Sommaire

Robert Lewandowski commencerait ses repas par … le dessert. Plus précisément par un brownie à base de cacao pur. Puis, il complèterait avec du riz, de la viande ou du poisson, avant de clore ses menus par une salade ou une soupe. En clair, le footballer international prend ses repas à l’envers. Une façon de manger qui permet selon lui de séparer les glucides des protéines et de mieux assimiler les aliments, témoigne-t-il dans une récente interview accordée au Times.

Il se murmure aussi qu’entamer un repas avec des aliments sucrés permettrait de diminuer l’appétit plus vite et donc d’éviter les excès sur les plats qui suivent. Or, que penser de cette pratique ? Est-il recommandé de commencer un repas par le dessert ? Pouvez-vous imiter Robert Lewandowski ? Éclairage, avec Raphaël Gruman, nutritionniste.

"Je déguste un repas à l’envers : je commence par le dessert et je finis par l’entrée"

Les solutions de Robert Lewandowski pour rester en forme ne s’arrêtent pas à là. Comme la plupart des grands sportifs, il doit se soumettre à un régime alimentaire relativement strict. Exit les fast-foods, le lait de vache et tous les aliments contenant du lactose ainsi que la farine de blé. Toujours selon nos confrères américains, le footballer se nourrirait essentiellement de spaghettis aux légumes et de bouillie de millet et d’avoine.

Robert Lewandowski a également un coach en sommeil à sa disposition. Le but ? L’accompagner et l’aider à gérer son temps de repos sur chaque journée pour pouvoir récupérer suffisamment et être au meilleur de sa forme au moment des matchs. Pendant les temps de repos, aucun écran et aucune lumière bleue n’est tolérée dans la chambre, dans laquelle la température de ne doit pas dépasser 21 degrés. On sait en effet que la lumière bleue émise par les écrans entrave considérablement avec la qualité du sommeil.

Commencer un repas par le dessert : les nutritionnistes peu favorables à cette pratique

Si ses habitudes de sommeil ne sont pas surprenantes -elles sont mêmes recommandées par les professionnels de la santé pour avoir des nuits réparatrices- son régime alimentaire a tendance à surprendre. Il n’est en effet par courant de voir quelqu’un commencer un repas par le dessert.

"Je déguste un repas à l’envers : je commence par le dessert et je finis par l’entrée comme une salade ou des crudités, avait déjà témoigné le sportif en 2016 à France Football. Mes coéquipiers n’arrivent toujours pas à comprendre. Ils hochent la tête en me voyant finir par une soupe. Ils me demandent encore les raisons de cette démarche".

Et de poursuivre "ce repas à l’envers me permet d’accélérer la combustion de graisses. Depuis que je me nourris de cette manière, j’ai davantage de tonus. Cela est aussi lié au fait que j’évite également tous les produits laitiers. Avant, au petit déjeuner, je prenais des céréales avec du lait. Mais, souvent, après, je me sentais en manque de vivacité. Et quand je pense qu’avant, j’avalais en plus des tonnes de chocolat blanc et des litres de lait...".

Prudence si vous voulez imiter Robert Lewandowski. Les nutritionnistes ne semblent pas cautionner cette pratique. "Pour ma part , je ne suis pas vraiment favorable", nous avertit Raphaël Gruman. Explications pages suivantes.

Commencer le repas par le dessert va être dangereux pour la glycémie

Avant de vouloir suivre le régime de Robert Lewandowski où d’une autre personne, pensez à consulter votre médecin ou un nutritionniste. Si un régime peut sembler fonctionner sur une personne, cela ne sera pas le cas chez tout le monde. En outre, Robert Lewandowski est un grand sportif. N’importe qui ne peut pas se permettre d’imiter ses pratiques alimentaires.

Pour ce qui est de commencer un repas par le dessert, Raphaël Gruman, nutritionniste, est unanime. Non seulement cette pratique peut entraver la régulation de la glycémie, mais surtout, elle serait propice au grignotage dans l’après-midi.

Commencer le repas par le dessert : un risque pour les diabétiques

"Commencer un repas par un aliment sucré va favoriser une augmentation rapide de la glycémie. En effet, le dessert sucré n’est pas mélangé aux autres aliments et il passe alors très vite dans le sang, ne faisant qu’augmenter la glycémie. Donc ce n’est pas recommandé pour les diabétiques (et pour les autres non plus d’ailleurs", nous explique notre nutritionniste.

La glycémie, appelée aussi "taux de sucre" ou "taux de glucose" dans le sang est souvent trop élevée chez les diabétiques. Le diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire un excès de sucre dans le sang.

Comment augmente la glycémie ?

À titre d’indication : lorsqu’on mange, le taux de sucre dans le sang augmente. Les glucides sont alors transformés essentiellement en glucose. Le pancréas détecte l’augmentation de la glycémie. Les cellules bêta du pancréas sécrètent de l’insuline. "L'insuline fonctionne comme une clé, elle permet au glucose de pénétrer dans les cellules de l’organisme : dans les muscles, dans les tissus adipeux et dans le foie où il va pouvoir être transformé et stocké. Le glucose diminue alors dans le sang, décrit la Fédération Française des Diabétiques. Une autre hormone, le glucagon, permet de libérer le glucose stocké dans le foie, en dehors des repas, lors d’une baisse énergétique ou d’une baisse de glycémie. C’est l’équilibre de ces hormones qui permet de maintenir la glycémie stable dans le corps. En cas de diabète, ce système de régulation ne fonctionne pas".

Pourquoi commencer par le dessert peut faire grossir

Outre la glycémie, commencer un repas par le dessert va aussi porter préjudice à la satiété selon Raphaël Gruman. A priori, cela pourrait être propice au grignotage pendant l’après-midi. Or, on sait que le grignotage est redoutable pour la ligne, mais aussi pour la santé. La raison : les personnes qui ont envie de grignoter se rabattent rarement sur un fruit, mais plutôt sur du chocolat, des gâteaux ou tout autres produits riches en sucre.

"Ils risquent de craquer pour une collation sucrée un peu plus tard"

"Mes patients aiment bien finir un repas sur une note sucrée. Sinon, ils ont l’impression d’avoir fait un repas tronqué. Le risque en commençant un repas par un dessert, c’est qu’en finissant sur une note salée, ils aient l’impression qu’il manque quelque chose à leur menu, détaille Raphaël Gruman. Résultat : ils risquent de se laisser tenter par une collation sucrée un peu plus tard".

Cela reviendrait donc à consommer du sucre avant et après le repas, ce qui peut faire dégâts sur la ligne et sur la santé.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.thetimes.co.uk/article/backwards-eating-and-a-sleeping-coach-how-robert-lewandowski-keeps-getting-better-wllfm6qg9

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste 

https://www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.