Huile d’olive extra vierge : des bienfaits cognitifs insoupçonnés

Ces dernières années, de plus en plus d’études ont permis de démontrer les bienfaits de l'huile d'olive extra vierge pour la santé. Par exemple, elle est connue pour sa capacité à réduire le risque d'hypercholestérolémie et de maladies cardiaques.

Mais, récemment, des chercheurs lui ont trouvé de nouveaux bienfaits. Ils ont démontré que l'huile d'olive extra vierge avait également des avantages neuro-protecteurs et cognitifs.

D’après des recherches publiées le 24 novembre 2019 par la revue Aging Cell et menées par le docteur Domenico Praticò, professeur aux départements de pharmacologie et de microbiologie et du Centre de médecine translationnelle de la Lewis Katz School of Medicine de la Temple University à Philadelphie, la protéine tau jouerait un rôle décisif dans le développement de diverses formes de démence.

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont utilisé un modèle murin de tauopathie. Ils ont génétiquement modifié les rongeurs afin qu'ils soient susceptibles d'accumuler des quantités excessives de la protéine tau.

Pour rappel, dans la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence, telles que la démence frontotemporale, la protéine tau s'accumule à l'intérieur des neurones sous la forme d’enchevêtrements toxiques.

En revanche, dans un cerveau en bonne santé, des niveaux normaux de tau aident à stabiliser les microtubules, structures de soutien des neurones.

Dans les tauopathies (Ensemble de maladies caractérisées par une agrégation anormale de protéines Tau, impliquées dans la stabilisation de l'architecture des neurones), l'accumulation d'enchevêtrements dans les neurones empêche les cellules nerveuses de recevoir des nutriments et de communiquer avec d'autres neurones. Cela mène finalement à leur mort.

Protéine Tau : des résultats positifs sur les souris

Dans cette étude, les souris sujettes aux accumulations de tau avaient une alimentation riche en huile d'olive extra vierge à partir de 6 mois. Selon certaines estimations, cela équivaut à environ 30 ans d'âge humain.

Les souris témoins étaient également sujettes aux accumulations de tau mais recevaient une alimentation normale, sans huile.

Environ un an plus tard, les expériences ont révélé que le premier groupe de rongeurs avait 60% de dépôts toxiques en moins que les rongeurs témoins qui n'avaient pas reçu de régime enrichi en huile d'olive extra vierge.

Les souris ayant ingéré de l'huile d'olive extra vierge ont également obtenu de meilleurs résultats dans les labyrinthes et dans les tests de mémoire.

En outre, des analyses d'échantillons de tissus cérébraux ont révélé que les souris qui consommaient de l'huile d'olive vierge extra présentaient une meilleure fonction de synapse que les souris témoins, ainsi qu'une meilleure neuroplasticité.

Les analyses ont également révélé une augmentation d'une protéine appelée complexine 1. Il s'agit d'une clé protéique "présynaptique" permettant de maintenir des synapses en bonne santé.

"Nos résultats démontrent que [l'huile d'olive extra vierge] améliore directement l'activité synaptique, la plasticité à court terme et la mémoire tout en diminuant la neuropathologie du gène tau chez les souris [sujettes au tau]", ont conclu le Dr Praticò et son équipe, avant d’ajouter que “ces résultats renforcent les bienfaits de l'huile d'olive extra vierge et renforcent le potentiel thérapeutique de ce produit naturel non seulement pour la maladie d'Alzheimer mais aussi pour les tauopathies primaires.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.