Sommaire

Et si tout se jouait pendant que vous aviez les yeux fermés ? Selon plusieurs études scientifiques et d’après des experts en nutrition, c’est la nuit que nous allons brûler les graisses où au contraire les stocker. Cela va dépendre de vos habitudes nocturnes.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le moment de la journée le plus propice à la prise de poids, c’est le soir. L’organisme se met alors en mode "réserve énergétique". C’est la période pendant laquelle l’organisme dépense peu de calories et met en réserve celles en surplus s’il y en a.

Grâce aux conseils avisés de Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Ma bible de la préménopause et de la ménopause (éd Leduc.S)et d’Alexandra Retion, diététicienne et auteure de SOS Nutrition (éd. First), on dresse la liste des erreurs les plus courantes qui favorisent la prise de poids une fois la nuit tombée.

Grignoter la nuit : "entre minuit et 5 heures du matin, on ne devrait jamais manger"

La première erreur propice à la prise de poids et le grignotage nocturne.

"Entre minuit et 5 heures du matin, on ne devrait jamais manger. Et c’est ce que je dis toujours à mes patients, notamment à ceux qui travaillent de nuit, nous explique la diététicienne nutritionniste Alexandra Retion. Notre corps n’est pas conçu pour être alimenté la nuit. En conséquent, vous risquez de stocker davantage et de prendre du poids. C’est tout simplement hormonal. Nos hormones ne fonctionnent pas de la même façon le jour et la nuit".

Sachez aussi que si vous mangez quelque chose, il vous faudra trois heures pour le digérer. "Même si vous finissez par dormir, votre corps continuera de travailler donc votre sommeil ne sera pas réparateur", poursuit notre experte.

Néanmoins, si la faim devient insupportable, vous pouvez limiter les dégâts en choisissant un yaourt, à condition qu’il soit nature et sans sucre.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sources

Merci à Alexandra Retion, diététicienne et auteure de SOS Nutrition (éd. First)

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Ma bible de la préménopause et de la ménopause (éd Leduc.S)

Timing Meals Later at Night Can Cause Weight Gain and Impair Fat Metabolism, Perelman School of Médecine à l'Université de Pennsylvanie, 2 juin 2017

American Journal of Epidemiology, 2014

Four nights of sleep restriction suppress the postprandial lipemic response and decrease satiety, Journal of Lipid Research, 2019 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.