Les 20 plats les plus dangereux au monde

Saviez-vous que déguster certains plats pouvait vous mettre en danger de mort ? À travers le monde, de nombreux aliments nécessitent d’être bien préparés avant d’être mangés, pour ne pas vous mettre en danger. Selon la destination de vos vacances, prenez garde. Tous les fruits ou poissons ne sont pas toujours vos amis !

Contrairement à ce que vous pensez, en Europe aussi, certaines habitudes alimentaires s’avèrent dangereuses. C’est d’ailleurs même le cas en France. La mortalité attribuable aux maladies infectieuses d’origine alimentaire reste élevée dans l’Hexagone, selon une étude de Santé Publique France. Le nombre de cas est estimé entre 1,28 et 2,23 millions par an, dont 15 800 à 21 200 hospitalisations. Les intoxications alimentaires provoqueraient entre 232 et 358 décès par an dans notre pays.

Faites défiler notre diaporama et découvrez les 20 plats les plus dangereux au monde, listés sous l’œil avisé du Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste. Étouffements, diarrhées, vomissements, empoisonnements… Vous serez surpris de voir ce que peuvent vous réserver certains mets !

Intoxication alimentaire : comment elle peut nous tuer ?

Ce sont les infections à norovirus, tels que les Campylobacter et la Salmonella qui sont les causes les plus fréquentes d’intoxications alimentaires. La moitié des décès sont, quant à eux, imputables à la Salmonella et à la Listeria.

Les infections sévères et les décès concernent toutefois principalement les personnes les plus fragiles.

“En attaquant notre organisme, les agents pathogènes s’attaquent un peu à un château fort, dont l’acidité gastrique représenterait les douves et les défenses immunitaires, les remparts, nous expliquait François-Xavier Weill, médecin microbiologiste et responsable du Centre National de Référence des Escherichia coli, Shigella et Salmonella à l’Institut Pasteur, au cours d’une précédente interview. Les personnes les plus à risque sont donc les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les patients dont le système immunitaire est affaibli par une maladie. Prendre un anti-acide peut aussi vous rendre plus sensible”.

“Les pathogènes ont deux moyens de faire des dégâts”. Ces derniers peuvent pénétrer et se multiplier dans les cellules du tube digestif : on parle d’une invasion. Mais certains d’entre eux, comme les Escherichia coli entéro-hémorragiques, sécrètent une toxine qui va se diffuser dans l’organisme à partir du tube digestif. Ces dernières peuvent s’attaquer aux c ellules des vaisseaux sanguins, et entraîner de graves conséquences suite à des lésions du rein voire du cerveau.

Parmi les aliments les plus à risque, on peut citer le fromage, la charcuterie, les œufs et poissons.

Intoxication alimentaire : quels symptômes doivent alerter ?

Les symptômes d’une intoxication alimentaire sont assez variés. Les personnes en bonne santé auront en général les signes classiques d’une gastro-entérite.

Dans le cadre d’une contamination par une bactérie invasive, le premier signe est généralement une diarrhée, qui survient de 12h à 48h après ingestion de l’aliment infecté. Cette diarrhée est plutôt glaireuse, parfois sanglante, et s’accompagne de fièvre et de maux de ventre.

Chez les personnes fragiles, ces symptômes sont beaucoup plus agressifs et entraînent donc une déshydratation rapide. Ils peuvent aussi persister et s’aggraver. Si la bactérie se retrouve dans le sang, il y a un risque de septicémie. Cette dernière peut parfois provoquer une défaillance de tous les organes : c’est le choc septique.

1/ Le fugu, un poisson qui vous empoisonne

1/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Le fugu (poisson) est très prisé au Japon. Mais il peut s’avérer mortel s’il est mal préparé : certains de ses organes (foies, ovaires, intestins) contiennent de la tétrodotoxine, un poison très violent. La toxine peut paralyser les nerfs moteurs, et dans le cas le plus grave, causer un arrêt respiratoire menant à la mort. Un cuisinier doit étudier 5 ans pour avoir l’autorisation de le préparer et de le servir dans son restaurant. La préparation de ce poisson requiert beaucoup de savoir-faire pour retirer les parties dangereuses. Les japonais payent donc très cher pour pouvoir le déguster.

