Perte de poids : 5 effets secondaires graves à redouter

Certifié par nos experts médicaux MedisiteSaviez-vous qu’une perte de poids rapide pouvait causer de réels dégâts sur l’organisme ? Muscles, peau, ou encore cœur… Ces dangers ne sont pas à prendre à la légère. On passe en revue les risques d’un amaigrissement trop radical, avec Alexandra Retion, nutritionniste et auteure.
Sommaire

Perdre du poids trop brutalement n’est pas anodin. Pourtant, vous êtes nombreux à vouloir des résultats rapides lorsque vous débutez un régime. Attention, si les nutritionnistes recommandent de mincir progressivement, ce n’est pas un hasard. Non seulement, cela garantie une perte de poids durable dans le temps, mais en plus, cela protège votre organisme de bien des désagréments.

Et pour cause, une perte de poids drastique et rapide va affaiblir l’ensemble de votre organisme et vous mettre en danger. Les premiers risques constituent l’hypoglycémie et la dénutrition, avec de nombreuses carences à la clé. Et ce n’est pas tout. Fonte musculaire, déshydratation, anémie, ostéoporose ou encore arrêt cardiaque… Les dangers sont réels. C’est ce que nous allons aborder dans ce dossier, avec l’aide de Alexandra Retion, diététicienne et auteure de SOS Nutrition (éd. First).

Minceur : quels sont les régimes les plus dangereux ?

"Les régimes les plus dangereux pour l’organisme vont être ceux qui sont les plus restrictifs, estime Alexandra Retion. Je cite notamment le régime Ducan ainsi que toutes les monodiètes si elles durent plus d’une journée. Le jeune continu, sans suivi médical et trop prolongé, peut aussi avoir des effets néfastes sur l’organisme".

De manière générale, les méthodes trop restrictives impliquent une perte de poids rapide mais un réel danger sur le long terme. Non seulement le poids perdu est repris lorsque les anciennes habitudes alimentaires refont surface, mais en plus, il causera des ravages dans l’organisme. Car la reprise du poids, c’est dans le meilleur des cas : le risque lorsqu’on veut absolument maigrir c'est de se laisser convaincre par des méthodes trop restrictives. Au bout d'une semaine, la frustration morale sera trop forte et vous risquez de craquer. Vous allez vous jeter sur tout ce qu'il y a de pire et reprendre le double du poids perdu.

Dans le pire des cas, vous vous exposez à des risques de fonte musculaire, ostéoporose ou maladie cardiaque. Oui, vous avez bien lu.

Perte de poids brutale : un risque de perte de la masse musculaire

Lorsque vous perdez du poids, vous allez avant tout perdre du muscle et non de la graisse. En effet, votre corps va spontanément puiser dans vos muscles.

Pour éviter ce problème, il faut enrichir votre alimentation en protéines. Sans quoi, vous verrez non seulement vos muscles fondre, mais aussi votre silhouette se fragiliser et être moins tonique. Vous vous exposez à une maladie dangereuse : la sarcopénie. Cette maladie résulte d'une perte progressive et élevée de la masse, de la force et de la fonction musculaire. Elle survient au cours du vieillissement, mais peut survenir plus jeune, en cas de perte de poids trop importante.

Coffret Minceur de l'été : Perdez du poids rapidement !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Alexandra Retion, diététicienne et auteure de SOS Nutrition (éd. First)