Sommaire

Le poisson possède de nombreuses qualités qui en font un mets de choix pour les repas du quotidien comme pour les repas d'exception. Saumon, turbot, truite, daurade, sole, lotte, flétan, silure, merlu, barbue, cabillaud, Saint-Pierre, brochet... d'eau douce ou d'eau de mer, les poissons sont pléthores et parfois difficiles à choisir si on ne s'y connaît pas.

Selon les espèces, certains sont davantage riches en oméga-3 ; d'autres en phosphores, d'autres en sélénium et d'autres en... polluants, comme les polychlorobiphényle (PCB) ou encore les dioxines. Quels poissons est-il recommandé de consommer sans modération ? Lesquels faut-il éviter ? On fait le point sur les meilleurs poissons à mettre dans son assiette avec Alexandra Murcier, diététicienne-nutritionniste à Paris.

Le poisson, un aliment riche en protéines, vitamines et oligo-éléments

Le poisson possède de nombreuses vertus nutritionnelles. "Il s'agit d'une source intéressante de protéine et de fer, comme la viande. Contrairement à certaines viandes rouges, c'est un aliment qui n'apportent pas beaucoup d'acides gras saturés, mauvais pour notre système cardio-vasculaire", commente Alexandra Murcier. Les protéines participent à de nombreux processus physiologiques ainsi qu'au renouvellement cellulaire. Le fer permet lui d'approvisionner les organes en oxygène et intervient dans de nombreuses réactions métaboliques. On trouve également dans le poisson des quantités intéressantes de vitamines A, D et E.

"Le poisson est également riche en zinc, en sélénium et en iode, des nutriments indispensables pour notre immunité et contre le stress oxydatif notamment", ajoute la diététicienne-nutritionniste.

Ce stress oxydatif est un déséquilibre lors duquel l'organisme n'est plus capable de se défendre contre les radicaux libres, ces substances agressives que le corps doit être normalement capable d'éliminer. Si ces radicaux libres se trouvent en trop grand nombre, on parle alors de stress oxydatif, dangereux pour les vaisseaux et les cellules.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sources

Merci à la nutritionniste Alexandra Murcier.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.