Ecouter l'article :

Comme beaucoup de Français, vous avez pris quelques kilos pris pendant le confinement… et décidé de les perdre avant d’enfiler votre maillot cet été ! Pour cela, une petite astuce toute simple peut vous aider : elle consiste à bien mâcher vos aliments et, surtout, à vous écouter le faire.

Se concentrer sur le bruit des aliments pour moins manger

Cette technique, baptisée le “crunch effect”, a été éprouvée par une étude scientifique en 2016. Les chercheurs de la Brigham Young University et de la Colorado State University, aux États-Unis, ont mené trois expériences différentes, afin de mettre en évidence l'importance des signaux alimentaires auditifs sur la consommation de nourriture.

Ils ont notamment demandé à des volontaires de manger des bretzels tout en écoutant de la musique avec un casque, tandis qu’un autre groupe devait déguster ces gâteaux sans fond sonore. Résultat : “ceux qui étaient exposés à un son suffisamment important pour masquer le bruit de leur mastication ont mangé davantage que les participants exposés à un volume sonore très réduit”, ont écrit les scientifiques.

Concrètement, le groupe avec le casque sur les oreilles ont consommé en moyenne 4 bretzels, contre 2,75 pour les autres participants. "La différence peut sembler dérisoire, mais sur une semaine, un mois ou un an, ça s'accumule", souligne Ryan Elder, l’un des auteurs de l’étude, dans un communiqué. "Le son est généralement le sens oublié dès qu’il s’agit de nourriture. Pourtant, se concentrer davantage sur le bruit des aliments permettrait de moins manger".

Manger en conscience : les autres bienfaits

Autrement dit, prendre conscience du bruit que nous faisons en mastiquant permet de mieux se rendre compte de la quantité d’aliments que nous mangeons. Cela s’inscrit dans le principe plus général de la pleine conscience : prêter attention au moment présent, à nos sensations corporelles comme à nos émotions, sans jugement positif ou négatif sur celles-ci.

Manger en pleine conscience, en faisant attention au bruit de la mastication, mais aussi plus globalement aux saveurs de l’aliment, à sa texture dans notre bouche, au plaisir qu’il peut nous procurer présente de nombreux avantages. Cela permet de manger plus lentement, de mieux mâcher - et donc de mieux digérer - mais aussi de renouer avec la sensation de satiété. Moins de risque, dès lors, de continuer à manger alors que nous n’avons plus vraiment faim.

Profiter de l’instant, lorsqu’on prend ses repas, c’est aussi un moyen de se défaire du sentiment de culpabilité parfois associé à la nourriture, prendre davantage de plaisir à manger et mieux maîtriser ses éventuelles pulsions.

Sources

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0950329316300271

mots-clés : Perdre du poids
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.