2/ Le casu marzu, fromage à larves

2/20
View this post on Instagram

C’est le fromage le plus dangereux au monde selon le Guiness des records. Fromage italien, il est réalisé à partir de lait de brebis. Le casu marzu qui signifie littéralement « fromage pourri » est originaire de Sardaigne. Il désigne toujours un fromage affiné très longtemps, ayant la particularité d’être agrémenté d’asticots vivants. 

Le risque de contamination n’est pas négligeable. De nombreuses maladies transmises par les larves peuvent transiter et se développer dans notre estomac une fois le fromage mangé.

3/ L’ackée, un arbre dont les fruits peuvent être mortels

3/20
View this post on Instagram

L’ackée désigne un arbre exotique dont les fruits peuvent être mortels s’ils sont consommés crus et avant maturité. Particulièrement présents en Jamaïque, les fruits du ackée ont déjà été la cause d’empoisonnements dans les Caraïbes. 

4/ Le hakarl, de la viande de requin pourrie

4/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

C’est un plat traditionnel islandais qui est constitué de requin du Groenland ou de requin dormeur. Ce dernier est vidé, désossé et découpé en morceaux avant d’être enterré sous du gravier pendant 4 à 5 mois. En clair, c’est de la viande de requin pourrie ! Ce plat est toxique en raison de sa teneur en acide : le requin n’a pas de rein et se débarrasse de son urine en suant.

5/ Le sannakji, un jeune poulpe cru dégusté…vivant !

5/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Il s’agit d’un jeune poulpe qui se mange cru et qui vient d’être découpé vivant ! Non seulement la vivacité de l’animal rend sa dégustation difficile, mais ce plat traditionnel coréen peut s’avérer très dangereux. Les ventouses des tentacules peuvent s’accrocher au palet, à votre langue ou à votre gorge, et vous étouffer.

6/ Le blaasop, un poisson toxique

6/20
View this post on Instagram

Le blaasop à rayures argentées se trouve dans l’océan indien. Sa peau, son foie et ses organes reproducteurs contiennent un poison, pouvant entrainer une paralysie musculaire et des troubles respiratoires s’il est mal préparé.

7/Le durian, un fruit qui s’attaque au foie

7/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Le durian, fruit originaire d'Asie du Sud aurait causé la mort de certains de ses consommateurs. Aussitôt découpé, il a la particularité de dégager une odeur nauséabonde comparable à celle d’un cadavre en décomposition. Si son goût ravi pourtant certaines fines bouches, le durian est dangereux car il inhibe une enzyme qui protège de la toxicité du foie, et peut être fatal. En effet, ce fruit à la fois gras et calorique est très difficile à digérer. Chaque année, plusieurs personnes décèdent d’une overdose au durian. 

8/Le manioc, une plante qui abrite du cyanure

8/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Le manioc est un tubercule originaire d’Amérique qui présente deux variétés : On note le manioc doux non toxique qui peut être consommé comme un légume cuit ou cru. Puis, il y a le manioc amer qui est toxique car il contient du cyanure, d’où sa dangerosité.

9/ Les cacahuètes, responsables des pires réactions allergiques

9/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Non, les aliments ne font pas uniquement des victimes dans des pays lointains ! Les cacahuètes sont responsables de plus de décès par réaction allergique que n'importe quel autre aliment. Un chiffre particulièrement inquiétant quand on sait qu'environ 1% de la population mondiale est concernée par l’allergie aux arachides. 

10/ Les feuilles de Rhubarbe, toxiques pour les reins

10/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Cette plante comestible fait partie des aliments qui ont une teneur élevée en oxalate, un composant qui favorise l'accumulation de cristaux dans les reins. Selon l'Anses, des cas d'intoxications après avoir mangé des feuilles de rhubarbe ont déjà été rapportés chez des enfants.

