Sommaire

Et si tout se jouait pendant que vous aviez les yeux fermés ? Selon plusieurs études scientifiques et d’après des experts en nutrition, c’est la nuit que nous allons brûler les graisses où au contraire les stocker. Cela va dépendre de vos habitudes nocturnes.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le moment de la journée le plus propice à la prise de poids, c’est le soir. L’organisme se met alors en mode "réserve énergétique". C’est la période pendant laquelle l’organisme dépense peu de calories et met en réserve celles en surplus s’il y en a.

Grâce aux conseils avisés de Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Ma bible de la préménopause et de la ménopause (éd Leduc.S)et d’Alexandra Retion, diététicienne et auteure de SOS Nutrition (éd. First), on dresse la liste des erreurs les plus courantes qui favorisent la prise de poids une fois la nuit tombée.

Grignoter la nuit : "entre minuit et 5 heures du matin, on ne devrait jamais manger"

La première erreur propice à la prise de poids et le grignotage nocturne.

"Entre minuit et 5 heures du matin, on ne devrait jamais manger. Et c’est ce que je dis toujours à mes patients, notamment à ceux qui travaillent de nuit, nous explique la diététicienne nutritionniste Alexandra Retion. Notre corps n’est pas conçu pour être alimenté la nuit. En conséquent, vous risquez de stocker davantage et de prendre du poids. C’est tout simplement hormonal. Nos hormones ne fonctionnent pas de la même façon le jour et la nuit".

Sachez aussi que si vous mangez quelque chose, il vous faudra trois heures pour le digérer. "Même si vous finissez par dormir, votre corps continuera de travailler donc votre sommeil ne sera pas réparateur", poursuit notre experte.

Néanmoins, si la faim devient insupportable, vous pouvez limiter les dégâts en choisissant un yaourt, à condition qu’il soit nature et sans sucre.

Un repas trop copieux le soir : la nuit, vous stockez tous les excès !

Un repas trop copieux le soir : la nuit, vous stockez tous les excès !

Miser sur un repas trop copieux le soir va réellement à favoriser la prise de poids (en plus d’altérer votre sommeil). Et surtout, si vous enchaînez cette mauvaise habitude.

La nuit, votre corps dépense moins d’énergie

Notre corps n’est pas conçu pour être alimenté la nuit ou tard le soir. En conséquent, vous risquez de stocker davantage et de prendre du poids. C’est tout simplement hormonal. "Nos hormones ne fonctionnent pas de la même façon le jour et la nuit", nous expliquait de son côté Alexandra Retion.

Durant notre sommeil, le sucre et les acides gras qui n'ont pas été brûlés dans la journée restent dans le sang et se dirigent vers les adipocytes, dont l'enveloppe est particulièrement perméable à la nuit tombée. Résultat : on stocke le gras, le sucre, et on s’expose même à la cellulite.

Et ce d'autant plus que la nuit, votre corps dépense moins d'énergie. Si vous avez tendance à vous coucher après un repas calorique, vous allez stocker ainsi cet excès.

Les aliments qui font le plus stocker la nuit

Pour éviter de prendre du poids et de compliquer votre digestion la nuit, mieux vaut éviter la viande rouge, les féculents, les plats en sauce riches en matières grasses, les aliments frits, les desserts trop sucrés ou encore le pain (il provoque un pic d’insuline) au dîner.

Attention, en plus de favoriser la prise de poids, ces aliments compliquent également la digestion : en demandant énormément d’énergie à l’organisme pour être assimilés, ils peuvent altérer votre sommeil.

Dîner trop tard le soir : gare au diabète et à la prise de poids

Dîner trop tard le soir : gare au diabète et à la prise de poids

Manger trop tard le soir est une bien mauvaise habitude. Non seulement, cela augmente vos risques de diabète mais aussi de prise de poids. Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie (USA), publiée en 2017, allait déjà dans ce sens. Les scientifiques ont étudié neuf adultes : certains ont été invités à dîner avant 19 h, d'autres avaient jusqu'à 23 h pour manger. "L'équipe a constaté que lorsque les participants mangeaient plus tard, par rapport à la condition diurne, le poids augmentait", indique l'étude.

Plus vous dînez tard, plus le taux de sucre et de graisses reste important dans votre sang : d'où l’intérêt de consommer des aliments à indice glycémique faible.

Pourquoi les nutritionnistes préconisent de manger plus tôt

En outre, les nutritionnistes ont également tendance à préconiser de dîner plus tôt le soir pour être en bonne santé et pour éviter la prise de poids. "Si la période de jeûne entre le diner et le petit-déjeuner est longue, vous aurez plus de chance de perdre de poids", nous explique Raphaël Gruman.

Et pour cause, lorsque vous privez votre organisme de nourriture pendant plus de 11 heures, le niveau d’insuline baisse dans le sang. En parallèle, la sécrétion de l’hormone de croissance augmente et se traduit par une libération des acides gras dans la circulation sanguine, d’où une perte de la masse graisseuse.

Manquer de sommeil augmente l’appétit

Manquer de sommeil augmente l’appétit

Le manque de sommeil est un véritable frein à la perte de poids. Cette erreur peut même vous faire grossir si elle dure. En effet, on sait que le manque de sommeil perturbe l'organisme et a et augmentent notamment le risque d'hypertension, de diabète de type 2 et d'obésité.

La faute aux hormones

L’explication, on la doit à nos hormones. Pour résister au jeûne de la nuit, le corps produit la leptine, l’hormone de la satiété. Le jour, pour nous garder éveillés, le métabolisme secrète la ghréline, l’hormone qui favorise la faim. La réduction de notre temps de sommeil augmente alors l’appétit. Une étude américaine parue en 2019 avait confirmé ce phénomène.

Dormir avec la lumière peut aussi faire prendre du poids

Dormir avec la lumière peut aussi faire prendre du poids

Une étude britannique parue au sein de l’American Journal of Epidemiology démontrait en 2014 que l'exposition à la lumière pendant le sommeil est associée à une augmentation de l'indice de masse corporelle et du tour de taille, chez les femmes.

"Le métabolisme est affecté par des rythmes cycliques dans le corps qui consistent à dormir, se réveiller et être exposé à la lumière, a expliqué le Pr Anthony Swerdlow, auteur de l'étude. Les associations que nous avons vues dans notre étude entre l'exposition à la lumière pendant la nuit et l'obésité sont très intrigantes". Sans être en mesure d'expliquer cette association, l’étude suggère que dormir dans l'obscurité aiderait à prévenir l'obésité.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Merci à Alexandra Retion, diététicienne et auteure de SOS Nutrition (éd. First)

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Ma bible de la préménopause et de la ménopause (éd Leduc.S)

Timing Meals Later at Night Can Cause Weight Gain and Impair Fat Metabolism, Perelman School of Médecine à l'Université de Pennsylvanie, 2 juin 2017

American Journal of Epidemiology, 2014

Four nights of sleep restriction suppress the postprandial lipemic response and decrease satiety, Journal of Lipid Research, 2019 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.