"Promis, demain, j'arrête", vous vous dîtes après avoir pris une deuxième part de dessert. Bien souvent, "demain", c'est lundi ! Après les excès du week-end, vous êtes nombreux à vouloir commencer la semaine avec une diète. Or, sur le moment, vous avez l'estomac plein, cette idée peut donc sembler jouable. Pourtant, entamer un régime le lundi serait voué à l'échec. C'est en tout cas la théorie de scientifiques à l'origine d'une étude sur la question, publiée au sein de l'European Journal of Clinical Nutrition.

Et pour cause, selon Jaime Mass, une diététicienne interrogée par nos confrères de Women's Health, entamer une diète le lundi, c'est prendre le risque de rentrer dans un cercle vicieux. "Se dire 'je me reprends dès lundi' est dangereux, car cela repose sur le principe du tout ou rien. Et le tout ou rien mène à de mauvaises habitudes alimentaires", avertit l'experte.

Pourquoi s'obstine-t-on à vouloir entamer un régime le lundi ?

L'étude publiée dans le European Journal of Clinical Nutrition est arrivé à un constat relativement simple :

  • Les jours où l'on mange le plus de viande sont les samedi et dimanche.
  • Les jours où l'on consomme le plus de sucre et d'alcool sont les vendredi et samedi.
  • Enfin, les jours où l'on ingurgite le plus de calories sont... les vendredi, samedi et dimanche.

Sans grande surprise, c'est bien en fin de semaine que l'apport en graisses est le plus important. C'est ce facteur qui fait que, bien souvent, vous êtes nombreux à vouloir entamer un régime le lundi. Cette sensation de trop-plein le dimanche après midi vous inciterait à vouloir moins manger (ou manger mieux) à compter du lundi.

Malheureusement, selon les scientifiques, c'est justement le "tout ou rien" qui fait l'échec du régime. Le dimanche soir, vous vous trouvez ballonnés après les excès du week-end. Faire régime vous semble alors si simple et nécessaire. Or, le lundi midi, bien souvent, la sensation de trop-plein a disparue.

La faim revient et la semaine vous semble si longue à supporter. Résultat : les restrictions du lundi vous semblent encore plus difficiles à tenir. Notamment, parce qu'après un weekend de plaisirs, la privation mène au craquage.

"Vos efforts sont censés mener à une vie plus saine, et non pas seulement à 5 jours sains par semaine"

Le conseil de Jaime Mass: "Rappelez-vous que vos efforts sont censés mener à une vie plus saine, et non pas seulement à cinq jours sains par semaine". Au lieu de vouloir entamer un régime restrictif et passer du tout où rien, essayer d'établir un nouvel équilibre alimentaire, régulier et compatible avec votre quotidien et votre profil.

Ne vous privez pas des sucreries ou pizza si vous les appréciez. Mais contentez-vous simplement d'en consommer moins souvent. Vous vous rendrez compte que vous les apprécierez encore plus !

Sources

European Journal of Clinical Nutrition

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.