11/ Les noix de muscade : des effets psychotiques et hallucinogènes

11/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

La noix de muscade est une épice souvent utilisée en cuisine. Mais attention à ne pas avoir la main leste. La noix de muscade est connue pour avoir des effets psychotiques et hallucinogènes à trop forte dose.

12/ Les baies de sureau, qui causent des diarrhées et vomissements

12/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Souvent utilisées dans les remèdes homéopathiques pour soigner les plaies et les rhumes, les baies de sureau ne sont pas sans danger. Les feuilles, les branches et les graines contiennent un poison proche du cyanure. Consommées crues, elles peuvent causer des diarrhées et vomissements.

13/ L'amanite tue-mouches, star des champignons mortels

13/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

L'Amanite tue-mouches est une espèce de champignons basidiomycètes de la famille des Amanitaceae. A la fois toxique et psychotrope, c'est l'un des nombreux représentants du genre des amanites, et certainement le plus connu. Néanmoins, l'intoxication par Amanita muscaria n'est que très rarement mortelle.

14/ Les hot-dogs, qui peuvent étouffer !

14/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Oui, vous avez bien lu ! Les hot-dogs ne sont pas si inoffensifs qu’ils n’y paraissent. Les pédiatres soulignent que, selon une étude américaine (qui date de 1984, cependant), les hot-dogs sont à l'origine de 17% des morts par étouffement alimentaire. Si l’étude est, certes, très ancienne, des saucisses de hot dog ont été à l’origine de décès d’enfants par étouffement plus récemment. 

15/Le bœuf haché, l’une des viandes les plus souvent rappelées

15/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Le bœuf haché est l’une des causes les plus importantes d’intoxications alimentaires. En 12 ans, le bœuf fait partie des viandes les plus souvent rappelées. En cause : la bactérie E. coli responsable de centaines de malaises digestifs, ou la salmonellose !

16/Le ricin altère la santé intestinale

16/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Arbrisseau utilisé par les Québécois pour faire une huile capillaire, le ricin, utilisé un temps comme laxatif, se révèle dangereux, en altérant la santé intestinale. Quant aux fèves du ricin, elles sont tout bonnement mortelles, même si vous n’en mangez qu’une ou deux.

17/ La grenouille taureau contient des substances toxiques

17/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Originaire de Floride, la grenouille taureau contient de nombreuses substances toxiques qui la rendent dangereuse. Elle est à l’origine d’empoisonnements.

18/L’avocat, un des fruits qui cause le plus d’hospitalisations

18/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Saviez-vous que l'avocat était l'un des fruits qui cause le plus d'hospitalisations ? En mai 2017, une association de chirurgiens britanniques de la main met en garde contre le phénomène appelé "main d'avocat". Le chirurgien Simon Eccles avait déclaré dans le Times traiter quatre personnes par semaine à cause d'une blessure au nerf ou au tendon demandant une opération chirurgicale juste après s'être blessé en coupant un avocat !

19/Le citron vert : attentions aux irritations

19/20
Les 20 plats les plus dangereux au monde

Joshua Zeicher, directeur de la recherche cosmétique et clinique dans le département de dermatologie du Mount Sinai Hospital (États-Unis), expliquait que si on recevait des éclaboussures de jus de citron vert sur la peau, les acides présents dans les agrumes peuvent exfolier la couche externe. Ce phénomène rend alors la peau plus sensible aux rayons du soleil pouvant occasionner des brûlures, rougeurs, irritations ou des cloques.

20/ Le fesikh, un poisson mortel

20/20
View this post on Instagram

Le fesikh est une spécialité culinaire que les égyptiens ont l'habitude de déguster pendant la fête du printemps. C’est en fait un plat à base de poisson et plus précisément de mulet fermenté que l'on a laissé sécher au soleil avant de le conserver dans du sel. Le poisson doit être scrupuleusement préparé si on veut éliminer la bactérie de Clostridium botulinum qui peut entraîner la mort.

Sources

Merci à Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.