Coronavirus : 13 mesures dangereuses a ne surtout pas suivre

À l'air des réseaux sociaux, on peut lire tout et son contraire concernant la Covid-19. Soyez prudent : certaines prétendues solutions contre le coronavirus qui ont circulé sur la toile ces derniers mois peuvent vous mettre en danger.

Alors que l’eau de Javel et l’alcool semblent efficaces pour lutter contre le virus, certains ont suggéré de s'en enduire sur le corps. Cependant, l’application notamment prolongée de ces produits sur la peau s’avère dangereuse. Plusieurs intoxications avaient été recensées durant le premier confinement. L'Anses et le réseau des Centres antipoison (CAP) avaient alors mis en garde la population face à une multiplication des accidents domestiques.  

Il se murmurait également que le thé au fenouil était capable de neutraliser le coronavirus. Là encore, vous vous heurterez à un mur.

Les "solutions miracles" contre la Covid-19 délivrées sur le net ne s'arrêtent pas là. Tabac, vitamine C, antibiotiques... Vous êtes nombreux à avoir voulu miser sur ces soi-disant remèdes pour vous protéger contre le virus. Attention, si certains sont seulement inefficaces, d'autres peuvent réellement vous mettre en danger. On les passe en revue dans notre diaporama, avec le Dr Guillaume Beraud, infectiologue.

Quels gestes barrières pour limiter la propagation du virus ?

Si voulez réellement vous prémunir contre la Covid-19, inutile de chercher bien loin. Assurez-vous que vous et vos proches respectent les gestes barrières. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) ainsi que nos autorités sanitaires recommandent l’application scrupuleuse des règles d’hygiène de base :

  • se laver les mains très régulièrement (avec une solution hydroalcoolique ou du savon et de l’eau) ;
  • éternuer ou tousser dans son coude ;
  • utiliser des mouchoirs jetables ;
  • aérer les pièces ;
  • portez le masque lors de vos sorties ;
  • évitez tout contact étroit avec des personnes malades.

Concernant les surfaces susceptibles de contenir des germes, comme un smartphone ou une poignée de porte, un nettoyage avec un gel hydroalcoolique n’est pas suffisant. Il faut utiliser un détergent efficace. Toutefois, ces décontaminations ne sont recommandées que lorsqu’une infection au coronavirus est confirmée.

Prendre de la vitamine C

1/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

D'après France info, un groupe Facebook algérien avait repris une publication qui avait fait fureur au Brésil il y a quelques mois. Elle recensait une liste de recommandation pour lutter contre la Covid-19.

Certaines sont justifiées, comme se laver les mains plusieurs fois par jour, mais d'autres sont plus étonnantes comme manger du foie de bœuf, boire du jus de cerise ou encore prendre... de la vitamine C.

Or, rien ne prouve à l'heure actuelle que cette vitamine, souvent utilisée en cas de fatigue passagère, permette de se protéger du Covid-19.

Mieux vaut appliquer les mesures de prévention anti coronavirus recommandées notamment par l'OMS, plutôt que d'appliquer des recettes aux résultats plus qu'incertains.

Se pulvériser de l'alcool ou du chlore sur le corps

2/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

Le virus étant détruit par des antiseptiques, certains affirment que se badigeonner de chlore ou d'alcool serait protecteur.

Mais d'après l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), vaporiser de l’alcool ou du chlore sur tout le corps ne tue pas les virus qui ont déjà pénétré dans votre corps.

La pulvérisation de ces substances peut même s'avérer nocive pour vos vêtements et vos muqueuses - autrement dit, notamment les yeux et la bouche.

L’alcool et le chlore sont uniquement utiles pour désinfecter les surfaces, mais ils doivent être utilisés en suivant les recommandations appropriées. 

Boire du thé au fenouil

3/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

D'après la publication d'un membre du groupe Facebook algérien (Mazigh Ammar Aksel), "prendre du thé au fenouil deux fois par jour", serait la solution miracle pour lutter contre le Covid-19.

Cet aliment contiendrait en effet la même substance que le Tamiflu (le médicament utilisé pour traiter la grippe A-H1N1), et celle-ci serait jugée efficace pour combattre le coronavirus. 

Le problème ? Cette rumeur a pris une telle ampleur au Brésil que le ministre de la Santé avait dû publier un démenti le 29 janvier sur son site officiel

“Les rumeurs prétendant que le thé au fenouil possède la même substance que le médicament Tamiflu sont fausses ! Le thé de fenouil ne possède pas le principe actif de ce médicament (phosphate d’oséltamivir)”, affirme ce communiqué. 

Des propos qu'ont confirmé les laboratoires Roche, fabricants du Tamiflu, à l'AFP : “Ce médicament contre la grippe est composé de phosphate d’oséltamivir [...]  ainsi que de certains excipients, substances venant compléter la masse ou le volume des produits pharmaceutiques. Le fenouil ou l’anis étoilé ne font pas partie de la composition de ce médicament”, ont précisé les laboratoires Roche à l’AFP.

Et même si c'était le cas, il n'est pas prouvé que ce traitement contre la grippe est efficace contre le Covid-19.

Prendre des antibiotiques en automédication

4/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

"À ce jour, aucun médicament spécifique n’est recommandé pour prévenir ou traiter l’infection par le nouveau coronavirus", a déclaré l'OMS.

Toutefois, les personnes infectées doivent recevoir des soins appropriés pour soulager et traiter les symptômes, et celles qui sont gravement malades doivent recevoir des soins de soutien optimisés.

