Les pires biscottes du supermarche selon un nutritionniste

Vous avez remplacé le pain par les biscottes ? Grave erreur, selon Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Ma bible de la préménopause et de la ménopause (éd Leduc.S).

"Je ne recommande pas les biscottes à mes patients. Comparées au pain, elles sont beaucoup plus caloriques. La biscotte est un produit déshydraté : on leur a retiré l’eau. Or, à poids égal, une biscotte va être un tiers plus calorique que le pain", nous explique le nutritionniste.

En outre, la biscotte est moins rassasiante et est bien souvent un produit industriel. "C’est rare qu’on fasse soi-même ses biscottes !", souligne Raphaël Gruman, avant d’ajouter ces produits transformés vont être pourvus de conservateurs, voire de graisses.

"De son côté, le pain ne contient pas de gras. Donc je préfère une baguette achetée chez le boulanger qu’une biscotte. Néanmoins, si on voulait en consommer, il serait important de faire les bons choix au supermarché", note l’expert. On passe en revue dans note diaporama les biscottes à éviter.

Attention si vous aimez tartiner vos biscottes avec de la confiture

La teneur en calorie des biscottes provient des graisses et des sucres. Attention si vous aimez les tartiner avec de la confiture. Si elle est très populaire chez les Français, le sucre y est malheureusement très concentré. Très souvent, un petit-déjeuner sucré vous donnera envie de sucre toute la journée et ne favorisera pas la satiété.

 

Graisses hydrogénées : certaines biscottes sont potentiellement cancérigènes

1/6
Les pires biscottes du supermarché selon un nutritionniste

Dans un premier temps, le nutritionniste nous conseille de choisir les marques de biscottes qui contiennent le moins d’additifs.

"En outre, certains industriels ajoutent de la graisse dans les biscottes et pour qu’elle se conserve, elle va être hydrogénée. L’hydrogénation permet aux matières grasses de se conserver dans le temps. On leur fait subir un traitement chimique et thermique qui va faire que le produit va se garder très longtemps. Sauf qu’on s’est aperçu que les graisses hydrogénées étaient cancérigènes. Donc il faut limiter les produits avec des graisses hydrogénées. C’est forcément indiqué sur l’emballage s’il y en a", met en garde Raphaël Gruman.

Rassurez-vous, à faible dose, comme c’est le cas des biscottes, cela ne pose pas de problème. Le risque c’est l’effet cocktail en consommant d’autres produits qui contiennent aussi des graisses hydrogénées  et qui feraient dépasser le seuil tolérer.

Les biscottes fourrées aux fruits : bourrées de sucre

2/6
Les pires biscottes du supermarché selon un nutritionniste

Certaines biscottes vont être fourrées avec des fruits. "Évidemment, ce sont des biscottes ultra caloriques, souvent composées de sucres simples. Il vaut mieux les éviter", estime Raphaël Gruman.

"Dans une biscotte classique on retrouve du sucre aussi, car pour faire une biscotte on part d’un pain de mie que l’on va déshydrater. Et dans le pain de mie il y a du sucre d’ajout par rapport à du pain classique qui n’en contient pas", ajoute le nutritionniste.

Biscottes : attention si vous faites de la rétention d’eau

3/6
Les pires biscottes du supermarché selon un nutritionniste

"Le pain et tous ces dérivés (biscottes, pain de mie, pain complet) est un vecteur du sel. C’est la base même de la recette du pain. Donc les biscottes vont forcément en contenir. Aujourd’hui, on ne produit quasiment plus de pain sans sel. Car le sel permet de donner du gout ; sans quoi cela n’aura aucune saveur", avertit Raphaël Gruman. Si vous souffrez de rétention d’eau, vous devez impérativement surveiller votre consommation de sel. Il faut donc limiter les biscottes.

Biscottes : préférez celles à base de farine complète

4/6
Les pires biscottes du supermarché selon un nutritionniste

"Si vous voulez malgré tout consommer les biscottes, misez sur celles qui contiennent de la farine complète pour avoir un maximum de fibres", préconise le nutritionniste.

En supermarché, on trouve des biscottes qui contiennent plus ou moins de fibres : on prend alors celles où il y en a le plus. "Elles vont générer la satiété et réduire l’index glycémique. Cela veut dire qu’elles évitent d’augmenter la glycémie après consommation. C’est notamment intéressant pour les diabétiques", ajoute Raphaël Gruman.

Biscottes : quel est le meilleur moment pour les consommer ?

5/6
Les pires biscottes du supermarché selon un nutritionniste

Le meilleur moment pour déguster les biscottes est le petit déjeuner sans hésitation. "Plus on les consomme tôt mieux c’est. Comme c’est un apport en énergie, plus vous les mangez tôt plus vous avez des chances de les éliminer au cours de la journée", estime le nutritionniste.

Vidéo - Les poissons à limiter pour votre santé

6/6
 

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Ma bible de la préménopause et de la ménopause (éd Leduc.S)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer