de l’étude. C’est notamment le cas des cancers gastro-intestinaux supérieurs, avec les cancers de l’œsophage, de l’estomac, des voies biliaires, du pancréas et du duodénum. “Ceci est important car les cancers du tractus gastro-intestinal supérieur sont difficiles à diagnostiquer et ne sont souvent pas détectés tôt.”

L’amidon résistant est un glucide complexe que l’on retrouve dans de nombreux aliments. “La dose utilisée dans l’essai équivaut à manger une banane par jour, avant qu’elles ne deviennent trop mûres et molles, l’amidon des bananes résiste à la dégradation et atteint l’intestin où il peut modifier le type de bactéries qui y vivent.” Les chercheurs pensent qu’au lieu d’être digéré dans l’intestin grêle, ce glucide fermente dans le gros intestin et nourrit ainsi les bactéries intestinales bénéfiques altérant la production d'acides biliaires.

“Nous pensons que l’amidon résistant peut réduire le développement du cancer en modifiant le métabolisme bactérien des acides biliaires et en réduisant les types d’acides biliaires qui peuvent endommager notre ADN et éventuellement provoquer le cancer”, a précisé le professeur Mathers, autre co-auteur de l’étude.

Dans cette étude, les chercheurs ont également observé que la protection avait duré 10 ans après que les personnes avaient cessé de prendre le supplément. Ils espèrent que les résultats pourraient également être bénéfiques pour la population générale, et pas seulement aux personnes atteintes du syndrome de Lynch.

La banane n’est pas le seul aliment à fournir de l’amidon résistant. La rédaction vous laisse découvrir en images quels sont les autres.

Les tubercules

1/7
Ces aliments pourraient prévenir les risques de cancer héréditaire

Pomme de terre, patate douce, panais… Tous les tubercules sont une bonne source d’amidon résistant.

Le riz

2/7
Ces aliments pourraient prévenir les risques de cancer héréditaire

Certains riz en contiennent plus, c’est notamment le cas du riz brun.

Légumineuses

3/7
Ces aliments pourraient prévenir les risques de cancer héréditaire

Petits pois, lentilles, haricots, graines de soja… Les légumineuses sont aussi une excellente source de ce glucide complexe.

Avoine 

4/7
Ces aliments pourraient prévenir les risques de cancer héréditaire

Le gruau non cuit contient une bonne dose d’amidon résistant.

Les pâtes

5/7
Ces aliments pourraient prévenir les risques de cancer héréditaire

L’amidon résistant se retrouve aussi dans les pâtes cuites puis refroidies.

Les graines non moulues 

6/7
Ces aliments pourraient prévenir les risques de cancer héréditaire

On retrouve également de l’amidon résistant dans les graines de lin, de pavot, etc.

Le sarrasin 

7/7
Ces aliments pourraient prévenir les risques de cancer héréditaire

La graine de sarrasin est une céréale sans gluten également riche en amidon résistant.

Sources

First trial to prove a diet supplement can prevent hereditary cancer, MedicalXpress

Cancer Prevention with Resistant Starch in Lynch syndrome patients in the CAPP2 Randomised Placebo Controlled Trial: planned 10 year follow-up, Cancer Prevention Research (2022).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer