Le top 10 des aliments a eviter apres 50 ans

À 20, 30, 40 ou 50 ans, le corps n’a pas les mêmes besoins alimentaires. Il est donc important de faire évoluer son régime au fur et à mesure des années. C'est pourquoi nous vous dévoilons aujourd'hui le mode d'emploi pour bien manger à partir de 50 ans

Pourquoi faut-il changer son alimentation à partir de 50 ans ?

Vous vous en doutez : le corps change après 50 ans. Perte de masse musculaire, os plus fragiles, chute d'hormones, pression artérielle, taux de sucre (glycémie) et taux de cholestérol qui augmentent... Les effets de l'âge sur l'organisme sont nombreux. 

D'ailleurs, ce n’est pas un hasard si le diabète, l’hypercholestérolémie et l’hypertension artérielle sont des maladies plus fréquentes à cet âge. 

Pour les prévenir, les professionnels de la santé recommandent d'adopter des mesures hygiéno-diététiques spécifiques. 

Par exemple, l'abus de graisses, de sucre, de boissons alcoolisées... est fortement déconseillé. Nous vous listerons plus précisément les aliments à éviter dans notre diaporama. 

Les besoins en énergie baissent également avec l'âge, en particulier lorsque l'activité physique diminue. Pour rester en forme, il est donc recommandé de pratiquer 2 séances de sport par semaine (vélo, yoga, tennis, natation...) et 30 minutes minimum de marche par jour. 

Autre précision importante : passé le cap de la cinquantaine, il est courant d'être carencé.

En effet, une étude menée en Irlande a révélé qu'un nombre préoccupant d'adultes âgés de 50 ans et plus souffre de déficits en vitamine B12 et en folate, ce qui peut nuire à leur santé. Ces carences peuvent conduire à divers problèmes de santé : anémie, fatigue, maux de tête, perte de poids et perte de mémoire.

En outre, 57 % des adultes de plus de 50 ans présenteraient des taux insuffisants de vitamine D, qui joue pourtant un rôle essentiel dans l’absorption du calcium et du phosphore par notre organisme. Ces découvertes ont été publiées dans la revue internationale Nutrients.

Le beurre

1/9
Le top 10 des aliments à éviter après 50 ans

Pour vous, un bon petit-déjeuner démarre toujours par une tartine beurrée ? Vous allez devoir désormais la zapper. Réduire la consommation de beurre et d'autres graisses saturées contribuera à diminuer vos risques de cholestérol et de maladies cardiaques.

Pour remplacer le beurre, les médecins recommandent de privilégier l'huile d'olive, les noix, les avocats... Qui sont tous des bons gras (acides gras mono-insaturés). 

La charcuterie

2/9
Le top 10 des aliments à éviter après 50 ans

Ce n'est pas une surprise : la charcuterie est mauvaise pour la santé. En moyenne, elle contient 40% d'acides gras saturés, mauvais gras qui bouchent vos artères.

Elle est aussi trop riche en sel et cancérigène (à cause des conservateurs, des nitrites, que l'on les retrouve sur les étiquettes sous les codes E249, E250, E251 et E252).

Aussi, passé le cap de la cinquantaine, faites-une croix sur la charcuterie. Si vous craquez, sachez que le jambon blanc est la charcuterie la plus raisonnable, car la moins grasse. 

Les sodas

3/9
Le top 10 des aliments à éviter après 50 ans

D'après plusieurs études, les sodas sucrés favorisent les maladies digestives et les sodas édulcorés les maladies cardiovasculaires. Pire encore, ils sont accusés d'entraîner une mort prématurée, particulièrement chez les femmes.

Si vous souhaitez prendre soin de votre santé, oubliez donc les sodas. 

Les pâtisseries

4/9
Le top 10 des aliments à éviter après 50 ans

Sucre, crème, beurre, farine... Les pâtisseries ne sont pas bonnes pour votre santé. Celles industrielles, tout particulièrement, sont à bannir car elles sont bien trop sucrées et explosent le compteur calorique. 

Seuls les gâteaux "maisons", plus diététiques (allégés en sucre), peuvent être dégustés occasionnellement. 

Les bonbons

5/9
Le top 10 des aliments à éviter après 50 ans

Les sucreries ne servent à rien : elles font grossir et coupent souvent l'appétit au détriment des aliments riches en protéines, vitamines, minéraux. En bref : bannissez les bonbons à partir de 50 ans (et si vous le pouvez même avant !).

Les biscuits apéritifs

6/9
Le top 10 des aliments à éviter après 50 ans

Chips, cracker, feuilleté au fromage... Qui dit apéritif, dit biscuits. Le problème ? Ces derniers sont fabriqués à partir de farine de blé ou de maïs et sont généralement cuits dans de l'huile de palme (ou des graisses hydrogénées) ayant un impact négatif sur la santé cardiovasculaire.

Les frites

7/9
Le top 10 des aliments à éviter après 50 ans

Consommer trop de graisses entraîne un excès de cholestérol. Or, les frites, cuites dans une grande marmite d'huile, sont très grasses.

Par conséquent, bannissez-les de votre assiette et privilégiez les frites cuites au four (avec juste une cuillère à soupe d'huile d'olive).

La viande rouge

8/9
Le top 10 des aliments à éviter après 50 ans

La "L-carnitine", contenue en grande quantité dans la viande rouge, favorise l’athérosclérose, c’est-à-dire l’obstruction des artères.

En outre, les viandes rouges contiennent des graisses saturées connues pour augmenter le taux de mauvais cholestérol.

Vidéo - Les maladies que vous risquez d'avoir après 50 ans

9/9
 

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

The Prevalence and Determinants of Vitamin D Status in Community-Dwelling Older Adults : Results from the English Longitudinal Study of Ageing (ELSA), MDPI, 10 april 2019.

Voluntary fortification is ineffective to maintain the vitamin B12 and folate status of older Irish adults: evidence from the Irish Longitudinal Study on Ageing (TILDA), British Journal of Nutrition, 25 juin 2018.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.