Penurie d-huile de tournesol : 5 astuces pour la remplacer en cuisine

Les rayons d’huile de tournesol dans les supermarchés sont clairsemés ces dernières semaines. En cause ? La guerre entre l’Ukraine et la Russie. A eux seuls, ces deux pays représentent 78 % des exportations mondiales de cette huile de cuisine. Les consommateurs, par crainte d’une pénurie, font donc des stocks chez eux en prévision, vidant les supermarchés. Pourtant, les patrons de grands magasins se veulent rassurants, à l’instar de Michel-Edouard Leclerc qui a confié à nos confrères de France Bleu : “Il n'y a pas de pénurie pour la consommation courante et il n'y en aura pas jusqu'à l'été.”

Huile de tournesol : pourquoi plaît-elle autant aux consommateurs ?

Ce n’est pas un hasard si l’huile de tournesol est la deuxième huile la plus utilisée en France, selon une étude d’OpinionWay menée en 2015 pour la marque d’huiles végétales Terres OléoPro. En effet, cette huile possède de nombreux avantages pour cuisiner :

  • son goût est neutre, ce qui permet de l’incorporer à n’importe quelle recette sans risquer de dénaturer le goût des aliments ;
  • elle résiste aux hautes températures et peut être chauffée jusqu’à 232 °C environ, sans risque pour la santé ;
  • c’est l’huile végétalela moins chère.

Point de fumée : quelles huiles ne doivent pas être trop chauffées ?

Toutes les huiles ne se valent pas, en particulier lors de la cuisson. En effet, certaines d’entre elles atteignent plus rapidement leur point de fumée que les autres, c’est-à-dire une température à partir de laquelle elles émettent une fumée qui dégage des molécules toxiques pouvant être cancérigènes. Connaître les points de fumée des huiles est donc essentiel pour préserver sa santé. En l’occurrence, on a les températures limites de :

  • 107 °C pour l’huile de colza non raffinée et l’huile de lin
  • 140 °C pour l’huile de noix
  • 150 °C pour l’huile de pépins de raisin non raffinée et 215 °C pour celle raffinée
  • 160 °C pour l’huile de maïs non raffinée et 232 °C pour celle raffinée
  • 191 °C pour l’huile d’olive extra vierge et entre 210 et 216 °C pour l’huile d'olive vierge
  • 220 °C pour l’huile d'arachide
  • 250 °C pour l’huile d’avocat

Même si l’huile de tournesol est très utile, d’autres huiles peuvent satisfaire vos envies culinaires. La rédaction vous en liste plusieurs en images, à utiliser en fonction de vos recettes pour préserver votre santé.

Pour faire la mayonnaise

1/5
Pénurie d'huile de tournesol : 5 astuces pour la remplacer en cuisine

L’huile de colza est l’alternative la plus souvent utilisée pour remplacer l’huile de tournesol dans les mayonnaises faites maison. Vous pouvez aussi opter pour l’huile de maïs, l’huile de pépin de raisin ou l’huile d’olive pour plus de goût !

Pour faire des gâteaux

2/5
Pénurie d'huile de tournesol : 5 astuces pour la remplacer en cuisine

Il est important de choisir une huile qui supporte la cuisson au four. Vous pouvez remplacer l’huile de tournesol par l’huile de pépin de raisin raffinée pour le goût neutre, ou de façon plus traditionnelle, par du beurre

Pour la cuisson à la poêle

3/5
Pénurie d'huile de tournesol : 5 astuces pour la remplacer en cuisine

L’huile d’olive est une bonne alternative pour les cuissons à la poêle, notamment pour donner une bonne saveur aux légumes méditerranéens. Par ailleurs, c’est une très bonne huile pour la santé puisqu’elle est riche en acides gras insaturés qui permettent de faire baisser le mauvais cholestérol et augmenter le bon. 

Pour frire les aliments

4/5
Pénurie d'huile de tournesol : 5 astuces pour la remplacer en cuisine

Pour cette cuisson à très haute température, il faut une huile capable de chauffer sans risque pour la santé. L’huile d’arachide et l’huile d’avocat semblent donc les plus adaptées. 

Pour réaliser des vinaigrettes

5/5
Pénurie d'huile de tournesol : 5 astuces pour la remplacer en cuisine

Dans le cas des vinaigrettes, l’huile n’est  pas chauffée. Vous pouvez donc vous faire plaisir, en choisissant celle que vous préférez ! Par exemple, l’huile de noix se marie à merveille avec les betteraves, l’huile d’olive avec les tomates, l’huile de noisette avec les champignons, l’huile de sésame avec les carottes…

Sources

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/y-a-t-il-reellement-une-penurie-d-huile-de-tournesol-1650341651 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.