Cholesterol : 10 aliments a eviter a Noel, selon une nutritionniste

La nourriture tient une part prépondérante dans les festivités de fin d’année. Mais les repas de fête sont souvent riches en sucre et en matières grasses saturées, ce qui peut poser problème lorsqu’on souffre de maladies chroniques comme le diabète ou la colopathie fonctionnelle, ou encore que l’on présente des facteurs de risque cardiovasculaires comme l’hypercholestérolémie. Mieux vaut donc adapter son menu en conséquence.

Interrogée par l’Irish Mirror, la diététicienne-nutritionniste Sarah Keogh a listé les aliments à limiter lorsqu’on présente un excès de mauvais cholestérol. Nous vous les listons dans ce diaporama.

“L’une des choses les plus sympas à Noël est la nourriture, et il n’y a pas de mal à profiter des bonnes choses. Néanmoins, si vous avez un taux de cholestérol élevé, mieux vaut surveiller le contenu de son assiette”, précise la spécialiste. Vous l’aurez compris : l’idée n’est pas de totalement renoncer au plaisir, mais plutôt de ne pas abuser de certains aliments et, surtout, d’éviter de tous les cumuler

Noël : les aliments à privilégier en cas d'excès de cholestérol

Bonne nouvelle : il est possible de concevoir un menu très festif et savoureux, tout en suivant les recommandations nutritionnelles liées à l’hypercholestérolémie. En entrée, vous pouvez, par exemple, déguster des œufs de poisson ou du caviar, des toasts de tapenade, des fruits de mer et du saumon fumée.

Côté protéines, vous pouvez sans problème déguster de la dinde ou de la pintade (privilégiez le blanc), mais aussi du gibier, comme la biche ou le sanglier, ou encore du poisson. Les légumineuses sont un excellent compromis végétarien. N’oubliez pas de faire la part belle aux légumes, que vous pouvez consommer à volonté - à condition qu’ils ne baignent pas dans la sauce ou le beurre. Pour ce qui est des féculents, choisissez-les complets. Si vous optez pour une purée, gardez la main légère sur les matières grasses et préférez un écrasé de pommes de terre à l’huile d’olive.

Au moment de dessert, faites-vous plaisir avec une tranche de bûche glacée façon sorbet, une salade de fruits exotiques, des petits sablés aux épices et à la margarine végétale, ou encore des dattes fourrées à la pâte d’amande.

Foie gras, pâté et autres charcuteries

1/10
Cholestérol : 10 aliments à éviter à Noël, selon une nutritionniste

Vous avez l’habitude de commencer le repas de Noël par une belle tranche de foie gras ou un plateau de charcuterie ? Ce n’est pas une si bonne idée si vous souffrez d’hypercholestérolémie. Mieux vaut les remplacer par du saumon fumé ou un plateau de fruits de mer. 

Chocolat

2/10
Cholestérol : 10 aliments à éviter à Noël, selon une nutritionniste

Truffes, chocolats fourrés, rochers au praliné… La saison des fêtes met le chocolat à l’honneur. Mais évitez d’en abuser si vous avez trop de mauvais cholestérol. 

Crème fraîche (et sauces)

3/10
Cholestérol : 10 aliments à éviter à Noël, selon une nutritionniste

Gardez la main légère sur la crème fraîche, et sur les sauces en général, si vous êtes en hypercholestérolémie. 

Beurre

4/10
Cholestérol : 10 aliments à éviter à Noël, selon une nutritionniste

Tartiné sur du pain, à l’ail sur vos escargots, en noisette pour adoucir une purée, en crème dans la bûche… le bûche est généralement très présent sur les tables de fête, sans même que l’on en ait conscience. Attention au cumul, qui peut vite faire grimper votre taux de cholestérol. 

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Irish nutritionist lists the high cholesterol foods to avoid this Christmas, Irish Mirror, 27 novembre 2021. 

Cholestérol : que manger pendant les fêtes ?, Elle.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.