Jeune intermittent : 5 choses qui se passent dans le corps en 7 jours

Difficile de passer à côté du jeûne intermittent aujourd'hui ! À l'heure actuelle, ce mode d'alimentation fait de nombreux adeptes.

Pourtant, cette pratique est étudiée depuis 1943. Le jeûne intermittent consiste simplement à ne rien manger pendant une période choisie. L’un des pionniers, Mark P. Mattson, professeur de neuroscience à l'Université Johns Hopkins (USA) et ancien chef du laboratoire de neuroscience de l’Institut national du vieillissement, en était adepte et sautait le petit déjeuner et parfois même le déjeuner. Il prenait ses 2000 calories quotidiennes dans une fenêtre de six heures.

À l’exception de l’eau, des thés, tisanes ou jus de légume, le jeûne intermittent implique une privation de nourriture et de boissons pendant une plage horaire définie. En clair, il suffit d’alterner en les phases de jeûne et les phases d’alimentation. Au-delà de la perte de poids, le jeûne intermittent est vanté par de nombreux scientifiques pour ses bienfaits sur la digestion, le sommeil, les reins ou encore la peau.

Jeûner le soir serait l'idéal pour perdre du poids

"Lorsqu’on suit le jeûne intermittent, on laisse le temps au foie de traiter les aliments, de les assimiler, donc on évite l’accumulation. On peut parler d’une détox. On met au repos tous les organes qui participent à la détoxification de l’organisme. C’est pour cette raison qu’on gagne une plus belle peau, des reins qui fonctionnent mieux et on est moins sujet aux difficultés digestives", explique à Medisite, Raphaël Gruman, nutritionniste.

La méthode  16/8  est la plus répandue. Elle consiste à se nourrir dans une fenêtre de 8 heures et à jeûner pendant une période de 16 heures par jour.  Vous avez alors plusieurs possibilités : vous pouvez choisir de renoncer au petit déjeuner, au déjeuner ou au dîner. Le tout est de pouvoir jeûner 16 heures d’affilées. À titre d’exemple, si vous prenez votre dernier encas à 15 h, vous pourrez remanger le lendemain à partir de 7 h du matin.

Quel que soit votre choix, vous devez garder en tête de ne rien manger pendant 16 heures d’affilée. Durant les 8 heures de prise alimentaire, vous pouvez manger normalement en sachant qu’il est toujours recommandé de veiller à avoir une alimentation équilibrée.

Si vous décidez de jeûner le soir, vous aurez des chances de maximiser les bienfaits. "Vous perdrez du poids plus vite selon moi, estime notre nutritionniste. La nuit, certaines hormones vont venir générer un effet brûle-graisse". Et ce n'est pas tout. Qu'il s'agisse de votre sommeil, de votre digestion ou de votre énergie, jeûner le soir va impliquer des bienfaits à l'ensemble de l'organisme. 

Certains vont même arriver relativement vite. Raphaël Gruman nous décrit les 5 bienfaits que vous devriez ressentir au bout d'une semaine de jeûne intermittent.

Vous gagnez un sommeil plus réparateur

1/5
Jeûne intermittent : 5 choses qui se passent dans le corps en 7 jours

Au bout des premiers jours de jeûne intermittent, vous devriez constater un effet bénéfique sur votre sommeil, en partant du principe que vous jeûnez le soir.

"La digestion demande énormément d’énergie à l’organisme. Si vous jeûnez le soir, vous devriez donc constater un effet bénéfique sur votre sommeil", souligne Raphaël Gruman.

il faut savoir qu’au cours de la nuit, votre température chute. Or, si vous mangez beaucoup le soir, vous allez générer une production de chaleur occasionnée par la digestion. C’est particulièrement vrai pour les protéines. Or, cette production de chaleur va interférer avec le sommeil.

Vous améliorerez votre digestion

2/5
Jeûne intermittent : 5 choses qui se passent dans le corps en 7 jours

Les bienfaits digestifs sont aussi visibles rapidement dans le cadre d'un jeûne intermittent.

"Le jeûne intermittent va agir au niveau du foie et du pancréas. À force d’accumuler des aliments difficiles à digérer (graisses cuites, alcool, protéines), le foie est dépassé dans ses capacités d’absorption, détaille Raphaël Gruman. On va être ballonné et barbouillé. Lorsqu’on suit un jeûne intermittent, on laisse le temps au foie de traiter les aliments, de les assimiler, donc on évite l’accumulation. On peut parler d’une détox".

Après quelques jours de jeûne intermittent, en tout cas avant la fin de la première semaine, vous devriez ainsi vous sentir moins ballonné, plus léger et certains vont observer un ventre plus plat. C'est normal : en jeûnant, vous régénérer vos organes digestifs.

Vous aurez un regain d'énergie le matin

3/5
Jeûne intermittent : 5 choses qui se passent dans le corps en 7 jours

Grâce au jeûne, vous gagnez un sommeil plus réparateur ainsi qu'une meilleure digestion. Dès les premiers jours, vous devriez ainsi constater un regain d'énergie le matin.

Vous régulerez mieux votre appétit

4/5
Jeûne intermittent : 5 choses qui se passent dans le corps en 7 jours

La régulation de l'appétit est aussi un effet que le jeûne intermittent implique. "En jeûnant, vous régulez dès les premiers jours vos hormones de la faim, décrit Raphaël Gruman. La ghréline et la leptine se re-synchronisent".

La ghréline stimule l’appétit, contrairement à la leptine qui génère la satiété. C’est grâce à cette dernière que vous pouvez dormir 7 heures par nuit sans ressentir la faim. 

Vous commencerez à perdre du poids

5/5
Jeûne intermittent : 5 choses qui se passent dans le corps en 7 jours

La perte de poids est un effet indéniable du jeûne intermittent. Ne vous attendez pas à métamorphoser votre silhouette en une semaine, toutefois si vous jeûnez sérieusement, votre balance devrait le ressentir après 7 jours.

"Le mécanisme est simple : le jeûne implique une restriction calorique. Admettons que vous aviez 500 calories sur un dîner, si vous y renoncez, c’est 500 calories que vous aurez en moins dans la journée. Votre corps va donc puiser dans ses réserves pour le supplément d’énergie", commente Raphaël Gruman.

Et si vous décidez de jeûner le soir, vous boosterez encore plus vite votre perte de poids.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Dossiers liés: