Alors que le jeûne intermittent a de plus en plus d'adeptes, cette méthode n’aurait finalement pas de réel impact sur votre poids. Selon une nouvelle étude menée par une équipe combinée de chercheurs chinois et américains, les régimes qui consistent à manger durant une durée limitée n'offriraient aucun avantage en termes de perte de poids. “Il n'y a aucun avantage à manger dans un laps de temps prédéfini”, estime le Dr Ethan Weiss, chercheur en diététique à l'Université de Californie à San Francisco.

Régime : une perte de poids peu significative

Publiés dans le New England Journal of Medicine le 21 avril 2022, les travaux des scientifiques ont consisté à suivre pendant un an 139 personnes obèses qui ont accepté de suivre une alimentation réduite et séquencée. Les femmes devaient manger 1 200 à 1 500 calories par jour et les hommes consommaient 1 500 à 1 800 calories quotidiennement. Un nombre aléatoire de volontaires avait l’obligation de limiter leur alimentation entre 8 heures et 16 heures, tandis que les autres mangeaient normalement tout au long de la journée. Par ailleurs, les participants ont été suivis de près tout au long de l’expérience, car leur poids et leur tour de taille étaient régulièrement mesurés.

Les scientifiques ont finalement découvert que les deux groupes avaient perdu du poids. Cependant, en termes de quantité de poids perdu, aucune différence significative n’a été constatée entre les deux stratégies. Concernant le tour de taille, tout comme les facteurs de risques tels que la glycémie, la sensibilité à l’insuline, les lipides sanguins ou la tension artérielle, le constat est le même. Il n’y avait aucune différence entre les deux groupes.

Jeûne intermittent : pas plus efficace que les autres régimes

Pour rappel, cette alimentation limitée dans le temps est une forme de jeûne intermittent. Cela consiste à ne rien manger pendant certaines périodes choisies. Il en existe plusieurs méthodes, notamment le 16/8. Le principe est de sauter le petit-déjeuner ou le dîner, de manière à ne rien avaler pendant une plage de 16h. S’en suit une fenêtre de 8h pendant laquelle on peut manger. D’autres préfèrent réaliser un jeûne de 24h, une ou deux fois par semaine, ou encore ne rien consommer un jour sur deux.

Mais alors que les chercheurs révèlent que ce mode d’alimentation n’a pas de réels impacts sur la perte de poids, le jeûne intermittent peut être efficace pour certaines personnes. Le docteur Christopher Gardner, directeur des études sur la nutrition au Stanford Prevention Research Center, explique au New York Times qu'il ne serait pas surpris si l'alimentation à durée limitée fonctionnait occasionnellement. “Presque tous les types de régimes fonctionnent pour certaines personnes”, raconte-t-il. Selon lui, le jeûne intermittent “n'est pas plus utile que la simple réduction de l'apport calorique quotidien pour la perte de poids et les facteurs de santé”.

Jeûne intermittent : plus facile à suivre qu’un régime restrictif

Également interrogé par le journal, le docteur Louis Aronne, directeur du Comprehensive Weight Control Center de Weill Cornell Medicine à New York, confie que d'après son expérience, les personnes ayant du mal à suivre des régimes restrictifs s’en sortent mieux si on leur dit de ne manger pendant une période limitée. “Bien que cette approche ne se soit pas avérée meilleure, elle ne semble pas être pire” que le comptage des calories, explique-t-il. “Cela donne aux patients plus d'options pour réussir.”

Outre la perte de poids, le jeûne intermittent permet d'améliorer la digestion, le sommeil, ou encore l’aspect de la peau. D’autres études ont également montré que ce mode de vie aurait des bénéfices sur la tension et le diabète, mais également pour limiter le risque de maladies cardiovasculaires chez les patientes ayant survécu au cancer du sein.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

https://medicalxpress.com/news/2022-04-year-long-restricted-diets-benefit.html

https://www.nytimes.com/2022/04/20/health/time-restricted-diets.html

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2114833

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.