Arnaque : plus d'huile de palme que d'huile d'olive dans le bouillon Knorr !

Alerte ! Le “Bouillon Knorr aux herbes et à l’huile d’olive” serait mensonger. Il contiendrait en réalité très peu d’huile d’olive et beaucoup plus d’huile de palme, mauvaise pour la santé.

Selon l'associationFoodWatch, le bouillon Knorr aux herbes et à l’huile d’olive, ingrédient culte en cuisine, présenterait pas moins de 5 mensonges sur l’étiquette.

Ce produit réalisé en collaboration avec la marque Puget laisse entrevoir un produit qualitatif alors qu’en réalité, sa recette est très contestable : elle est essentiellement composée d’huile de palme et contient très peu d’huile d’olive.

Bouillon cube : seulement 2% d’huile d’olive contenue dans le produit

Un choix étonnant de la part de Puget, connue des consommateurs pour sa bonne huile d’olive et ses références méditerranéennes.

“Au lieu d’apposer deux fois le logo de Puget, Knorr serait plus honnête en affichant celui de son fournisseur d’huile de palme car c’est l’ingrédient le plus présent dans ces cubes, tout de suite après le sel. L’huile d’olive Puget bien mise en avant sur l’emballage n’est présente qu’à hauteur de 2%. Bref, un marketing abusif pour un produit à la qualité contestable”, explique Camille Dorioz, responsable de campagnes chez Foodwatch France.

Pour information, l’huile de palme est cinq fois moins chère que l’huile d’olive. Cette raison financière évidente a dû pousser ces deux grands noms de l’industrie agroalimentaire à tricher visuellement sur la composition de ce produit.

Knorr met en effet en avant le côté méditerranéen de son produit avec des illustrations d’olives noires et de basilic alors qu’ils sont absents de la recette. La marque s’abstient également de représenter les trois ingrédients les plus présents : le sel, l’huile de palme et les exhausteurs de goût.

Par ailleurs, ces cubes contiennent plus de sucre que d’herbes et d’huile d’olive, un ingrédient peu indispensable pour un cube salé destiné à donner du goût à des bouillons.

Enfin, Knorr appose une mention "sans conservateur" sur le produit. Pourtant, la liste des ingrédients cache un additif, non pas sous son numéro, mais sous son nom : le glutamate ou E621.

Les effets de l’huile d’olive sur votre santé

Plébiscitée par le régime crétois, l'huile d'olive possède des atouts santé indéniables.

L'huile d'olive est en polyphénols et en vitamine E, des antioxydants naturels. Ils protègent les vaisseaux sanguins du stress oxydatif et des radicaux libres responsables du durcissement des artères ­(athérosclérose).

Ses polyphénols préviennent en effet l'obstruction des artères par les graisses. Les artères sont plus souples, le sang circule bien et la pression artérielle est régulée. Elle contient également de la vitamine E dont les bienfaits antioxydants limiteraient le risque d'hypertension.

Par ailleurs, elle pourrait protéger du cancer du sein, du cancer de la prostate mais aussi de l'endomètre. Comment ? Grâce à ses polyphénols. Ces composés antioxydants préviendraient la formation d'agents (appelés "radicaux libres") en partie responsables de la survenue de cancers. Selon une étude américaine menée par le Dr Menendez en 2005, l'acide oléique, un acide gras connu, pourrait s’attaquerait à un gène générant le cancer du sein.

Enfin, l’huile d’olive contient peu d’acides gras saturés et d’acides gras polyinsaturés (notamment d’acide linoléique ou oméga 6) dont l’excès est néfaste pour la santé. C’est pourquoi elle est à la base du régime méditerranéen, lequel réduit le risque d’infarctus, d’AVC, de diabète de type 2 mais aussi de cancers, de maladies inflammatoires… etc.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.