Frites McDonald-s : ce qu-elles contiennent vraiment !

"En menu, pour combler une petite faim, en petite, moyenne ou bien grande portion, goûtez-les croustillantes et savoureuses". Dans ce slogan McDonald's, les frites dorées de l'enseigne donnent envie. À tel point, qu'il est difficile de ne pas craquer devant cet encas salé.

Pourtant, les frites de la chaîne de fast-food sont soupçonnées de contenir de nombreux composants toxiques, comme des additifs à base de silicone et de pétrole. On fait le point.

Composition des frites : 19 ingrédients au total

En 2015, Grant Imhara, le présentateur d’une émission scientifique américaine dévoile la composition des frites du géant du fast-food en se rendant au sein d'une usine de traitement, dans l’Idaho, aux États-Unis.

Durant son enquête, il découvre le nombre effrayant d'ingrédients que contient une frite Mc Do : au total, 19 composants.

Le Daily Mail décide alors de mettre en lumière ce reportage édifiant en rédigeant un article. Il met l'accent sur deux composants toxiques, retrouvés dans les cornets de frites.

Ces substances, ce sont le diméthylpolysiloxane – un type de silicone retrouvé dans les pâtes à modeler  –  et un produit chimique à base de pétrole du nom de tert-butylhydroquinone (BHQT ou TBHQ).

Dans l'industrie alimentaire, le diméthylpolysiloxane est ajouté pour des raisons de sécurité dans l’huile de cuisson, afin d’éviter qu'elle ne mousse.

Le tert-butylhydroquinone (BHQT ou TBHQ), quant à lui, est un conservateur alimentaire.  Concrètement, il permet d'éviter l'oxydation des frites pour qu'elles "tiennent" plus longtemps.

Autre ingrédient surprise dans les frites : le pyrophosphate de sodium, un additif que l’on retrouve dans des détergents domestiques et qui pourrait entraîner des troubles digestifs à haute dose.

Enfin, on retrouve également de  l’arôme de bœuf dans la recette. Si cet ingrédient ne pose pas de problème spécifique, on peut se demander ce qu’il fait dans des frites.

Frites McDonald’s : pas de silicone et de pétrole dans celles françaises

En France, est-on concerné par tous ces produits ? D'après un représentant de McDonald’s France interviewé par 20 minutes, non. Les 19 ingrédients retrouvés dans les frites américaines ne se retrouvent pas forcément dans notre recette "frenchy".

Par exemple, le tert-butylhydroquinone "n’entre pas dans la composition de nos frites", explique le salarié de McDonald’s France au média.

Quant au diméthylpolysiloxane, ce "n’est pas un ingrédient" des frites, précise l'enseigne, mais "il est présent en infime quantité dans l’huile de cuisson." Son rôle consiste à diminuer les risques de "projections et de brûlures des équipiers". La chaîne de fast-food souligne également que l’utilisation de cet additif est autorisé par la Commission européenne.

Pour autant, doit-on ne rien craindre de ces frites ?

L'enseigne de fast-food affirme qu'elle n'ajoute pas "d'agents de saveur, ni des arômes artificiels, ni des additifs d’origine animale" à la préparation de ses frites. Les frites françaises seraient donc "plus naturelles".

Par ailleurs, toujours selon McDo France, la composition des frites vendues dans les restaurants de l’Hexagone serait différente de celle des États-Unis. Chaque pays suit en effet ses propres recommandations en termes de santé. 

Une bonne nouvelle, qui ne nous a pas empêchés cependant d'enquêter sur la "vraie" recette des frites des McDonald’s français. Jetez-un coup d'œil à notre diaporama pour en savoir plus. 

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.