Certains traitements spécifiques sont à l’étude et seront testés dans le cadre d’essais cliniques.

Si vous voulez vous protéger contre l’infection, une seule chose à faire : vous devez suivre les règles d’hygiène respiratoire et d’hygiène des mains, ainsi que les pratiques relatives à la sécurité sanitaire des aliments, et éviter, si possible, tout contact avec des personnes présentant des symptômes d’affections respiratoires (toux, éternuements).

S’asperger d’urine

5/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

Contrairement, à ce que l’on croit, l'urine ne tue pas les virus et les bactéries.

Certes, elle peut contenir des petites quantités de matériel viral ou bactérien. Mais vous laver les mains avec l'urine d'un enfant ou utiliser cette urine pour frotter les surfaces ne vous protègera pas contre le nouveau coronavirus (2019-nCoV).

Nettoyez-vous plutôt les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l'eau et au savon.

Fumer

6/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

D'après les recommandations de l'OMS, fumer "n'est pas recommandé comme remède contre le 2019-nCoV car cela est inefficace pour se protéger". Il s'agit selon l'Organisation Mondiale de la Santé, d'une question fréquemment posée.

Évidemment, fumer que l'on soit infecté ou non par le coronavirus, est déconseillé car le tabac engendre de graves effets indésirables : fatigue et diminution du niveau d'énergie, diminution du goût et de l’odorat, toux, souffle court, problèmes affectant le cœur et les vaisseaux sanguins, problèmes respiratoires ou pulmonaires, cancer du poumon, etc. 

Réutiliser un masque pour se protéger

7/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

Encore une mauvaise idée ! Les masques faciaux ne doivent en aucun cas être réutilisés.

En effet, d'après l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), si vous avez été en contact avec une personne infectée, le devant du masque est considéré comme contaminé.

Vous devez alors enlever le masque sans toucher sa partie avant et le jeter immédiatement dans une poubelle fermée.

Après l’avoir jeté, vous devez vous nettoyer soigneusement les mains.

N’oubliez pas non plus, de vous laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon avant de mettre un masque. Veillez également à l’ajuster au mieux sur votre visage. Lorsqu’il s’humidifie, remplacez-le par un nouveau masque.

Se rincer le nez avec des solutions salines

8/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

Rien ne prouve que le fait de se rincer régulièrement le nez avec une solution saline protège contre l’infection par le nouveau coronavirus. 

Un propos que confirme l'OMS dans un article sur les idées reçues liées au virus.

Il existe quelques éléments indiquant que cette pratique peut aider à se remettre plus rapidement d’un rhume ordinaire. Cependant, il n’a pas été démontré que le fait de se rincer régulièrement le nez permettait de prévenir les infections respiratoires comme le coronavirus.

Faire des bains de bouche

9/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

D'après l'OMS, rien ne prouve non plus que l’utilisation d’un bain de bouche vous protège contre l’infection par le nouveau coronavirus.

Par ailleurs, de nombreuses marques de bains de bouche contiennent de l'alcool et leur utilisation trop fréquente pourrait augmenter le risque de cancer de la bouche selon diverses études

Réutiliser ses mouchoirs

10/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

Les virus survivent plusieurs heures dans un mouchoir.

L'Organisation mondiale de la Santé recommande donc d’utiliser des mouchoirs à usage unique, de le jeter immédiatement dans une poubelle fermée et de ne pas oublier de se laver les mains ensuite !

Utiliser un sèche-mains après s'être lavé les mains

11/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

D’après l’OMS, les sèche-mains ne sont pas efficaces pour tuer le 2019-nCoV.

Pour vous protéger contre le coronavirus, vous devez vous nettoyer fréquemment les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Une fois que vos mains sont propres, vous devez les sécher soigneusement à l’aide de serviettes en papier.

Mettre de l’huile de sésame sur sa peau

12/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

D'après l'OMS, mettre de l'huile de sésame sur son corps ne tue pas le nouveau coronavirus.

Elle n’a aucun impact sur celui-ci, tout comme les autres produits pulvérisés sur la peau ou sous votre nez.

Seuls les désinfectants chimiques peuvent tuer le 2019-nCoV sur les surfaces.

Il s’agit notamment de désinfectants à base d’eau de Javel ou de chlore, de solvants, d’éthanol à 75 %, d’acide peracétique et de chloroforme.

Prendre de la cocaïne

13/13
Coronavirus : 13 mesures dangereuses à ne surtout pas suivre

Selon les informations de l'OMS, la cocaïne ne protège pas contre le nouveau coronavirus et elle reste dangereuse.

Rappelons que cette drogue addictive provoque de graves effets indésirables et est nocive pour votre santé.

Elle entraîne un effet euphorisant bref et intense, immédiatement suivi d'une profonde dépression, d'une grande nervosité et d'une dépendance incontrôlable.

Les consommateurs réguliers mangent et dorment mal.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Nouveau coronavirus (2019-nCoV) : conseils au grand public - En finir avec les idées reçues, OMS.

Questions fréquentes sur les nouveaux ‎coronavirus, OMS, 23 février 2020.

Nouveau coronavirus (2019-nCoV): conseils au grand public, OMS.

Non, les médecins ne recommandent pas le thé au fenouil pour combattre le nouveau coronavirus, AFP, 31 janvier 2020.

À vrai dire. Covid-19 : fenouil, vitamine, cocaïne sont-ils vraiment des remèdes efficaces ?, France info, 20 février 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.