15 stars adeptes du jeune intermittent

Se priver de nourriture pendant un certain laps de temps pour améliorer sa santé, tel est le principe du jeûne intermittent. Ce mode d’alimentation, appelé “fasting” dans les pays anglo-saxons, permettrait notamment d’abaisser la pression artérielle, de mieux contrôler sa glycémie et de réduire le risque de pathologies chroniques et autres maladies, selon plusieurs études.

Sans compter les bénéfices possibles sur la silhouette ! Il n’est donc pas étonnant qu’un certain nombre de célébrités l’aient déjà adopté. Nous vous les listons dans ce diaporama.

Jeûne intermittent : en quoi ça consiste ?

Le jeûne intermittent peut prendre plusieurs formes, la plus connue étant le 16:8. Cette dernière consiste à ne rien avaler pendant une plage de seize heures et de ne manger que dans une fenêtre de huit heures. Concrètement, cela revient simplement à sauter le petit-déjeuner ou le dîner.

Des variantes existent, comme le 14:10 ou le 18:6 - l’idéal étant que la période de jeûne soit plus longue que la plage horaire dédiée au repas. Mieux vaut opter pour la fourchette qui nous correspond le mieux, et ne pas se fixer des objectifs trop ambitieux ou générateurs de frustration : le stress occasionné annihilerait alors tous les bénéfices du fasting.

En outre, il ne faut pas oublier de boire beaucoup d’eau, y compris pendant les heures où l’on ne mange pas. Et ne pas manger deux fois plus au déjeuner, ni jeter son dévolu sur des aliments plus gras ou plus sucré, sous prétexte que l’on a sauté un repas.

Fasting : est-ce pour tout le monde ?

Attention toutefois, le jeûne intermittent ne convient pas à tout le monde. Les personnes souffrant d’un diabète de type 1, d’insuffisance hépatique et d’hyperthyroïdie doivent éviter de le pratiquer. Mais aussi celles qui ont des carences importantes, un IMC trop bas ou des troubles du comportement alimentaire.

Dans tous les cas, il est important de demander conseil à un professionnel de santé avant de vous lancer dans un nouveau régime alimentaire. Consultez votre médecin traitant en amont et, si possible, faites-vous suivre par un diététicien ou un médecin nutritionniste. Notez d’ailleurs que le fasting n’est pas un régime à visée amincissante, mais bien un véritable mode de vie. Il s’adopte donc généralement au long terme.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.